Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 582
Visiteurs actuellement sur le site: 26

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
La Dispute

La Dispute

Wildlife


Pays : USA

Date de sortie : 2011

Note du kronikeur :

Skartnak

Excellent

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 8 notes

Style : Post-Hardcore


Pour les Fans de : Balance and Composure, Tigers Jaw, Make Do and Mend



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Sortie élue album de la semaine par notre rédaction !
Historique des albums de la semaine

Skartnak.com Avoir 20 ans vous attire toutes les foudres de votre entourage plus âgé qui dissimule à merveille son dégoût et sa jalousie derrière des "Profite ! C’est le plus bel âge" et autres "Tu vis les meilleurs moments de ta vie". Le monde de la musique n’est certainement pas épargné par ces élans de sympathie acides qu’éprouvent les ainés. Il doit être affreusement difficile de défendre un travail avec sérieux et sincérité quand les gens voient en votre formation une bande de jeunes talentueux qui n’ont malheureusement pas encore traversé les rudes épreuves de la vie et errent gentiment dans le bonheur qu’offre la jeunesse.
Et pourtant le titre du nouvel album de La Dispute est on ne peut moins équivoque. Avant même d’entrer dans le vif du sujet, "Wildlife" nous prévient déjà que Jordan Dreyer, chanteur du groupe, n’a pas fini de nous combler de ses questions existentielles poussées à bout par une voix partie du slam empruntant le chemin du cri de souffrance.
Avec 2 splits, 5 EP et 1 album derrière eux, La Dispute sont, malgré leur jeune âge, un excellent groupe à observer à travers leur évolution. Et, si on souhaitait faire une biographie du groupe, on pourrait très bien se contenter d’offrir "Wildlife" en guise de synthèse plutôt que de se perdre dans des raccourcis et des suppositions hasardeuses.

Plus concrètement, cet album cristalyse de manière surprenante tout ce que La Dispute a entrepris dans ses projets précédents. Les 14 titres ont chacun une identité toute particulière emprunte de la marque reconnaissable des cinq musiciens du Michigan.
Cette variété ressort déjà avec les registres vocaux à travers lesquels Jordan Dreyer navigue avec une certaine aisance. D’un slam crié, martelé, duquel on attendrait presque une punchline à chaque fin de phrase (The Most Beautiful Bitter Fruit) aux lamentations torturées (a Letter) en passant par des voix moins travaillées et plus efficaces (Edit Your Hometow/ Safer in the Forest- Love Song for poor Michigan) l’album est riche et pique dans les différents registres que le jeune chanteur a déjà expérimentés dans le passé.
Et puis musicalement… Et bien musicalement c’est d’autant plus impressionnant parce que quatre musiciens qui se trouvent aussi bien et se complètent pour créer des univers où chacun a sa place et ne marche pas sur l’autre, où on sait se taire quand il est temps et pousser son instrument à bout si on en ressent le besoin c’est imposant. Tout ça dans l’originalité et la créativité. Résultat : on vibre grâce à une simple mélodie. On groove même. Chose assez nouvelle.

Mais il y a ce léger décalage qui apparaît quelques fois. Les deux univers (celui du chanteur et des musiciens) ne se trouvent pas toujours. On a parfois l’impression que Dreyer n’écoute pas ce qu’il se passe derrière. Trop concentré sur sa performance personnelle peut-être. Ça ne saute pas aux yeux non plus. C’est ponctuel, pas constant. C’est peu en soi mais aux vues de ce qu’aurait pu être cet album, c’est beaucoup.

Derrière l’innocence enfantine de Dreyer et ses éternels questionnements et douleurs qu’apporte le début de la vie d’adulte (ce qui peut en agacer certains aussi bien qu’en concerner d’autres) se cache peut-être un léger désaccord avec le reste du groupe. Mais si on pointe du doigt un si petit défaut pour en faire une montagne, c’est bien parce qu’on a une foi certaine en ce groupe et son avenir et qu’il fallait trouver ce défaut pour que les qualités semblent valides et bien fondées. "Wildlife" n’est pas un simple amas de "déjà vu", c’est un accomplissement et surtout un aboutissement qui tombe comme une suite "logique" de ce qui précédait. Encore fallait-il avoir le talent pour le concrétiser.

Alors pour une fois, allons à l’encontre de la coutume, blâmons les d’avoir 20 ans et toutes leurs dents. Attendons que le temps fasse son travail et permette à La Dispute d’engranger de l’expérience sur le chemin qu’ils ont emprunté et qui semble porter ses fruits. L’avenir du groupe semble radieux. Le nôtre aussi.

Kronik : Arnaud

La Dispute

Plus d'infos :

Label : No Sleep Records

Site Web : www.ladisputemusic.com

Myspace : www.myspace.com/ladispute

Site du label : www.nosleeprecs.com


Kronik ajoutée le : 11/11/2011

Kronik cliquée : 2301 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch

Du même label :

Monument To Thieves

Monument To Thieves

"s/t"


Date de sortie : 2010

Note : 3.5/5

Aviator

Aviator

"Head in the Clouds, Hands in the Dirt"


Date de sortie : 2014

Note : 4/5

Liste des commentaires :

Mikee

en concert le 22 janvier à soleure !!

Posté le : 11.11.2011 à 11:42

Pete

Très bon album en effet ! Mais personnellement je préfère encore "Somewhere At the Bottom of the River Between Vega and Altair"...

Posté le : 11.11.2011 à 10:40

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Man Overboard

Man Overboard

Heavy Love

Shikari

Shikari

1999-2003

Disco Ensemble

Disco Ensemble

The Island of Disco Ensemble

Votes Skartnak.com

One Ok Rock

Total des votes : 373

Kickback

Total des votes : 207

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 149

Slipknot

Total des votes : 136

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 96

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 72

Providence

Total des votes : 69

Total : 14595 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 61

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

NATO

Total des commentaires : 19

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Total : 2317 commentaires