Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 633
Visiteurs actuellement sur le site: 52

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
Nachtblut

Nachtblut

Chimonas


Pays : Allemagne

Date de sortie : 2014

Note du kronikeur :

Skartnak

Au dessus de la moyenne

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 3 notes

Style : Black sympho


Pour les Fans de : Cradle Of Filth ?



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Skartnak.com Un petit voyage au pays du Schnitzel avec les Allemands de Nachtblut !

Des orchestrations bien kitsch, guitare/basse sans surprise, une batterie monotone et une voix linéaire. Des paroles cuculs et une impression qu'on essaye de nous les fourrer de force dans la gorge. Quel dommage ! Ce n'était clairement pas comme cela que je me rappelais de Nachtblut.

Après les avoir découvert sur scène en tournée avec Varg (Blut Und Feuer Tour 2013) et les ayant donc quand même vu 3 fois, je me rappelais d'un Nachtblut qui savait envoyer la sauce et qui me mettait de bonne humeur. Pourtant, ils nous livrent un album assez fade et qui ne restera franchement pas dans les mémoires, du moins pas dans la mienne.

Tout commençait bien ! C'est un comble ! Les deux premières chansons (Gotteskrieger et Wien 1683) ont de quoi intéresser la galerie. Mais on se rend vite compte que ce sont les deux seules chansons ayant vraiment de l'intérêt. Gotteskrieger nous accueille donc et permet à l'album de directement entrer dans le vif du sujet. On blast et on a de la guitare agressive. Ca hurle à tout bout de chant des paroles en allemand et on se retrouve assez vite à hocher la tête en rythme. Wien 1683 a un côté un peu plus epic, j'étais assez étonnée d'ailleurs en l'écoutant. On danserait presque en levant sa pinte de bière au ciel sur les refrains. Mais tout ceci ne sonne pas comme Nachtblut mais bien comme... VARG ! J'ai carrément l'impression d'écouter une chanson de VARG, alors top pour Nachtblut, je suis une grosse fan de ce groupe, mais hey les gars, vous avez été lobotomisés pendant votre tournée en leur compagnie ? Ensuite on passe à Wie Gott Sein et là tout l'album se casse la gueule, gentiment mais sûrement. Déjà rien que le titre... On commence avec un piano, qui en plus n'a vraiment pas l'effet qui était sûrement voulu. Il sonne cheap et n'est pas ''touchant''. Et dès que la voix se lance... Oui mais non. On sent que ça peine pour le chant clair, mais après le moment émotions, il se relance dans les cris. On termine la chanson en ''apothéose'' sur le refrain, rien de spécial. On ne parlera même pas des paroles en elles-mêmes. Kalt Wie Ein Grab. De nouveau le genre de petite mélodie qui ne sert à rien quand on ne l'utilise pas bien. Encore une chanson sans grand intérêt. Un passage sympa pour le bridge de la chanson, sinon, on repassera plus tard hein. On arrive déjà à la moitié de l'album avec Und Immer Wenn Die Nacht Anbricht, ils kiffent décidément pas mal les intros au piano, 3ème à la suite, ça suffit là. Des cours de chant, s'il vous plaît. La voix se traine et si elle pouvait elle irait se cacher dans une caverne pour se laisser mourir. Les orchestrations sont toujours présentes, c'est trop gros. De plus, la chanson s'étire et s'étire jusqu'à devenir insignifiante sur plus de 6 minutes. D'ailleurs à partir de la moitié de l'album, les chansons deviennent un peu plus longues ; le début passe en un éclair et puis soudainement le temps ralentit et on se lasse, on regarde le temps défiler. Le début de Schwarz redonne confiance, il faut l'avouer. Un début vraiment pas mal, à part quelques petites ''erreurs'' de goût. Je me plaignais d'une batterie monotone plus haut, sur cette chanson je me plaindrai d'une batterie qui part dans tous les sens, avec ses autres amies les guitares aussi évidemment. Cette chanson part dans toutes les directions, variations de rythme, on accélère aussi vite qu'on ralentit ; c'est assez dérangeant et ça n'apporte rien à la chanson. Dommage, Schwarz aurait pu réellement être intéressante. On approche de la fin de l'album et je peine sérieusement à me concentrer pour l'écoute de ces quelques derniers titres. Dort Wo Die Krähen Im Kreise Fliegen. Un titre qui ressemble déjà plus à ce que j'ai connu sur scène en 2013. La batterie est revenue à ce qu'elle sait faire de mieux : être inutile et sans intérêt. Les orchestrations sont plates et banales, comme sur les autres chansons. J'ai l'impression de me répéter un peu là, non ? Märchen, on ne la mentionnera même pas, encore une chanson sans intérêt. Ah si tiens ! Il y a un solo de guitare. Suivante ! Töte Mich. Avant dernière chanson. Il serait peut-être temps de changer de batteur s'il n'est pas capable de fournir autre chose que mid-tempo et 3 coups de cymbale par-ci par-là. On touche du doigt le mauvais goût avec le passage au clavecin. La dernière chanson Chimonas se lance enfin. Allons-nous termine l'album avec une chanson qui atteint le paroxysme du mauvais goût ? La chanson commence pas mal, mieux que ce à quoi je m'attendais. L'album se termine sur une chanson potable, mais qui n'arrivera pas à sauver le chaos causé par les 4-5 chansons avant elle.

