Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 775
Visiteurs actuellement sur le site: 43

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
Trapped Under Ice

Trapped Under Ice

Big Kiss Goodnight


Pays : Etats-Unis

Date de sortie : 2011

Note du kronikeur :

Skartnak

Très bon

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 3 notes

Style : NY-styled hardcore


Pour les Fans de : Crown of Thornz, Biohazard, Terror, Turnstile, Madball



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Sortie élue album de la semaine par notre rédaction !
Historique des albums de la semaine

Skartnak.com Trapped Under Ice, un groupe qui suscite de nombreuses controverses. Autant il éclate de brillance d'un point de vue musical, faisant ainsi le gain d'admirateurs en grand nombre dans le monde entier, autant il traîne derrière lui une réputation sulfureuse, suite à une série d'événements malheureux, le moins glorieux étant probablement l'épisode du pétage de plombs du chanteur Justice, qui s'était permis d'aller flaner de l'Allemand pour une sombre histoire de singalongs un peu trop enthousiastes. Alors que faire? S'attarder sur le fait que les membres du groupe n'ont que ma foi rarement une attitude exemplaire et du coup leur faire un procès d'intention propre en ordre? Ou faire le point dans sa poche et s'aguerrir à l'apparente bêtise de ces jeunes gens? Très franchement, je me pose la question depuis un moment, et désormais, je crois avoir fait mon choix, du moins pour l'exercice de cette kronik: je vais me contenter d'écrire sur "Big Kiss Goodnight" en faisant abstraction de tout ce que je sais de TUI. Et pourquoi ce choix? Et bien parce que je sais pertinemment que mon jugement du disque s'en verra fortement biaisé si je me mets à livrer mes impressions globales de la formation de Baltimore. Et ce n'est pas le but, puisque, rappelons-le, il s'agit de la kronik du dernier LP de TUI et rien d'autre! Et d'ailleurs, j'en ai déjà trop dit sur ces types de façon générale!

"Big Kiss Goodnight", en voilà un titre étonnant! Carrément plus original que "Secrets of the World". Et musicalement, c'est pareil, Trapped Under Ice étonne un peu plus qu'auparavant. Alors certes, le style dominant reste le NYHC bien barré, avec des riffs tueurs et un groove de malade, mais sur ce nouvel opus, à condition qu'on y prête une oreille attentive, on y trouve aussi de la nouveauté, en atteste par exemple le très poppy "You and I", qui rappelle les morceaux les plus accessibles de No Warning, ou encore "True Love" et son intro quasi parlée. Après, le fil conducteur estampillé TUI refait surface, encore et toujours. La voix hargneuse est là, les backings rageurs aussi, le son ultra puissant des guitares semble être encore plus lourd que sur les disques précédents, celui des autres instruments n'est pas en reste non plus! Bref, c'est très solide, donc si vous avez aimé ce qu'a sorti le groupe avant "Big Kiss Goodnight", et bien il y a vraiment peu de chance que vous détestiez "Big Kiss Goodnight", c'est aussi simple que ça! Personnellement, je trouve intéressant la façon dont le groupe rend hommage au NYHC des années 90, Biohazard et Crown of Thornz en tête de ligne. Surtout que TUI se réapproprie le genre avec une grande maîtrise. Donc, oui, j'aime bien ce nouvel album, mais je dois avouer qu'il m'a fallu deux ou trois écoutes pour bien cerner le délire. Et puis, évidemment, il y a toujours moyen de grossir les défauts de l'album (est-ce utile de dire que la perfection n'existe pas?), mais bon comme je n'y vois qu'une perte de temps, je ne vais pas le faire.

En ce qui concerne les paroles, le groupe se soucie de la façon dont le public risque de les interpréter. Comme les textes font fréquemment référence à la mort, une note explicative a été ajoutée juste en-dessous des paroles pour mettre les choses au clair: non, les mecs de TUI ne veulent tuer personne! Il fallait le préciser quand même! En gros, l'idée qui est la plus largement exposée dans cet album est la suivante: fais ce que tu aimes faire jusqu'au jour où tu meurs. Rien de nouveau sous le soleil, mais j'aime bien l'idée. L'artwork présent sur la pochette est l'oeuvre d'un tatoueur nommé Chad Soner, le dessin est superbe et fait là aussi référence à la mort (mais on peut aussi y voir des roses, qui elles symbolisent plutôt l'amour).

"Big Kiss Goodnight" est un album que j'écoute avec plaisir, et dont j'ai de la peine à me lasser. Cela dit, il a tout de même fallu que l'impression mitigée du début se dissipe. Et même si la qualité de ce nouvel opus est évidente à mes oreilles, je suis sûr que cette nouvelle vague de hardcore américain dont TUI fait partie continuera à me titiller l'esprit de questions ("Fuck yeah USA!"? Ah bon?!?).

