Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 496
Visiteurs actuellement sur le site: 28

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
Touché Amoré

Touché Amoré

Parting the Sea Between Brightness and Me


Pays : Etats-Unis

Date de sortie : 2011

Note du kronikeur :

Skartnak

Très bon

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 7 notes

Style : Screamo/Post-hardcore


Pour les Fans de : Modern Life is War, Thursday, Comadre, You and I, La Dispute



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Skartnak.com « I’m parting the sea between brightness and me » : c’est en scandant douloureusement cette phrase que Jeremy Bolm, chanteur/hurleur de Touché Amoré, introduit le nouvel album du groupe, avec son style de chant écorché devenu aisément reconnaissable et qui me rappelle toujours un peu Jeffrey Eaton de Modern Life is War. Dès ces premières secondes, on sait que Touché Amoré ne va pas nous ménager sur le plan émotionnel. Et cela se vérifie petit à petit à l’écoute de l’album. En effet, le groupe continue à distiller un screamo puissant et névrosé, tutoyant ici et là d’autres styles pouvant être considérés comme antithétiques, je pense au black metal pour les quelques passages blastés à la batterie, à un style lorgnant vers un indie/emo-rock plus épuré et aérien pour les arpèges en clair, ou encore au hardcore 90’s, là où old school et new school se rejoignent. Le précédent disque avait déjà fait bonne impression, mais là je dois dire que Touché Amoré passe au cran supérieur, en plus de confirmer. Son style singulier m’épate, j’avoue.

Les fiers représentants de cette étrange mouvance en vogue appelée « The Wave » (rassemblant une poignée de groupes américains liés par des affinités dont je ne connais pas les fondements en détail) proposent sur ce nouvel opus treize morceaux caractérisés par une intensité hors du commun et par une méthode d’exécution à fleur de peau faisant penser aux états d’esprit les plus négatifs. L’écoute du disque peut être parfois pesante à certains moments, mais parallèlement, des mélodies de toute beauté viennent de temps à autre contrebalancer ce torrent de désespoir, ce qui assure pour ainsi dire une complémentarité tout à fait appréciable. De plus, le groupe fait volontiers usage de teintes musicales et rythmiques variées tout au long de l’album, en faisant par exemple recours à de brefs instants de répit, soit en mettant la distorsion en veille pour laisser place à une mélodie de guitare toute en légèreté, un peu comme sur certains titres d’Envy sur leurs albums les plus récents, soit pour y insérer furtivement un interlude au piano (« Condolences »). Bref, le travail de composition est riche et mérite qu’on s’y penche dessus. S’il y a un morceau à retenir sur ce disque, c’est bien « Home Away From Here », titre qui a bénéficié d’un petit clip très sympa visible sur Youtube et d’autres sites de partages de vidéos, et que Make Do and Mend, des proches de Touché Amoré, ont repris en acoustique, selon une info que je viens de récolter sur la toile.

Pour finir, la pochette du disque nous montre une image très étrange, un peu arty, de montagnes doublées et placées de manière symétrique, laissant une ligne blanche jouer le rôle du miroir. Cette image s’intègre dans un cadre disposé sur un fond blanc. La mention « TA » apparaît également en haut à gauche dans le cadre. Ce serait intéressant d’en savoir plus sur ce que représente réellement cet artwork si particulier. Les paroles quant à elles semblent introspectives et assez torturées, j’avoue qu’elles ne sont pas toujours très faciles à cerner. Quoi qu’il en soit, la façon de chanter de Jeremy, terriblement saisissante, colle plutôt bien aux textes.

J’arrive au terme de cette chronique, et bien que j’aie le sentiment de m’en être plus ou moins bien sorti dans cet exercice analytique et rédactionnel, je trouve qu’il est difficile de transposer et de décrire avec des mots ce que fait Touché Amoré. Cependant, ce « Parting the Sea Between Brightness and Me » a su me séduire sans nécessiter des écoutes maintes fois répétées. Du nom au contenu musical, en passant par les textes, la pochette et ses photos fantomatiques incluses à l’intérieur du disque en tant qu’objet complet, Touché Amoré intrigue, interroge, touche par son unicité et son authenticité. De plus, les quelques expériences « live » que j’ai faites du groupe ont consolidé, voire amplifié, toute l’estime que j’ai pour cette jeune formation californienne. En conclusion, un tout bon disque, qu’il serait dommage d’ignorer.

Kronik : Bastien

Touché Amoré

Plus d'infos :

Label : Deathwish Inc. Records

Site Web : toucheamore.com

Myspace : www.myspace.com/toucheamore

Site du label : www.deathwishinc.com


Kronik ajoutée le : 18/11/2011

Kronik cliquée : 3420 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch

Du même label :

Narrows

Narrows

"New Distances"


Date de sortie : 2009

Note : 4.5/5

Blacklisted

Blacklisted

"Heavier Than Heaven, Lonelier Than God"


Date de sortie : 2008

Note : 4.5/5

Trap Them

Trap Them

"Seizures in Barren Praise"


Date de sortie : 2008

Note : 3/5

Lewd Acts

Lewd Acts

"Black Blue Eyes"


Date de sortie : 2009

Note : 4/5

Killing the Dream

Killing the Dream

"Fractures"


Date de sortie : 2008

Note : 4/5

United Nations

United Nations

"Nevermind The Bombings, Here's Your Six Figures"


Date de sortie : 2010

Note : 4.5/5

Pulling Teeth

Pulling Teeth

"Martyr Immortal"


Date de sortie : 2007

Note : 5/5

Killing The Dream

Killing The Dream

"In Place, Apart"


Date de sortie : 2005

Note : 4/5

Acid Tiger

Acid Tiger

"s/t"


Date de sortie : 2010

Note : 3.5/5

Integrity

Integrity

"The Blackest Curse"


Date de sortie : 2010

Note : 3.5/5

Rise and Fall

Rise and Fall

"Our Circle is Vicious"


Date de sortie : 2009

Note : 4/5

Pulling Teeth

Pulling Teeth

"Paranoid Dilusions, Paradise Illusions"


Date de sortie : 2009

Note : 3/5

Liste des commentaires :

bastien

"The Wave", c'est la vague en vogue! Mais franchement, si quelqu'un peut m'expliquer sur quoi se base cette mouvance, je lui en serai éternellement reconnaissant!
"Home Away From Here", entre autres, est un bijou! Sinon, je me suis peut-être légèrement emballé quand j'ai écrit la kronik...

Posté le : 15.12.2011 à 23:41

Kevin

Le premier morceau ma soufflé! J'ai été un peu décu par la suite, la qualité est assez inégale sur la longueur de l'album. Mais y a 2-3 morceaux qui sont de véritables hymnes!

THE WAVE QU'EST-CE QUE C'EST?

Il faut un fixie et des jeans moulants pour participer?

Posté le : 15.12.2011 à 14:43

Arnaud

C'est vrai que c'est un très bon album. Je trouve juste que le chanteur se contente parfois trop de poser son texte sur la musique sans tenter d'interagir avec. Ca enlève un peu du relief musical.

Posté le : 20.11.2011 à 18:54

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Killing the Dream

Killing the Dream

Fractures

Psyopus

Psyopus

Odd Senses

Propagandhi

Propagandhi

Supporting Caste

Votes Skartnak.com

One Ok Rock

Total des votes : 372

Kickback

Total des votes : 207

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 149

Slipknot

Total des votes : 136

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 96

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

Mumakil

Total des votes : 80

A Day To Remember

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 72

Providence

Total des votes : 69

Total : 14584 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 61

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

NATO

Total des commentaires : 19

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Total : 2317 commentaires