Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 804
Visiteurs actuellement sur le site: 30

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
Gravemaker

Gravemaker

Ghosts Among Men


Pays : Canada

Date de sortie : 2010

Note du kronikeur :

Skartnak

Assez bon

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 3 notes

Style : Hardcore moderne


Pour les Fans de : 50 Lions, Death Before Dishonor, Reign Supreme



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Skartnak.com Ah la la, Victory Records et ses frasques ! Le label n’a pas fini de nous faire rigoler ! Après avoir écrit quelques-unes des plus belles pages du hardcore dans les années 90, le label a décidé de surfer sur à peu près toutes les vagues de mode inhérentes au monde du « rock bruyant underground » : emo à mèches nauséabond, deathcore pas toujours des plus inspirés, et maintenant gros hardcore limite « tuff guy style ». Victory aurait même eu le culot d’autoriser l’utilisation de chansons de certains groupes du label pour un film de boules, sans même aviser les groupes eux-mêmes ! Pas très hardcore tout ça ! Et après on s’étonne que personne (ou presque) ne les aime dans le milieu et que les groupes signés finissent par quitter le fameux (pardon, je voulais écrire « fumeux » !) label en étant scandalisés par certaines pratiques !
Alors que la plupart des labels triment pour simplement survivre, mais continuent coûte que coûte à la jouer le plus loyal possible, nos copains de chez Victory, eux, ne se font pas carrément pas chier : CD dans une fourre en plastoque et c’est tout ! Même pour un groupe « hardcore » comme Gravemaker ! Je vois que le slogan « hardcore more than music » n’était bien qu’un slogan…ou alors, l’aurais-je mal interprété ? N’était-ce pas « hardcore more than music : sex, drugs and big bucks » ? La question est posée ! Bon, quoi qu’il en soit, après avoir jeté un coup d’œil à l’affreuse pochette de ce « Ghosts Among Men » que je m’apprête à kroniker, mes regrets s’amenuisent quelque peu…
Passons à la musique, et en l’occurrence à ce nouvel album de Gravemaker ! Comme je le disais avant, Victory semble avoir porté plus d’attention aux vagues de mode qu’à la bonne musique cette dernière décennie. Gravemaker ne fait pas spécialement exception. Le groupe, aussi correct ou passionné soit-il (sait-on jamais…), ne fait pas vraiment dans l’original, ni dans le subtil. Au programme, gros hardcore qui tache, proche de celui de BEAUCOUP de groupes actuels. Autant dire que ça déchire deux ou trois minutes, mais ça donne surtout envie de mettre un autre disque dès la quatrième minute. Nos Canadiens ne sont certes pas mauvais, loin de là. Le son colle bien avec le style et il y a quelques plans relativement intéressants. Malheureusement, on jurerait qu’on a affaire à la même chanson jusqu’à la fin du disque et que cette chanson n’a rien d’un tube. De plus, le chant me tape sur les nerfs assez vite, bien que seul élément un peu original sur l’album. Au final, il manque aussi quelques accélérations et un peu plus de folie (voire de « folie furieuse » pendant qu’on y est ! Pourquoi cette apparente retenue ?). Ha, et pis le bonus track vaguement oi ! de la fin est juste risible…
Bref, si vous cherchez la révélation de l’année, passez votre chemin, il n’y a rien de croustillant à se mettre sous la dent cette fois-ci…si cependant, vous aimez ce hardcore moderne bien brutal et catchy, ça devrait quand même le faire. À vous de juger ! Oh, et si je peux me permettre, téléchargez le disque au lieu de l’acheter ! (et allez en acheter d'autres à la place!)

Kronik : Bastien

Gravemaker

Plus d'infos :

Label : Victory Records

Myspace : www.myspace.com/gravemaker

Site du label : www.victoryrecords.com


Kronik ajoutée le : 03/11/2010

Kronik cliquée : 3643 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch

Du même label :

William Control

William Control

"Noir"


Date de sortie : 2010

Note : 3/5

Ringworm

Ringworm

"Scars"


Date de sortie : 2011

Note : 3.5/5

Driver Side Impact

Driver Side Impact

"Lion"


Date de sortie : 2008

Note : 3.5/5

Aiden

Aiden

"Conviction"


Date de sortie : 2007

Note : 2/5

Silverstein

Silverstein

"A Shipwreck In The Sand"


Date de sortie : 2009

Note : 4/5

Comeback Kid

Comeback Kid

"Through The Noise (live)"


Date de sortie : 2008

Note : 4.5/5

Darkest Hour

Darkest Hour

"The Eternal Return"


Date de sortie : 2009

Note : 4/5

Nodes of Ranvier

Nodes of Ranvier

"Defined By Struggle"


Date de sortie : 2007

Note : 4/5

A Hero A Fake

A Hero A Fake

"Let Oceans Lie"


Date de sortie : 2010

Note : 3.5/5

Sleeping, The

Sleeping, The

"What It Takes "


Date de sortie : 2009

Note : 2/5

Scenic, The

Scenic, The

"Find Yourself Here"


Date de sortie : 2008

Note : 4.5/5

Moros Eros

Moros Eros

"Jealous Me Was Killed By Curiosity"


Date de sortie : 2007

Note : 2/5

Liste des commentaires :

savage

On dirait l'artwork pour un vieux groupe de thrash metal :)

le film c'est plutôt "Victoria and the hard balls" ?

Posté le : 09.11.2010 à 09:33

Dany

C'est vrai que la pochette est vraiment affreuse.

Posté le : 08.11.2010 à 17:38

John Holmes

Le film est "Victor & the hard balls" !

Posté le : 05.11.2010 à 23:41

bastien

Aucune idée...

Posté le : 05.11.2010 à 10:18

savage

c'est quoi le titre du film de boules en question? :))))))

Posté le : 04.11.2010 à 10:58

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Neaera

Neaera

Armamentarium

Remote Lane

Remote Lane

Abandonado

Vice On Victory

Vice On Victory

Glitter & Gold

Votes Skartnak.com

Hateful Monday

Total des votes : 463

One Ok Rock

Total des votes : 375

Kickback

Total des votes : 209

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 152

Slipknot

Total des votes : 137

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 97

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 73

Total : 15320 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 62

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Millencolin

Total des commentaires : 19

Total : 2323 commentaires