Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 144
Visiteurs actuellement sur le site: 32

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
Converge

Converge

Axe to Fall


Pays : USA

Date de sortie : 2009

Note du kronikeur :

Skartnak

Au dessus de la moyenne

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 20 notes

Style : Mathcore / Hardcore chaotique


Pour les Fans de : Botch, Dillinger Escape Plan, Coalesce



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Skartnak.com Quel groupe dans le vaste monde du rock a atteint un niveau de crédibilité, de légitimité et de respect de la part à la fois de ses pairs et du public aussi élevé que Converge? Quel groupe peut se targuer de fédérer à ce point tous les amateurs de musiques bruitistes? A l évidence, la liste n'est pas longue. Et la présence de Converge tout en haut de ladite liste n'est certainement pas un hasard. Sa discographie est fameuse, sa présence scénique fait l'effet d'un rouleau-compresseur, son implication dans la scène est totale : collaborations, side-projects, le label Deathwish Inc., le travail de graphiste de Jake Bannon, celui de producteur de Kurt Ballou. Celle-là de liste, est sans fin. Et puis il y a la longévité et le fait d'avoir popularisée un hardcore technique, chaotique et dévastateur. Du mathcore? Pourquoi pas. Peut-être de plus en plus d'ailleurs.

Les albums de Converge sont presque tous passés à la postérité : De Petitioning the Empty Sky à No Heroes en passant par Jane Doe et You Fail Me. Ce septième méfait, Axe to Fall, se profile déjà comme un disque intouchable récoltant pour ainsi dire que des éloges. Et dans un certain sens il les mérite. Pourtant, Axe to Fall a beau être rempli de bons morceaux, il n'est pas exempt de défauts et peut laisser un sentiment mitigé.

Le premier contact est visuel et il est sans appel : Axe to Fall doit bien être l'un des plus beaux artworks signés Jacob Bannon, le format digisleeve ne gâchant rien à la chose. Les râleurs diront que ce cher Jacob a de la peine à sortir de son style graphique. Et on ne peut guère leur donner tort. Il n'empêche que quand c'est beau, on s'en fout que ce soit toujours la même chose. Sans quoi les Ramones ne seraient pas adulés par des hordes de rockeurs depuis deux générations.

Le deuxième contact se fait avec le morceau d'ouverture, "Dark Horse". Une entrée en matière des plus guerrières. Courte, technique et bien conçue. Une grosse claque convergienne en somme. C'est aussi un des cinq morceaux où le quatuor de Salem est laissé à son propre sort. Parce qu'en fait, il y a tellement d'invités qui viennent prêter main forte sur le disque que l'on avait un nom tout trouvé pour celui-ci : Converge and Friends. C'est un vrai défilé, et franchement ça donne parfois l'impression d'écouter une compilation. Quand Steve von Till (Neurosis) se retrouvent au chant, quand Ghengis Tron s'amuse sur "Wretched World" ou quand Brodsky et ses acolytes de Cave In prennent possession de "Effigy", Converge a des tendances de groupe caméléon. Étonnant pour une formation à l'identité aussi forte, finalement.

Alors, mauvais disque? Sûrement pas, mais Converge a l'habitude de placer la barre assez haut. Après un départ en trombe, on devient vite demandeur d'une consistance que Converge n'arrive pas à fournir au milieu du disque ("Wishing Well", "Damages", "Losing Battle"). Peut-être bien que le quatuor est plus puissant et chirurgical que jamais. Peut-être bien aussi que cela se fait au détriment d’une émotion torturée nettement moins intense que par le passé. Le statut de "légende vivante" que le public réserve aujourd’hui à Converge y serait-il pour quelque chose ?

Plutôt habitué des ruptures, il ne s'est pourtant pas tellement réinventé depuis No Heroes. La rupture ici, c'est qu'il convie tous ses potes à participer. Comme pour le graphisme, peut-être que le créneau Converge commence un petit peu à s’user. Et puis bon, les choix du groupe sont parfois discutables. La chanson titre, par exemple, totalement anecdotique (ça valait bien la peine que George Hirsch viennent faire des backing). Ou les deux morceaux lents placés en dernier : pourtant plutôt réussis, ils forment un final en queue de poisson. Clairement, les amateurs de vitesse pure arrêteront leur écoute deux pistes avant la fin, ce qui est dommage. Et sinon? Les prouesses techniques s'enchainent et le son est démentiel. Sûr que ce n'est pas sur ce terrain là que Converge va se planter. Dans l’absolu, c’est évidemment un bon disque. Reste que la durée de vie de Axe to Fall sur la (ma) platine s'annonce bien plus courte que celle de No Heroes, son prédécesseur.

Kronik : Matti

Converge

Plus d'infos :

Label : Epitaph Records

Site Web : www.convergecult.com

Myspace : www.myspace.com/converge

Site du label : www.epitaph.com


Kronik ajoutée le : 15/12/2009

Kronik cliquée : 6890 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch


Chroniques du même artiste :

Converge

Converge

"The Long Road Home"


Date de sortie : "2003"

Note : 4/5

Du même label :

This City

This City

"We Were Like Sharks"


Date de sortie : 2009

Note : 4/5

Weezer

Weezer

"Hurley"


Date de sortie : 2010

Note : 4.5/5

Escape The Fate

Escape The Fate

"Dying is your Latest Fashion"


Date de sortie : 2006

Note : 4/5

New Found Glory

New Found Glory

"Not Without A Fight"


Date de sortie : 2009

Note : 3.5/5

Thursday

Thursday

"Common Existence"


Date de sortie : 2009

Note : 4/5

Bad Religion

Bad Religion

"The Dissent Of Man"


Date de sortie : 2010

Note : 3/5

Blackout, The

Blackout, The

"The Best In Town"


Date de sortie : 2009

Note : 2.5/5

Bad Religion

Bad Religion

"New Maps of Hell"


Date de sortie : 2007

Note : 3/5

Dangerous!

Dangerous!

"Teenage Rampage"


Date de sortie : 2011

Note : 4/5

Color of Violence, The

Color of Violence, The

"Youthanize"


Date de sortie : 2009

Note : 4.5/5

Set Your Goals

Set Your Goals

"This Will Be the Death of Us"


Date de sortie : 2009

Note : 4.5/5

Escape The Fate

Escape The Fate

"This War Is Ours"


Date de sortie : 2008

Note : 2/5

Liste des commentaires :

pedrolinato

Cet album est une pure folie...

Posté le : 30.03.2010 à 23:38

matti

avec plaisir, oublie pas tes bretelles !

Posté le : 16.12.2009 à 11:49

Hannibal

La chanson titre est anecdotique ?
Mon cher Matti, avec tout le respect et l'estime que je vous porte et ce depuis des années, permettez-moi d'afficher un désaccord prononcé, non dénué d'une certaine perplexité...

Nous en rediscuterons au prochain meeting du SHARP...
oï!

Posté le : 15.12.2009 à 17:06

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Wormrot

Wormrot

Dirge

Drunkdriver

Drunkdriver

S/T

Talk Radio Talk

Talk Radio Talk

Beyond These Lines

Votes Skartnak.com

One Ok Rock

Total des votes : 371

Kickback

Total des votes : 206

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 149

Slipknot

Total des votes : 135

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 96

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 72

Providence

Total des votes : 69

Total : 14560 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 61

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Millencolin

Total des commentaires : 19

Total : 2317 commentaires