Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 430
Visiteurs actuellement sur le site: 28

Skartnak Version

Bleu : Orange :

Commentaires Skartnak

Matchup, The

Posté par: Vincent

Le : 14.02.2020 à 00:19

-Thanks pour la critique. C'est moi qui a fait la photo du cover et du back de l'album.

Within Walls

Posté par: coquerelle

Le : 21.08.2019 à 12:14

-ça ressemble à terror ce truc ou je me trompe

Café Flesh

Posté par: coquerelle

Le : 20.08.2019 à 22:01

-led zepplin n' importe quoi et pourquoi pas acdc tant qu' on y'est

On Broken Wings

Posté par: coquerelle

Le : 12.08.2019 à 16:58

-je trouve que depuis qu; ils sont avec stay sick records eh bien je pense qu...

Nathen Maxwell & The Original Bunny Gang

Posté par: DedicatedHosting

Le : 09.05.2019 à 10:37

-hey, very nice site.thansk for sharing site Dedicatedhosting4u provides reliable an...

Jesse Lebourdais

Posté par: coqflo

Le : 27.12.2018 à 09:43

-album super pour ma part rien à dire

Future Faces

Posté par: Peg

Le : 08.08.2017 à 09:02

-Dispo sur gpsprod.com également :)

Facing The Enemy

Posté par: coquerelle

Le : 31.03.2017 à 05:57

-bon album super groupe pour moi c' est bien

KK Null

Posté par: GTOK GTKO

Le : 27.11.2016 à 15:19

-yo ! KK Null sera en concert à Paris aux Instant Chavirés le mardi 6 décembre e...

Darkrise

Posté par: coquerelle

Le : 06.10.2016 à 06:20

-je veux dire à tous le gens qui sont sur ce site darkrise c' est nul pas assez de so...

Marionette, The

Posté par: coquerelle

Le : 27.05.2016 à 19:40

-parfait pour moi et pour vous quelle votre groupe de death mélodique préféré d...

Face the Front

Posté par: coquerelle

Le : 27.05.2016 à 19:35

-euh rien a dire sur cet album parfait chansons cool parfait

Total : 2324 commentaires

RSS Kroniks
End of a Year

End of a Year

You Are Beneath Me


Pays : Etats-Unis

Date de sortie : 2010

Note du kronikeur :

Skartnak

Incroyable

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 3 notes

Style : Indie rock meets punk rock meets post punk


Pour les Fans de : Fugazi, Lungfish, Haram



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Sortie élue album de la semaine par notre rédaction !
Historique des albums de la semaine

Skartnak.com Mon coup de cœur cette année, ni plus ni moins. Je connaissais déjà l’album précédent sorti sur Revelation Records et intitulé « Sincerely », lequel m’avait déjà donné une bonne claque, tant l’inventivité et le sens de la mélodie hautement aiguisés faisaient déjà d’End of a Year un groupe à part. Cela dit, il serait dommage de confondre inventivité et surdose de riffs car End of a Year, bien que très inspiré dans l’utilisation des instruments à disposition, ne pollue jamais sa musique de solos horribles, ni de plans progressifs à la con. De plus, si le groupe a un sens de la mélodie vraiment très développé, sa fougue juvénile et son énergie qui semble innée font en sorte qu’aucun morceau ne tombe dans les méandres de la pop imbuvable. Et ce nouvel opus, « You are Beneath Me », reste dans cette continuité. Parallèlement, les musiciens du groupe ne sont plus tout jeunes. Ainsi, le côté juvénile est quelque peu étouffé par l’aspect plus mature du groupe, soutenu par une aisance tout à fait extraordinaire dans l’exercice qui consiste à faire entrer en collision des idées a priori difficiles à allier. Et cette capacité de « synthèse instrumentale » est longuement démontrée à travers ce « You Are Beneath Me ».
À la première écoute de ce disque fraîchement sorti, je dois avouer que je suis resté un peu sur ma faim. Normal quand l’œuvre en question succède à un chef d’œuvre ! Par la suite, je me suis laissé séduire par les nombreux trésors que recèle le disque qui nous intéresse.
Ce qui frappe tout d’abord à l’écoute du disque, c’est la large palette d’idées qui y est implantée, encore une fois sans qu’il y ait saturation de riffs, de roulements de batterie ou autres assemblages douteux. D’abord, les titres de chansons sont en fait des noms de diverses personnes plus ou moins inconnues et semble-t-il en provenance de divers horizons ou milieux. Ensuite, l’album commence par un spoken word listant une série de conseils supposée rendre l’écoute la plus agréable possible. La touche d’humour est sans aucun doute au rendez-vous, ce qui fait à nouveau un bon point ! Puis, l’album débute son voyage musical tout en urgence avec un premier morceau mid-tempo, épatant d’énergie, enrichi par un chant aigu que l’on pourrait qualifié de mélopée et par deux guitares terriblement complémentaires. La basse n’en fait aussi qu’à sa tête et c’est tant mieux. Pour en revenir aux guitares, je trouve que ce que ces gars sont capables de faire est magique. Je m’explique. Sur quasiment toute la longueur du disque, une guitare donne en général le ton en attaquant à chaque morceau un accord lancinant mais contagieux, répété comme s’il s’agissait d’une sorte de transe. Du coup, ce goût prononcé pour le minimalisme un peu aérien et bizarroïde devient vite obsédant et putain de bon. Tout le génie du punk quoi ! De l’autre côté, dans une veine qui peut rappeler l’approche fugazienne, une autre guitare ajoute une touche plus variée, à coup de riffs tantôt mélancoliques, tantôt incisifs. L’accouplement des deux styles guitaristiques provoque une symbiose étonnante, proche de la perfection. Les riffs s’entremêlent sans se perdre dans un ensemble trop bordélique. Fantastique ! Du coup, les morceaux sont presque tous conçus de cette manière, faisant de l’album une œuvre homogène et régie par une ambiance personnalisée, plutôt monotone dans l’ensemble, mais dans ce cas la monotonie me va à merveille.
Je sais que beaucoup de gens sont surpris par la voix, qui est effectivement très singulière et dans un registre plutôt aigu, ce qui lui vaut de temps à autre une comparaison hâtive avec la voix de Guy Picciotto (Fugazi, One Last Wish, Happy Go Licky, Rites of Spring). Pour ma part, j’aime bien, surtout que cette voix opte généralement pour un chant semblant raconter des histoires plus qu’autre chose, c’est presque plus parlé que réellement chanté. Et je trouve aussi intéressant cette façon peut-être involontaire de pousser jusqu’à certaines limites.
À part ça, on peut aussi entendre des sortes de légères nappes d’orgue sur un morceau, rappelant un peu les expérimentations du « New Lexicon » de Paint It Black, autre album formidable, soit dit en passant. La deuxième face du vinyle commence par un instrumental, qui permet un enchaînement idéal sur une autre chanson particulière, agrémentée celle-ci d’une voix féminine qui mettra terme à un passage plus calme au milieu du morceau. Là aussi, d’un point de vue structural, il s’agit d’une véritable force, le groupe ose jouer avec ce que j’appellerais les nuances sonores (on passe volontiers d’une ambiance triste à une ambiance plus colérique, d’un passage calme à un passage intense).
L’artwork est sobre et signé Jake Bannon, proprio du label du groupe, soit Deathwish. C’est un petit clin d’œil à Lungfish apparemment, le groupe Dischord qui a battu le record de longévité (et qui du coup a fait mieux que Fugazi, même si ces derniers n’ont jamais officiellement splitté). Et les paroles se veulent caustiques, humoristiques, introspectives, voire carrément arrogantes et tourmentées…elles sont tout compte fait plutôt bizarres, si l’on considère le fait que son auteur fait autant référence à un t-shirt de Rush qu’à la tour de Dubaï.
Il y aurait tellement d’autres choses à dire sur cet album somptueux, mais je crois que je vais m’arrêter là vu que probablement personne n’aura eu le courage d’en arriver là ! D’ailleurs, bravo à ceux qui ont réussi à lire toute cette merde issue de mon cerveau !

