Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 551
Visiteurs actuellement sur le site: 46

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
Within Walls

Within Walls

Demolition in Progress


Pays : Autriche

Date de sortie : 2011

Note du kronikeur :

Skartnak

Excellent

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 2 notes

Style : 90's Hardcore


Pour les Fans de : Unbroken, Trial, Strife, Unveil



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Skartnak.com Après quelques remaniements au sein de son effectif, le groupe autrichien Within Walls a décidé de se remettre à l’ouvrage. Et c’est donc avec un nouvel album intitulé « Demolition in Progress » que les experts en hardcore des années 90 marquent leur grand retour. Si je parle ici de retour, il ne faut cependant pas se méprendre au sujet de Within Walls, il n’a jamais été question de séparation, ni même de véritable mise en stand-by. Cela dit, certains membres du groupe ont profité du laps de temps séparant la sortie du précédent opus, l’excellent « Set Me Free », et l’album dont il est question dans cette chronique, pour se lancer de nouveaux défis en matière de projets musicaux. Ainsi, et ce sont les deux exemples qui me viennent à l’esprit, Dave s’est activé au sein d’un combo plus typé punk’n’roll (Beggars&Gentry), alors que Thomas, aka Gilli Edge, a fondé El Camino Car Crash, dans un registre plus proche de One King Down et Most Precious Blood.

Malgré tout, Within Walls est un groupe sérieux qui prouve une fois de plus qu’il n’est pas prêt à rendre les armes, bien au contraire. Si « Demolition in Progress » n’apporte certes rien de franchement nouveau dans l’alchimie sonique que le groupe a forgé depuis ses débuts, il n’en est pas pour autant moins tonitruant que ses prédécesseurs. Je serais même tenté d’affirmer que Within Walls prend de la bouteille au fil des années. Alors OK, les influences et références majeures ne changent pas, ça tape le bœuf plus que jamais dans le hardcore 90’s, quelque part entre le new school passionné et assaisonné aux guitares stridentes et aux cris désespérés d’Unbroken et le old school légèrement métallisé de Strife ou Trial, avec une double pédale occasionnelle pour y apporter un peu de pêche et un son très lourd et massif. Oui, c’en est presque évident. Pourtant, la formule a été tellement travaillée par nos cinq talentueux autrichiens qu’au final, et bien ça fait plaisir à entendre, car on a affaire à une série de morceaux solides qui s’enchaînent de manière admirable et qui évitent surtout tous les plans louches sur lesquels les groupes voulant absolument innover risquent un jour ou l’autre de buter. Il vaut mieux faire les choses correctement en puisant dans ses propres ressources que de travers en voulant décrocher la lune dans un domaine qui présente un nombre variable d’inconnues. Voilà qui est dit !

En se penchant de plus près sur la bête, on y trouve vraiment de belles surprises. Premièrement, plusieurs samples ont été utilisés ici et là afin de polir ce joli bijou que ce disque constitue. La deuxième face, par exemple, commence avec le discours humaniste que l’immense Charlie Chaplin prononce à la fin du non moins mythique film « Le Dictateur ». D’autres discours ou bribes de discours sont parsemés tout au long du disque. Deuxièmement, il y a deux ou trois plans et morceaux qui sortent vraiment du lot, dont « Desolation » et sa coupure soudaine et du plus bel effet à la Strife, ou encore le mid-tempo mélancolique « Released on Parole » et son riff tueur qui sert de fil conducteur, chanson qui succède justement à « Desolation ». J’ai aussi beaucoup aimé la façon dont commence l’album, « Void » est tout simplement gargantuesque. La fin de l’album laisse aussi des traces, avec sa mosh part couplée de backings s’entêtant à marteler le thème central de l’album, soit la démolition croissante de la planète, de l’humanité, de la vie et de tout ce qui va avec. On pourrait scruter ce disque encore plus profondément, mais je dois avouer que je préfère ne pas le faire et me tenir à cette modeste analyse.

Pour finir, l’habituel commentaire sur les paroles et l’artwork : les textes sont toujours très engagés et critiques, on y trouve aussi une petite note explicative en dessous de chaque texte. Les thèmes de prédilection restent les mêmes : la recherche de la liberté et de l’indépendance, le sens de la vie, la représentation de la beauté dans notre société, etc. Au niveau de l’artwork, il s’agit presque d’un rip-off de « Hypnopaedia » d’Unveil. D’ailleurs, je me demande si ce n’est pas le même type qui s’est occupé du graphisme des deux disques…en tout cas, ça saute aux yeux ! On retrouve le même gris et les mêmes corbeaux ! En plus, il paraît que les gars d’Unveil sont également venus pousser la chansonnette sur « Demolition in Progress ». Il y a une belle histoire d’amitié derrière tout ça !

« Demolition in Progress » est très plaisant à écouter. C’est un album solide, inspiré, empreint d’une rage hors du commun et de réflexions pertinentes. Chancental Radikal !

Kronik : Bastien

Within Walls

Plus d'infos :

Label : Cobra Records et Final Exit Records

Myspace : www.myspace.com/withinwalls

Site du label : www.myspace.com/cobraxrecords et finalexit.bigcartel.com


Kronik ajoutée le : 08/08/2011

Kronik cliquée : 2166 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch


Chroniques du même artiste :

Within Walls

Within Walls

"Set Me Free"


Date de sortie : "2008"

Note : 5/5


Interviews du même artiste :

Within Walls

Within Walls

Réalisée le 27.06.07 avec Seb et Dave

Liste des commentaires :

bastien

On aurait pu, ouais! Mais peu importe, Within Walls a déjà eu son album de la semaine sur Skartnak avec le précédent opus. Donc autant faire un peu de place pour les autres groupes.

Posté le : 09.08.2011 à 23:55

Loulou

On aurait presque pu mettre celle là en album de la semaine, au lieu du Principe Valiente.

Posté le : 08.08.2011 à 10:28

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Black Friday 29

Black Friday 29

The Pursuit Of Happiness

Black Halos, The

Black Halos, The

We Are Not Alone

Vengeance

Vengeance

Soul Collector

Votes Skartnak.com

Hateful Monday

Total des votes : 461

One Ok Rock

Total des votes : 375

Kickback

Total des votes : 208

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 150

Slipknot

Total des votes : 136

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 97

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 72

Total : 15229 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 61

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Millencolin

Total des commentaires : 19

Total : 2318 commentaires