Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 456
Visiteurs actuellement sur le site: 39

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
Monument To Thieves

Monument To Thieves

s/t


Pays : Etats-Unis

Date de sortie : 2010

Note du kronikeur :

Skartnak

Au dessus de la moyenne

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 2 notes

Style : 90's Moshcore


Pour les Fans de : Throwdown (des débuts), Turmoil, Indecision, Hatebreed, Down, Disembodied



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Skartnak.com Il fut un temps où Throwdown était un groupe hardcore straight edge avec un message important à faire passer. Cette époque semble révolue depuis que l’ancien chanteur, Keith Barney, a laissé tomber son poste au sein du groupe, avant de carrément quitter la barque. Cela dit, le gaillard n’a pas pour autant tiré un trait sur le hardcore et son dévouement au style de vie Straight Edge, bien au contraire. Ainsi, c’est dans Monument To Thieves qu’il a repris du service, pour le plus grand bonheur des fans du Throwdown des débuts, lorsqu’il était encore sur un tout petit label indépendant dirigé dans la plus pure tradition DIY.
Monument To Thieves tire son nom d’un album du groupe hardcore punk politisé His Hero Is Gone, dont plusieurs membres continuent l’aventure au sein de la formation crust Tragedy. Cet album éponyme marque le commencement d’une nouvelle odyssée à travers le cosmos unique en son genre qu’est le hardcore.

Ce que je peux dire sur la musique du groupe, c’est qu’elle est brutale à souhait, qu’elle ressemble comme deux gouttes d’eau à celle que pratiquait Throwdown à l’époque de « You Don’t Have To Be Blood To Be Family » et qu’elle est appuyée de paroles hautement engagées. En plus de cela, les cinq musiciens maîtrisent clairement leur sujet (lire : le style joué). C’est solide, bien exécuté, il y a des plans chaotiques super bien gérés, des accélérations, des breaks costauds, des backings fédérateurs et tutti quanti. Tout ça représente les bons points de l’album. Malheureusement, on n’a quand même pas affaire à une perle sans défaut. Par exemple, le son et certains riffs de guitares font douloureusement penser à du mauvais néo-métal (s’il y en a eu du bon ?), genre Korn. C’est marrant, même si je préfère largement les vieux Throwdown aux nouveaux, j’avais aussi le sentiment que quelque chose clochait dans « You Don’t Have… », à l’heure de la découverte de l’album. En gros, je ne pouvais pas m’empêcher de penser qu’il y avait déjà à cette époque une grosse dose de mauvais métal injecté dans la zique de Throwdown…sans quoi on aurait eu sûrement le disque de la décennie ! Bref, je ne suis pas trop adepte de ce son lourd où l’on a l’impression que les grattes sont désaccordées. Et je crois que je n’arriverai jamais à m’y faire. Question de goût peut-être. Autre point négatif à mon avis, il y a quelques mosh parts en trop. OK, celles-ci sont efficaces dans l’ensemble, surtout avec la voix ultra puissante et unique de Keith, mais bon, question musicalité, on a vu mieux me semble-t-il. Donc, oui, les mosh parts sont un atout pour la musique de Monument To Thieves, mais seulement dans une certaine mesure et si celles-ci sont bien placées et amenées, ce qui n’est pas toujours le cas dans l’album qui nous intéresse ici.

Pour ce qui est de l’artwork et des paroles, j’aime bien. Le groupe rend un hommage vibrant à tous ceux qui ont ouvert de nouvelles portes d’un point de vue artistique ou socio-politique, soit les groupes et les personnes qui ont été et sont toujours des sources d’inspiration. D’ailleurs, le disque est entrecoupé de samples pertinents, où l’on entend des extraits d’interviews intéressantes (dont une d’Ian McKaye). Le capitalisme, les médias mainstream et la Proposition 8, entre autres, sont autant de sujets qui se retrouvent dans la cible du rouleau compresseur qu’est Monument To Thieves. Pour rappel, la Proposition 8 est une initiative américaine qui s’oppose à la possibilité que des personnes du même sexe se marient. Concernant l’artwork, là aussi, ça me plaît. C’est sobre, bien fait et en corrélation avec les valeurs du groupe. Que du bon à ce niveau-là !

En résumé, cet album de Monument To Thieves est bon, voire très bon. Il comblera les nostalgiques d’une certaine époque du hardcore, sans aucun doute. Pour ma part, ce nouveau groupe est une bonne découverte, même s’il y a certains aspects de ce premier album qui me font tout de même un peu froncer les sourcils.

Kronik : Bastien

Monument To Thieves

Plus d'infos :

Label : No Sleep Records

Myspace : www.myspace.com/monumenttothieves

Site du label : nosleeprecs.com


Kronik ajoutée le : 28/08/2010

Kronik cliquée : 1800 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch

Du même label :

La Dispute

La Dispute

"Wildlife"


Date de sortie : 2011

Note : 4.5/5

Aviator

Aviator

"Head in the Clouds, Hands in the Dirt"


Date de sortie : 2014

Note : 4/5

Liste des commentaires :

bastien

Ca vaut bien quatre skulls en fait!

Posté le : 02.09.2010 à 09:14

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com My First Failure

My First Failure

s/t

Infernal War

Infernal War

Axiom

Call For Blood

Call For Blood

Figura 1

Votes Skartnak.com

One Ok Rock

Total des votes : 374

Kickback

Total des votes : 207

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 149

Slipknot

Total des votes : 136

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 96

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 72

Providence

Total des votes : 69

Total : 14632 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 61

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Millencolin

Total des commentaires : 19

Total : 2318 commentaires