Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 681
Visiteurs actuellement sur le site: 27

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
Origin

Origin

Entity


Pays : Etats-Unis

Date de sortie : 2011

Note du kronikeur :

Skartnak

Incroyable

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 6 notes

Style : Brutal death metal


Pour les Fans de : Dying Fetus, Hate Eternal, Suffocation



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Skartnak.com L'année 2011 voit (verra ?) des gros noms du death pondre un album : le brutal et sombre Hate Eternal, le discutable (et discuté) Morbid Angel et maintenant le monstrueux Origin. On pourrait se dire qu'il manque encore un Napalm Death ou Suffocation, mais non… Origin tient déjà la palme d'or de cette année ! Déjà ? Oui, car ce "Entity" est tout simplement une bombe atomique.

Après un dernier album "Antithesis" (paru en 2008) absolument dantesque et suffocant qui faisait l'unanimité par sa classe et sa technicité, Origin a peiné à se faire un plus grand nom du la scène death metal (et pas seulement brutal death). En effet, les Américains ont – entre autre – eu un problème de taille à régler : le départ du performant James Lee, ce qui signifiait "plus de chanteur" ! L’intermède assuré par Mica Meneke (ex The Faceless) s’étant avéré peu convaincant, Paul Ryan et Mike Flores ont tout simplement décidé d’assurer les parties de chant eux-mêmes sur ce disque, avec un excellent résultat d’ailleurs, même si le débit de paroles et la brutalité de James Lee font un peu défaut. Origin a toutefois embauché un chanteur à part entière pour défendre l’album en live en la personne de Jason Keyser (ex Skinless) et également quitté son label d'origine (Relapse Records) pour une plus grosse structure (Nuclear Blast) qui devrait lui permettre de passer à un stade supérieur. Mais revenons à cette chronique...

Le visuel tout d'abord. Une fois de plus, le groupe reste fidèle a son image espace / temps / infini / cosmos, ce qui est fort plaisant et pas trop banal pour la scène. La pochette est simple mais jolie, mais le livret est tout simplement glacial et sombre. On y trouve les paroles mais aussi l'information que ce "Entity" a été enregistré à trois : Paul Ryan aux grattes et aux vocaux, Mike Flores à la basse et aux vocaux et John Longstreth aux fûts.

La musique ensuite. Il est clair que si l'auditeur s'attend à un "Antithesis 2", la (légère) déception risque de pointer. Plutôt que taper dans le plus massif et le plus brutal, les trois gars d'Origin ont décidé d'aérer leur musique et de pondre un album varié, tout en conservant un impact global non négligeable. De ce fait, à la place de passer en revue chaque titre, on va se pencher sur les musiciens.

Paul Ryan : sweeping de malade, riffs au millimètre, mid tempo écrasant, solos déments et – bien sûr – accélération redoutable. Que dire de plus ? Il s'en donne à cœur-joie sur cet album, son jeu est phénoménale et on peut entendre sa grande classe. De plus, certaines prises de risques (cherchez vous-mêmes !) au niveau de nouveaux riffs sont incroyables.

Mike Flores : le bassiste araignée est une fois de plus impressionnant, ça latte ! Si seulement on pouvait avoir autant de basse sur les albums de death metal et – surtout – joué avec une approche pareille. C'est du funk passé au death, la technique est là, c'est un monde à lui tout seul, génial.

John Longstreth : ohlala… une pieuvre à la batterie ! Son jeu est terrifique (impressionnant ne suffit plus !). Il ne fait pas que jouer vite et brutal, il est excessivement varié, les tempos sont cassés, ça bouge non-stop, les blast-beats ultra-rapides et les passages plus lourds d'une précision chirurgicale. Ce mec est un tueur, un jazzman du brutal death.

