Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 922
Visiteurs actuellement sur le site: 35

Skartnak Version

Bleu : Orange :

Commentaires Skartnak

Matchup, The

Posté par: Vincent

Le : 14.02.2020 à 00:19

-Thanks pour la critique. C'est moi qui a fait la photo du cover et du back de l'album.

Within Walls

Posté par: coquerelle

Le : 21.08.2019 à 12:14

-ça ressemble à terror ce truc ou je me trompe

Café Flesh

Posté par: coquerelle

Le : 20.08.2019 à 22:01

-led zepplin n' importe quoi et pourquoi pas acdc tant qu' on y'est

On Broken Wings

Posté par: coquerelle

Le : 12.08.2019 à 16:58

-je trouve que depuis qu; ils sont avec stay sick records eh bien je pense qu...

Nathen Maxwell & The Original Bunny Gang

Posté par: DedicatedHosting

Le : 09.05.2019 à 10:37

-hey, very nice site.thansk for sharing site Dedicatedhosting4u provides reliable an...

Jesse Lebourdais

Posté par: coqflo

Le : 27.12.2018 à 09:43

-album super pour ma part rien à dire

Future Faces

Posté par: Peg

Le : 08.08.2017 à 09:02

-Dispo sur gpsprod.com également :)

Facing The Enemy

Posté par: coquerelle

Le : 31.03.2017 à 05:57

-bon album super groupe pour moi c' est bien

KK Null

Posté par: GTOK GTKO

Le : 27.11.2016 à 15:19

-yo ! KK Null sera en concert à Paris aux Instant Chavirés le mardi 6 décembre e...

Darkrise

Posté par: coquerelle

Le : 06.10.2016 à 06:20

-je veux dire à tous le gens qui sont sur ce site darkrise c' est nul pas assez de so...

Marionette, The

Posté par: coquerelle

Le : 27.05.2016 à 19:40

-parfait pour moi et pour vous quelle votre groupe de death mélodique préféré d...

Face the Front

Posté par: coquerelle

Le : 27.05.2016 à 19:35

-euh rien a dire sur cet album parfait chansons cool parfait

Total : 2324 commentaires

RSS Kroniks
Disfear

Disfear

Live The Storm


Pays : Suède

Date de sortie : 2007

Note du kronikeur :

Skartnak

Très bon

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 6 notes

Style : Crust d-beat/ rock'n'roll/ hardcore


Pour les Fans de : Wolfbrigade, Driller Killer, Inepsy, A Holocaust In Your Head



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Skartnak.com Ils sont barbus, ils viennent du froid, ils sont massifs, ils n’ont peur de rien, ils nous apportent jouissance et convulsions hystériques de plaisir…qui sont-ils ? Le gang des pères noël dans le vent ? Non, ce sont Disfear qui reviennent nous asséner un nouvel album, pour nous prouver que le rock’n’roll peut encore se faire méchant, que ce n’est pas qu’une musique récupérée par le fric et interprétée par des minets en goguette savamment coiffés vivel dop effet hérissé dans leurs beaux costumes faussement destroys.

Depuis leurs débuts dans le crust d-beat à fond le manettes façon Totalitär jusqu’à maintenant, on peut dire que le groupe a su évoluer…Tout ce qui reste de d-beat à présent est le rythme de batterie simpliste rapide et sautillant. Pour le reste, on navigue entre rock’n’roll gras, metal lourd, punk crade et crust épique, imaginez une master-partouze entre Motörhead, Entombed, Totalitär et Tragedy dans un fjord reculé de Suède pour le son typiquement nordique. Il en résulte un son surpuissant et écrasant, un tourbillon de riffs variés tantôt rock’n’roll, tantôt agressifs et rentre-dedans, et même tantôt mélodico-épiques (je n’irai pas jusqu’à comparer ça à Amon Amarth ou Ensiferum, mais certaines mélodies épiques me donnent vraiment l’impression de courir dans la plaine, glaive au poing, armure au vent, hurlant des cris de guerre avant l’affrontement ultime avec la tribu ennemie pour l’honneur de mon sang). Le tout me fait également passablement penser aux excellents Coliseum, pour le feeling rock’n’roll et le son de basse et grattes vraiment grassouillet, mais avec une voix bien plus puissante. Oui, quelle voix, à l’écouter on dirait un ours fou furieux sortant de sa forêt, et quand on voit le chanteur en live on se rend compte qu’il s’agit bel et bien d’un ours sortant de sa forêt, avec encore plus de barbe, un t-shirt metal et de la bière dans le bide. Bon, j’adresserai tout de même un reproche à cet album pour rester objectif, je dirai qu’à force d’intégrer trop d’influences diverses (la faute aux membres jouant également dans Entombed et At The Gates ?), le tout perd en puissance, l’album précédent, « Misanthropic Generation », était plus direct, rentre-dedans, proche des racines Disfeariennes, et perso je préférais. Disfear se riderait-il quelque peu ?