Kronik : Bastien

End of a Year

Plus d'infos :

Label : Deathwish Inc. Records

Myspace : www.myspace.com/endofayear

Site du label : www.deathwishinc.com


Kronik ajoutée le : 26/12/2010

Kronik cliquée : 3175 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch


Interviews du même artiste :

End of a Year

End of a Year

Réalisée le 08.11.10 avec Patrick Kindlon, le chanteur

Du même label :

Pulling Teeth

Pulling Teeth

"Paranoid Dilusions, Paradise Illusions"


Date de sortie : 2009

Note : 3/5

Touché Amoré

Touché Amoré

"Parting the Sea Between Brightness and Me"


Date de sortie : 2011

Note : 4/5

Pulling Teeth

Pulling Teeth

"Funerary"


Date de sortie : 2011

Note : 4.5/5

Trap Them

Trap Them

"Seizures in Barren Praise"


Date de sortie : 2008

Note : 3/5

Bitter End

Bitter End

"Guilty As Charged"


Date de sortie : 2010

Note : 4/5

Integrity

Integrity

"The Blackest Curse"


Date de sortie : 2010

Note : 3.5/5

Rise and Fall

Rise and Fall

"Our Circle is Vicious"


Date de sortie : 2009

Note : 4/5

Lewd Acts

Lewd Acts

"Black Blue Eyes"


Date de sortie : 2009

Note : 4/5

Life Long Tragedy

Life Long Tragedy

"Runaways"


Date de sortie : 2008

Note : 4/5

Killing the Dream

Killing the Dream

"Fractures"


Date de sortie : 2008

Note : 4/5

Doomriders

Doomriders

"Darkness Come Alive"


Date de sortie : 2009

Note : 4/5

Blacklisted

Blacklisted

"Heavier Than Heaven, Lonelier Than God"


Date de sortie : 2008

Note : 4.5/5

Liste des commentaires :

bastien

Hey merci! C'est gentil! J'ai adoré cet album et forcément ça a été très difficile d'être synthétique, d'aller à l'essentiel cette fois-ci! Essaie "Sincerely", le premier album!
A bientôt Sandra!

Posté le : 27.12.2010 à 11:45

Sandra

Pire cool ta kronik, ça donne envie d'écouter le cd.
J'étais entrain de la lire en écoutant "Walter Miller Jr", ça donne une impression de "trance", on sait pas quand ça va s'arrêter, tout comme ta kronik!

Posté le : 26.12.2010 à 14:49

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Échancrure

Échancrure

Paysage. Octobre.

Tiny Moving Parts

Tiny Moving Parts

Swell

Teenage Bottlerocket

Teenage Bottlerocket

Tales From Wyoming

Votes Skartnak.com

Hateful Monday

Total des votes : 463

One Ok Rock

Total des votes : 375

Kickback

Total des votes : 209

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 152

Slipknot

Total des votes : 137

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 97

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 73

Total : 15345 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 62

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

NATO

Total des commentaires : 19

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Total : 2324 commentaires