Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 875
Visiteurs actuellement sur le site: 29

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
Hate Eternal

Hate Eternal

Phoenix Amongst The Ashes


Pays : Etats-Unis

Date de sortie : 2011

Note du kronikeur :

Skartnak

Incroyable

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 12 notes

Style : Death metal brutal


Pour les Fans de : Origin, Morbid Angel, Suffocation, Dying Fetus



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Sortie élue album de la semaine par notre rédaction !
Historique des albums de la semaine

Skartnak.com Erik Rutan EST Hate Eternal. Comme Chuck Schuldiner était Death (sans mauvais jeu de mots), on peut dire que certains groupes ne seraient rien sans leur tête pensante, leur créateur, leur compositeur. Et dans mes deux exemples, on peut dire que c’est fort heureusement !

Hate Eternal revient donc avec un 5ème opus depuis que le groupe existe (1997) et arrive après un silence de trois, après un "Fury & Flames" très monolithique. Premier constat : le son est phénoménal ! Le mixage est limpide et met très bien en avant les guitares. La batterie, totalement déjantée, conduit parfaitement les morceaux. Seule la basse est un peu discrète, mais son rôle est ici plus un accompagnement rythmique qu’autre chose. Ce constat est bienvenu, car les deux derniers albums souffraient d’un son trop épais et serré qui avait du mal à faire ressortir la finesse du groupe.

Deuxième constat : le travail gigantesque au niveau des guitares. C’est tout simplement monstrueux. On dirait que Rutan, qui assure bien sûr les guitares rythmiques et les solos, a voulu livrer une œuvre qui marque le monde du metal extrême. Et bien mon ami auditeur, c’est le cas.

"Rebirth" ouvre l’album. Il s’agit d’une courte introduction d’une minute et quinze secondes. C’est lourd, sombre, ça rampe. Rien de tel pour débuter un album qui va nous tenir en haleine pendant dix morceaux. "The Eternal Ruler" déboule par un cri de démon. La batterie fend l’air, les riffs se font agressifs, pas de répit, pas de prisonnier. On connaît ce genre d’écriture, typique du groupe. Le premier solo est tout simplement dingue, le second est carrément génial. Une batterie folle et cassée ouvre "Thorns Of Acacia", accompagnée par des riffs déments. Les vocaux sont brutaux à souhait. Le milieu du morceau, coupé par un solo plus lent, permet une attaque encore plus frontale et furieuse de la dernière partie, c’est incroyable de folie.

"Haunting Abound" débute par un riff plus lent, mais sournois, genre du "Gateways To Annihilation" de Morbid Angel. C’est vraiment un titre vicieux, bien travaillé dans son ambiance, avec une batterie très variée. A deux minutes de la fin du titre, un riff de malade s’installe et l’ambiance se fait plus ouverte, la batterie discrète. Impressionnant. Puis ça remonte avec un solo dément.

Ici ça devient la folie : sur "The Art Of Redemption", les guitares sonnent... comment dire... inédites. On dirait une attaque de téléphones. C’est totalement furieux, inédit. Mais ça passe vraiment bien. La furie est de retour, le rythme à environ 240 bpm, les riffs butent tout. Une vraie prise de risque de la part de Rutan, j’adore.

On reste sur le même tempo pour attaquer "Phoenix Amongst The Ashes". La double pédale écrase tout et le morceau est un poil plus classique, mais néanmoins impressionnant de virtuosité, surtout les enchaînements de riffs. Un long solo aère toutefois très bien le morceau, entre deux chorus.

Déjà le 7ème morceau. Le temps passe vite à l’écoute de ce joyau. "Deathveil" déboule avec une approche frontale, mais à bien écouter le travail de fond du batteur, on remarque que les changements sont nombreux et fous. Un petit riff hardcore au milieu permet au batteur d’en remettre une couche de violence, le tout suivi d’un solo très Trey Azagthoth.

Carrée et massive, telle est l’approche de "Lake Ablaze". Déboule des hurlements de damnés et un double riff industriel qui pilonne les oreilles, le tout servi par une batterie qui ferait passer les orgues de Staline pour des petits sifflets. Comme je disais, carré et massif !

