Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 501
Visiteurs actuellement sur le site: 44

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
Primordial

Primordial

To The Nameless Dead


Pays : Irlande

Date de sortie : 2007

Note du kronikeur :

Skartnak

Incroyable

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 5 notes

Style : Pagan Metal


Pour les Fans de : Bathory, Einherje, Mael Mordha



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Skartnak.com En parcourant l'index des kroniks Skartnak l'autre jour, je me suis dit que ce site, aussi chouette soit-il, manquait quand même cruellement de kroniks de PRIMORDIAL (en toute objectivité...). C'est pour cela que j'ai décidé que de passer en revue ce que je pense être l'un des albums clé du groupe. En effet, c'est avec To The Nameless Dead que les Irlandais ont réussi à percer et ont enfin connu le succès commercial qu'ils méritaient après tant d'années de dur labeur. Avec un son un tantinet plus accessible que sur leur albums précédents, le groupe a pu attirer toute une génération de nouveaux fans, sans toutefois "vendre son âme" et se détourner de ses suiveurs des premières heures.

La musique de Primordial est assez unique. On pourrait la qualifier de folk/pagan metal, mais il faut se garder de jeter le groupe dans le même panier que Finntroll, Eluveitie et co en le catégorisant ainsi. Sans instruments folkloriques entonnant des airs dansants, choeurs synthétiques ou chant féminin, Primordial reste un groupe de metal pur qui préfère un riff de guitare efficace à une ribambelle d'instruments moyen-âgeux dont personne ne connait le nom. Les influences folk dans la musique de Primordial sont plus subtiles. Elles transparaissent notamment dans le jeu du batteur Simon O'Laoghaire et dans les intonations du chanteur A.A. Nemtheanga.

To The Nameless Dead, comme tous les albums de Primordial, déborde de passion et d'émotions. Son côté plus direct et accessible dont je vous ai parlé plus haut n'enlève rien à cette intensité. Empire Falls, le premier morceau de l'album, en est un parfait exemple. Quel fan de metal ne ressent pas immédiatement une furieuse envie de headbanger en entendant ce riff superbe, à la fois puissant et entraînant ! En même temps, le chant de Nemtheanga est là pour donner au morceau sa dimension tragique, l'élevant ainsi au-dessus d'un simple opener ne servant qu'à chauffer la nuque de l'auditeur.

L'album continue avec Gallows Hymn et sa magnifique intro qui met en place l'atmosphère et fait monter la tension grâce au jeu de batterie qui s'intensifie progressivement pour finalement faire place à un riff monstrueux, aussi majestueux que mélancolique . Encore une fois, Nemtheanga, avec son chant parfois plaintif, parfois plein de rage, mais sans jamais paraître forcé où inutilement théâtrale, parvient à renforcer l'ambiance déjà plus que saisissante.

Je pourrais continuer à vous décrire les morceaux un par un, mais je préfère en venir à l'essentiel : il n'y a pas un seul morceau faible sur To The Nameless Dead. Aucun morceau non plus qui ne se démarque pas d'une manière ou d'une autre - que ce soit As Rome Burns et son break tribal, l'accrocheur Heathen Tribes et son intro acoustique très folk ou encore le frénétique Traitors' Gate où O'Laoghaire sort la grosse artillerie et nous montre qu'il sait aussi faire dans le blast beat. Avec To The Nameless Dead, Primordial nous livrent non seulement leur album le plus accessible, mais peut-être également un des plus variés.

Pour terminer, j'ajouterai encore que Primordial fait partie de ces rares groupes où il vaut la peine de s'attarder un moment sur les paroles. En effet, celles-ci n'ont rien à envier à la musique en termes d'intensité et d'émotions tragiques. Bien que la poésie de Nemtheanga reste plutôt sobre au niveau du vocabulaire et des figures de style, elle arrive parfaitement à transmettre différents questionnements, sentiments, états d'esprit découlant de ce qui semble être la thématique principale de l'album : l'homme moderne face à l'effacement de sa culture, de son identité nationale devant le phénomène de la globalisation, face à sa responsabilité devant l'histoire et ses ancêtres, face à lui-même et à l'idée de sa mort.

Voilà. Que de louanges j'en suis conscient, mais j'ai beau chercher, je ne saurais que dire de négatif de cet album. J'espère vous avoir donné envie de le découvrir ! En tout cas, je vous le recommande de tout coeur.

Kronik : Weltengaenger

Primordial

Plus d'infos :

Label : Metlal Blade Records

Site Web : www.primordialweb.com

Myspace : www.myspace.com/primordialofficial

Site du label : www.metalblade.com


Kronik ajoutée le : 10/08/2012

Kronik cliquée : 2150 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch


Chroniques du même artiste :

Primordial

Primordial

"Redemption At The Puritan's Hand"


Date de sortie : "2011"

Note : 4/5


Interviews du même artiste :

Primordial

Primordial

Réalisée le 08.04.12 avec A.A. Nemtheanga, chanteur et parolier

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Sólstafir

Sólstafir

Svartir Sandar

NOFX

NOFX

They've Actually Gotten Worse Live!

Revok

Revok

Bad Books & Empty Pasts

Votes Skartnak.com

Hateful Monday

Total des votes : 463

One Ok Rock

Total des votes : 375

Kickback

Total des votes : 208

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 151

Slipknot

Total des votes : 136

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 97

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 72

Total : 15269 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 61

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

NATO

Total des commentaires : 19

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Total : 2318 commentaires