Cette review paraît assassine et j'en suis moi-même étonnée, le but n'était clairement pas de détruire l'album. Mais apparemment, en allant plus profondément dans mes pensées, je me suis rendue compte que cet album n'avait clairement rien pour lui à part le fait qu'ils ont mis le paquet pour l'enregistrement et le mix (mis à part quelques incohérences de placement entre les instruments et surtout sur quel instrument prend le dessus à tel ou tel moment). En bref, Chimonas n'est pas à jeter ou à utiliser pour caler vos tables et chaises bancales, mais il aurait clairement dû être encore travaillé quelques mois. Nachtblut reste un groupe très sympa à voir en live et je ne doute pas une seule seconde que quelques titres de cet album passent très bien lorsqu'ils sont joués sur scène. Cet album fait guise de breloque ou babiole à laquelle on ne s'intéressera pas très longtemps et qui finira perdu derrière ta commode à prendre la poussière.

Dommage. Bel effort, mais epic fail pour Nachtblut.

Kronik : Julythetavernwench

Nachtblut

Plus d'infos :

Label : Napalm Records

Facebook : www.facebook.com/Nachtblutgefluester/timeline

Site du label : www.napalmrecords.com


Kronik ajoutée le : 18/02/2015

Kronik cliquée : 1460 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch

Du même label :

Alestorm

Alestorm

"Sunset On The Golden Age"


Date de sortie : 01.08.2014

Note : 5/5

Stuck Mojo

Stuck Mojo

"The Great Revival"


Date de sortie : 2008

Note : 2.5/5

Crimson Shadows

Crimson Shadows

"Kings Among Men"


Date de sortie : 2014

Note : 4.5/5

Powerquest

Powerquest

"Master of Illusion"


Date de sortie : 2008

Note : 2/5

Finsterforst

Finsterforst

"Mach Dich Frei !"


Date de sortie : 2015

Note : 4.5/5

Karma To Burn

Karma To Burn

"V"


Date de sortie : 2011

Note : 4/5

Siegfried

Siegfried

"Nibelung"


Date de sortie : 2009

Note : 1/5

Stuck Mojo

Stuck Mojo

"Southern Born Killers"


Date de sortie : 2007

Note : 3/5

AHAB

AHAB

"The Boats Of The Glen Carrig"


Date de sortie : 28 août 2015

Note : 3.5/5

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Necrophagia

Necrophagia

Deathtrip 69

General Lee

General Lee

Roads

Misericordiam

Misericordiam

Unanimity and the cessation of hostility

Votes Skartnak.com

Hateful Monday

Total des votes : 461

One Ok Rock

Total des votes : 375

Kickback

Total des votes : 208

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 150

Slipknot

Total des votes : 136

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 97

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 72

Total : 15229 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 61

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Millencolin

Total des commentaires : 19

Total : 2318 commentaires