"Lake Ablaze" reste sur une lignée alternant lourdeur death et passage de blast. Le morceau reste très bien tenu et ouvert, mais une petite folie musicale comme sur "The Art Of Redemption" aurait été bienvenue... Ne faisons pas la fine bouche, car la fin, avec "The Fire Of Resurrection" sera grandiose. Tout en lourdeur, le morceau est accompagné de guitares limpides. La voix est impressionnante de noirceur, le premier solo donne une aura magique à ce titre. Voilà, l’album se termine (déjà), presque en légèreté, comme pour donner du repos à l’auditeur ou le préparer à une suite. 41 minutes de bonheur, de death metal brutal (et non brutal death metal) vraiment intense marqué d’un génie rare.

Ce "Phoenix Amongst The Ashes" d’Hate Eternal ne devrait pas être album de la semaine, mais carrément album du mois. Une seule option vous reste ouverte : achetez cet album et aimez-le.

PS : en priant quand même qu’un guitariste rythmique soit engagé pour les prochains lives du groupe, afin que les solos gardent de leur puissance, soutenu par un fond en béton... amen.

Kronik : Xetal

Hate Eternal

Plus d'infos :

Label : Metalblade Records

Site Web : www.hateeternal.com

Myspace : www.myspace.com/haeteternal

Site du label : www.metalblade.de


Kronik ajoutée le : 20/05/2011

Kronik cliquée : 3517 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch


Chroniques du même artiste :

Hate Eternal

Hate Eternal

"Fury and Flames"


Date de sortie : "2007"

Note : 3/5

Du même label :

Bison

Bison

"Quiet Earth"


Date de sortie : 2008

Note : 4/5

Neaera

Neaera

"Let The Tempest Comes"


Date de sortie : 2006

Note : 4/5

As You Drown

As You Drown

"Reflection"


Date de sortie : 2009

Note : 2/5

Job For A Cowboy

Job For A Cowboy

"Ruination"


Date de sortie : 2009

Note : 5/5

Red Chord, The

Red Chord, The

"Prey For Eyes"


Date de sortie : 2007

Note : 5/5

Fleshcrawl

Fleshcrawl

"Structures Of Death"


Date de sortie : 2007

Note : 3.5/5

Brain Drill

Brain Drill

"Apocalyptic Feasting"


Date de sortie : 2008

Note : 5/5

Unearth

Unearth

"III In The Eyes Of Fire"


Date de sortie : 2007

Note : 4.5/5

God Dethroned

God Dethroned

"Passiondale"


Date de sortie : 2009

Note : 4.5/5

Soilent Green

Soilent Green

"Inevitable Collapse In The Presence Of Conviction"


Date de sortie : 2008

Note : 4.5/5

Psyopus

Psyopus

"Odd Senses"


Date de sortie : 2009

Note : 3.5/5

Hatchet

Hatchet

"Awaiting Evil"


Date de sortie : 2008

Note : 2/5

Liste des commentaires :

nabo

Ouais, une belle mandalle ds la gueule!

Posté le : 22.05.2011 à 19:54

Loulou

Merci du conseil, je vais me pencher dessus!

Posté le : 21.05.2011 à 14:27

Monarch

Incroyable qu'on entende pas plus la basse... mais cet album est vraiment une perle BDM 2011.

On espère encore plus d'experimentations pour le futur, Rutan est tellement un excellent guitariste.

Posté le : 20.05.2011 à 14:39

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Voodoo Glow Skulls

Voodoo Glow Skulls

Southern California Street Music

Fedhja

Fedhja

La Fin d'Une Ere

Turbo A.C.'s, The

Turbo A.C.'s, The

Kill Everyone

Votes Skartnak.com

Hateful Monday

Total des votes : 463

One Ok Rock

Total des votes : 375

Kickback

Total des votes : 209

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 152

Slipknot

Total des votes : 137

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 97

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 73

Total : 15320 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 62

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Millencolin

Total des commentaires : 19

Total : 2323 commentaires