Comme me le fait souvent remarquer ma maman, on ne comprend strictement rien à ce qu’ils hurlent dans ma musique de sauvage, mais c’est justement ce qui nous pousse à lire attentivement le livret et les textes, et c’est ça qui compte. Aliénation par le travail, superficialité vendue dans tous les magasins, soumission à des dieux absurdes et inventés, droit de vote illusoire et industrie militaire et destructrice prenant une part énorme du budget du pays, autant d’absurdités, autant monstruosités dénoncées par Disfear dans leurs textes franchement bien foutus (« oui, mais pourquoi ils les hurlent toujours alors ?? » dirait ma maman), et plus évolués que la moyenne de groupes crust d-beat de base.

Pas aussi surpuissant que ce à quoi je m’attendais, mais un album qui apporte une autre approche du crust suèdois que Totalitär ou Skitsystem. Quel pays quand même.

Kronik : Lionel

Disfear

Plus d'infos :

Label : Relapse Records

Site Web : www.disfear.com

Myspace : www.myspace.com/disfear

Site du label : www.relapse.com


Kronik ajoutée le : 21/11/2008

Kronik cliquée : 3635 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch


Chroniques du même artiste :

Disfear

Disfear

"Misanthropic Generation"


Date de sortie : "2003"

Note : 4/5

Du même label :

Agoraphobic Nosebleed/Insect Warfare

Agoraphobic Nosebleed/Insect Warfare

"Split"


Date de sortie : 2008

Note : 4/5

Agenda Of Swine

Agenda Of Swine

"Waves Of Human Suffering"


Date de sortie : 2008

Note : 3/5

Brutal Truth

Brutal Truth

"Evolution Through Revolution"


Date de sortie : 2009

Note : 4.5/5

Don Caballero

Don Caballero

"Punkgasm"


Date de sortie : 2008

Note : 5/5

Kill The Client

Kill The Client

"Set For Extinction"


Date de sortie : 2010

Note : 3.5/5

Gadget

Gadget

"The Funeral March"


Date de sortie : 2007

Note : 4/5

Agoraphobic Nosebleed / Apartment 213

Agoraphobic Nosebleed / Apartment 213

"Domestic Powerviolence"


Date de sortie : 2008

Note : 2/5

Misery Index

Misery Index

"Traitors"


Date de sortie : 2008

Note : 4.5/5

Dillinger Escape Plan, The

Dillinger Escape Plan, The

"Under The Running Broad (Remastered + Bonus Tracks) "


Date de sortie : 2008

Note : 4.5/5

Unearthly Trance

Unearthly Trance

"Electrocution"


Date de sortie : 2008

Note : 5/5

Toxic Holocaust

Toxic Holocaust

"Conjure And Command"


Date de sortie : 2011

Note : 5/5

Pig Destroyer

Pig Destroyer

"Natasha"


Date de sortie : 2008

Note : 5/5

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com TOBC

TOBC

Heart Of Darkness

Conceal

Conceal

Into This Blood

Phobia

Phobia

22 Random Acts Of Violence

Votes Skartnak.com

Hateful Monday

Total des votes : 463

One Ok Rock

Total des votes : 375

Kickback

Total des votes : 209

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 152

Slipknot

Total des votes : 137

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 97

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 73

Total : 15336 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 62

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Millencolin

Total des commentaires : 19

Total : 2324 commentaires