Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 527
Visiteurs actuellement sur le site: 34

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
Necroblation

Necroblation

Stab Your Self


Pays : Suisse

Date de sortie : 2015

Note du kronikeur :

Skartnak

Excellent

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 3 notes

Style : Death Metal Chrétien


Pour les Fans de : Cannibal Corpse, Motörhead, J.-S. Bach



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Skartnak.com Deuxième galette pour ce groupe suisse-romand de métal chrétien. Sorti en 2013, leur premier album témoignait déjà d'une bonne maturité et d'un certain niveau musical et technique. Ce coup ci, le groupe nous présente un 10 titres encore plus travaillé, plus abouti et mieux produit. Que demander de plus ?

L'album dans son ensemble est très original et varié. On a droit à plusieurs styles différents, des esthétiques diverses qui montrent que le groupe n'est pas figé dans un seul genre. Ceci permet aussi de ne pas lasser l'auditeur et de maintenir sa curiosité et son intérêt. Sur le plan purement instrumental pas grand-chose à dire, tout est bien joué. La guitare, en plus des riffs déjà bien étoffés, effectue un solo sur presque chaque morceau. On sent une grande aisance chez ce guitariste, autant en rythmique qu'en lead. Les solos sont tous bien construits et assez virtuoses. N'oublions pas non plus qu'il est le chanteur principal du groupe, qu'il n'a pas d'autre guitariste à ses côtés et qu'il assume donc tout lui-même. La basse a aussi une place importante et apporte une touche mélodique en plus de l'accompagnement ce qui est bien agréable à entendre. La batterie quant à elle, ne se contente pas non plus de rythmes basiques mais ajoute des subtilités. Les morceaux sont tous très bien construits et témoignent d'une certaine conscience dans la composition. Chapeau également pour l'enregistrement de qualité (coucou Mehdi! et bravo).

Le disque débute avec, en guise d'introduction, une magnifique version d'un prélude de J.-S. Bach, joué à la guitare classique et interprété avec beaucoup de talent par le papa du batteur. Une très belle prise de son et une entrée en matière audacieuse. L'ambiance calme et mélancolique est coupée par le début du premier morceau, et là on passe à une autre esthétique.
« Cut my foreskin », du death-metal très puissant et intense une bonne mise en situation qui donne le ton de ce qui va suivre. Des riffs lourds et des leads sombres, la batterie oscille entre du blast musclé et un jeu plus technique et plus fin, notamment avec les cymbales.
Sur le morceau suivant, « Materialistic Plague » on passe à un style un peu différent, plus dans un esprit rock'n'roll qui personnellement m'a évoqué Motörhead (dans un sens positif). Le riff principal rapide est hyper entrainant et met une pèche énorme, avec quand même par la suite des passages black/death en 4/4 – 6/4 et du breakdown où la basse est bien mise en évidence.
Avec « Invocation », on revient à un style plus death-metal avec quelques bonnes subtilités rythmiques, un jeu de 3 temps contre 4 et des décalages d'accents super intéressants. Le batteur démontre une très bonne maîtrise de la double pédale. Les rythmes sont assez originaux et on remarque une certaine aisance sur un tempo rapide. Le jeu de cymbales est intéressant et encore une fois les subtilités ajoutent du relief.
« Child of Illusion » nous présente un autre aspect du groupe, une esthétique Black Metal lent proche de l'ambient. Le mode mineur très sombre induit une atmosphère extrêmement lourde et pesante, la voix plaintive hurlée, oscillant entre aigu et grave sur de longues notes, ajoute un effet oppressant très réussi. La ligne de basse est intéressante et ne se contente pas de suivre simplement ce que joue la guitare, particulièrement sur la deuxième partie du morceau. Mention honorable pour le hammer blast franchement balèze!
Petit trait d'humour avec un véritable morceau grindcore : « Uncontrolled Rage » qui, soit dit en passant, ne ferait aucunement pâle figure face à certains grand noms du genre. La conclusion est d'ailleurs phénoménale! Je ne vais pas spoiler, écoutez-le, ça vaut la peine.
Ceci nous amène à « Gehenna » morceau phare qui a eu droit à sa Lyrics Vidéo que je vous encourage vivement à aller regarder et écouter, allez-y... maintenant... faites-le... ici
Le morceau est extrêmement intense et brutal, tout en force, les riffs sont très chargés et rapides. La fin de la chanson, par contre, change de direction et nous annonce le morceau suivant; un groove de tempo moyen s'installe et se répète plusieurs fois.
Le morceau « Self Elevation & Chaos » qui part sur le riff précédent est une sorte de grande plage d'expression. Le morceau est comme une Jam session où la guitare se laisse aller dans un long solo sur un accompagnement basse/batterie qui évolue peu à peu. Le contenu monte progressivement en intensité et finit par exploser dans un mélange de larsens, de basses et de crissements. Ca colle tout à fait avec le titre du morceau et ce côté plus libre et ouvert est assez intéressant à écouter.
La fin s’enchaine sans transition avec le morceau : « The Standing Nature », une pièce de style très calme sur un long riff joué avec une distorsion assez graveleuse. Des paroles viennent s'ajouter par dessus avec un effet de poste de radio. La fin en guitare clean seule laisse planer et retomber la tension lentement et calmement. Un morceau planant, atmosphérique plutôt prenant.
Tout ceci pour repartir de plus belle sur « Rotten to the Core », dernière plage du disque, qui est en fait un remix d'une chanson présente sur l'album précédent. J'ai d'abord cru à un réenregistrement tellement la différence est frappante. Le morceau s'intègre très bien dans cet album et il est intéressant de pouvoir l'écouter sous deux aspects différents. C'est un témoignage de l'évolution du groupe, qui a progressé, tout en gardant un lien avec ce qu'ils jouaient auparavant.


Le visuel de l'album est de toute beauté, la couverture, comme vous pouvez le constater, en jette à fond et l'intérieur du livret est tout aussi sympa avec une quantité de photos du groupe, les remerciements etc, le tout dans ces tons très sombres avec des paysages et des dessins franchement beaux. On peut remarquer qu'une grande attention a été portée aux textes, qui transmettent un message et poussent à la réflexion. On trouve même dans le livret, une note qui explique le choix du titre de l'album et qui décrit un peu l'esprit général de l'oeuvre.


En résumé, vous l'aurez compris, cet album, je le conseille vivement à tout le monde. Necroblation est un groupe dont on n'a pas fini d'entendre parler.

Kronik : Vincent

Necroblation

Plus d'infos :

Label : Autoproduction

Site Web : necroblation.com

Facebook : www.facebook.com/necroblation


Kronik ajoutée le : 12/06/2015

Kronik cliquée : 1265 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Bless The Fall

Bless The Fall

His Last Walk

Machetazo

Machetazo

Necrocovered

A Bridge To Many

A Bridge To Many

Weights 7"

Votes Skartnak.com

One Ok Rock

Total des votes : 374

Kickback

Total des votes : 208

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 149

Slipknot

Total des votes : 136

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 96

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 72

Providence

Total des votes : 69

Total : 14644 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 61

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Millencolin

Total des commentaires : 19

Total : 2318 commentaires