Kronik : Bastien

Trapped Under Ice

Plus d'infos :

Label : Reaper Records

Site Web : bigkissgoodnight.tumblr.com

Myspace : www.myspace.com/underdaice

Site du label : reaper-records.com


Kronik ajoutée le : 08/06/2012

Kronik cliquée : 1894 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch


Chroniques du même artiste :

Trapped Under Ice

Trapped Under Ice

"Secrets of the World"


Date de sortie : "2009"

Note : 4/5

Du même label :

Madball

Madball

"The Real American HC 7''"


Date de sortie : 2010

Note : 4/5

Liste des commentaires :

Arnaud

Par "objectivité" j'entends plutôt le lien que tu fais entre l'image du groupe et sa musique. Bien évidemment que l'objectivité pure n'est pas humaine et que ton avis ressort dans une chronique. C'est le but. Simplement je me demandais à quel point il était sain de faire le lien entre l'individualité des membres d'un groupe et leur musique. Au vu de ta réponse et ton exemple du groupe fasciste, j'en déduis que tu es prêt à sortir de la production musicale pour prendre en compte le "hors-champ". Je pense que c'est normal qu'on bloque sur des individualités qui nous semblent hostiles, mais il faut alors clairement le mentionner dans la chronique pour démarquer l'analyse purement musicale de la prise de position personnelle... Ce que tu fais de manière assez claire avec TUI soit dit en passant.

Posté le : 11.06.2012 à 13:23

bastien

Premièrement, j'ai cette croyance qu'une chronique est subjective, même si tu essaies d'être juste avec les groupes dont tu parles. C'est un jugement pur et simple, et c'est ce qui rend le texte intéressant. Sinon, avec l'objectivité, on pourrait imaginer qu'il n'y a qu'une seule "vérité" et que le chroniqueur qui se lance dans l'exercice parfois compliqué de la rédaction de chronique tente tant bien que mal de se rapprocher de cette vérité, comme si c'était une épreuve sportive (une partie de pétanque par exemple). A mon avis, la relation que chacun de nous entretient avec la musique est profondément émotionnelle et singulière, et pour ma part, je souhaiterais que cela reste ainsi.
Maintenant, concernant Trapped Under Ice, c'est difficile à dire. Je ne connais pas ces gars personnellement, et peut-être que ce sont des crèmes. Par contre, ce qu'ils dégagent en termes d'image ne me parle pas tant que ça, même si moi aussi je vais au fit et moi aussi j'ai quelques tatouages, je ne vais pas le cacher. Et puis il y a cette épisode de la mâchoire cassée en Allemagne, bien que ce ne soit pas très glorieux, je pense qu'il y a des choses plus graves dans le monde.
Je le redis, quand je chronique un disque, j'essaie de me concentrer sur l'oeuvre (le disque) et de ne pas me laisser influencer par ce que je sais d'un groupe de façon générale. Par contre, je n'ai pas spécialement envie d'en savoir plus sur TUI pour le moment, donc ce n'est pas un groupe que je risque d'interviewer prochainement. Surtout que j'ai lu déjà plusieurs interviews du groupe.
Pour conclure, je n'ai pas de réponse toute faite à ta question, parce qu'imaginons que je reçoive un disque à chroniquer d'un groupe fasciste (par exemple) qui fait de la musique suffisamment correcte pour que j'ais des choses à en dire, je ne vais quand même pas prendre le temps de pondre un texte sur un groupe qui a un tel positionnement politique.

Posté le : 11.06.2012 à 10:38

Arnaud

Avec ton intro, tu viens de rouvrir un chapitre auquel je réfléchis depuis un moment sans jamais avoir pris le temps d'y répondre: A quel point doit-on faire le lien entre la personnalité d'un artiste (ou de plusieurs, ce qui complique la donne) et son oeuvre? Dans le cadre d'une chronique l'objectivité est préférable on est d'accord. Mais d'un point de vue personnel... Je ne sais même pas vraiment comment formuler le problème mais visiblement tu t'es posé la même question avec TUI. Je me suis dis que tu pourrais m'aiguiller :)

Posté le : 08.06.2012 à 12:11

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Boys 1st Time

Boys 1st Time

The Final Soul Trade E.P.

Monstrosity

Monstrosity

Spiritual Apocalypse

Burn The 8 Track

Burn The 8 Track

Division

Votes Skartnak.com

One Ok Rock

Total des votes : 374

Kickback

Total des votes : 207

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 149

Slipknot

Total des votes : 136

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 96

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 72

Providence

Total des votes : 69

Total : 14620 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 61

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Millencolin

Total des commentaires : 19

Total : 2318 commentaires