Le pire, c'est que le trio fonctionne parfaitement en symbiose, tout dans Origin colle. Et comme dit plus haut, à noter que le chant est vraiment bon, alternant voix death (pas trop guttural) et voix plus crié. La déception vocale n'est pas présente et espérons que Jason Keyser saura envoyer la sauce durant les concerts…

De plus, la production est semblable à celle de "Antithesis" : puissante mais claire, aucunement synthétique-robotique comme c’est trop souvent le cas dans le brutal death, d’ailleurs comme pour "Antithesis" c’est Rob Rebeck qui est aux manettes. Quelques évolutions sont à souligner : "Entity" est légèrement moins compact, violent et impitoyable, mais surtout plus varié : les brutes d'Origin ont exploré de nouvelles facettes, en témoignent l’étonnant "Committed" aux sonorités dissonantes et barges, le (trop) court interlude instrumental "The Descent" ou encore "Fornever" et ses cassures rythmiques inhabituelles.

Nous sommes rassurés : "Entity" propose un brutal death metal technique et violent de très haut niveau. Personnellement, je le trouve meilleur que "Antithesis", car moins compact et plus varié, mais il ne faut pas se faire d'illusion que le fan de base risque de trouver ce "Entity" un petit (tout petit) cran en dessous de "Antithesis". Pas bien grave pour Origin, qui parvient de toute façon à enchaîner deux tueries consécutives, et s’installe (enfin !) parmi les leaders incontestés du death metal. Avec le soutien de Nuclear Blast (plus grosse structure "indépendante" du circuit), le groupe est désormais armé pour s’imposer comme la nouvelle référence death metal moderne, pour le plus grand bonheur des auditeurs.

PS : inutile de préciser qu'Origin est un groupe à ne pas rater sur les planches, tellement leurs prestations sont… "justes inoubliables", dirons-nous…

Kronik : Xetal

Origin

Plus d'infos :

Label : Nuclear Blast Records

Site Web : www.myspace.com/origin

Facebook : www.facebook.com/origin

Site du label : www.nuclearblast.de


Kronik ajoutée le : 20/06/2011

Kronik cliquée : 2879 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch


Chroniques du même artiste :

Origin

Origin

"Antithesis"


Date de sortie : "2008"

Note : 3/5

Du même label :

Immortal

Immortal

"All Shall Fall"


Date de sortie : 2009

Note : 5/5

Callejon

Callejon

"Videodrom"


Date de sortie : 2010

Note : 3/5

Behemoth

Behemoth

"Evangelion"


Date de sortie : 2009

Note : 4.5/5

Threat Signal

Threat Signal

"Vigilance"


Date de sortie : 2009

Note : 3.5/5

All Shall Perish

All Shall Perish

"Awaken The Dreamers"


Date de sortie : 2008

Note : 5/5

Samael

Samael

"Antigod"


Date de sortie : 2010

Note : 3/5

Hypocrisy

Hypocrisy

"A Taste of Extreme Divinity"


Date de sortie : 2009

Note : 4.5/5

Sylosis

Sylosis

"Conclusion of an Age"


Date de sortie : 2008

Note : 4.5/5

Belphegor

Belphegor

"Walpurgis Rites - Hexenwahn"


Date de sortie : 2009

Note : 2.5/5

Annotations Of An Autopsy

Annotations Of An Autopsy

"The Reign Of Darkness"


Date de sortie : 2010

Note : 3.5/5

Psycroptic

Psycroptic

"(Ob)Servant"


Date de sortie : 2008

Note : 4.5/5

Bleeding Through

Bleeding Through

"Declaration"


Date de sortie : 2008

Note : 2.5/5

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Obscura

Obscura

Cosmogenesis

Saturnalia Temple

Saturnalia Temple

Aion of Drakon

Legion, The

Legion, The

A Bliss To Suffer

Votes Skartnak.com

One Ok Rock

Total des votes : 373

Kickback

Total des votes : 207

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 149

Slipknot

Total des votes : 136

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 96

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 72

Providence

Total des votes : 69

Total : 14595 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 61

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Millencolin

Total des commentaires : 19

Total : 2317 commentaires