Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 592
Visiteurs actuellement sur le site: 39

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Interviews

Culture Punk

Nous partons aujourd’hui à la découverte de l’association Culture Punk, au travers de son émission de radio sur Rockenfolie et ses futurs projets. Nous avons donc posé quelques questions à Yann, animateur et co-fondateur de Culture punk.

Culture Punk

rose Hello Yann ! Pour commencer, peux-tu te présenter et nous faire une petite description de ton boulot au sein de la radio Rockenfolie, et plus précisément avec Culture punk ?
Salut!
Ben moi c'est Yann, comme tu viens de le dire, et je suis, avec mon pote Edouard, à l'origine du projet Culture Punk. On a commencé il y a deux ans à faire de la radio au sein de Rockenfolie qui à l'époque était une jeune web-radio orientée exclusivement sur le rock et ses dérivés (Punk, Métal, Hard Rock, Electro-Rock...) et quelques mois après, on a créé notre propre émission : Culture Punk. Notre boulot au sein de la radio est très simple. Le responsable antenne nous a laissé 2h30 par semaine, le samedi soir. Dans ce temps imparti, l'émission est en en direct et dure 2h. Ensuite c'est 30 minutes d'interview enregistrée la semaine précédente.

D’où t’es venue cette idée et comment arrives-tu à maintenir le rythme depuis deux ans maintenant ?
L'idée de créer Culture Punk est venue un peu par hasard. A l'époque, on était encore étudiants, et on allait voir quelques concerts dans le coin de temps en temps mais on était absolument pas impliqués dans la musique. Mais à un concert, on a rencontré l'ingé son de la radio qui nous a rapidement invité à aller voir le studio. Du coup on y est allés et... je me rappelle que deux, trois packs de bières sont passés par là avant qu'on ne nous embarque dans un coin sombre... Ahah! Non sérieusement, en visitant le studio, le monde qu'on était en train de découvrir correspondait exactement à ce qu'on attendait et on a tout de suite accroché. Le reste est venu naturellement, le chef nous a trouvés cools et nous a tout de suite proposé de faire de la radio. On avait juste à se lancer.

Pour ce qui est du rythme à tenir, je dois avouer qu'en deux ans, ça n'a pas été rose tous les jours. On est totalement bénévole, on a chacun un boulot à côté donc il faut vraiment s'organiser pour pas se retrouver avec une charge de travail trop conséquente. Le début a été sacrément rude, on bossait entre 20 et 25h par semaine sur l'émission et on avait plus de vie à côté. Mais, je crois que c'est comme une drogue, on a trouvé dans le punk-rock une passion qu'on ne voulait pas lâcher. Du coup, on s'est vite organisés, on a recruté du monde et mis en place plusieurs projets annexes à l'émission. Et finalement, ces projets annexes ont pris beaucoup plus de place qu'on ne le pensait et on a arrêté l'émission, il y a quelques semaines par manque de temps pour tout gérer... Pour nous, l'important c'est d'aimer ce qu'on fait, et je pense aussi qu'il était temps pour nous de voir autre chose qu'un studio...on y reviendra sûrement plus tard mais pour le moment, nous avons certains projets à mettre en oeuvre.

Peux-tu nous décrire le fonctionnement d’une émission, de la préparation à l’enregistrement ?
En radio, il faut être très précis. Il faut vraiment calculer pour que l'on ait vraiment 2h30 de contenu chaque semaine. Ça demande beaucoup de préparation. Chaque émission de radio a son propre fonctionnement, tout dépend de comment les animateurs veulent orienter leur émission. De notre côté, pour nous simplifier la tâche, on a séparé l'émission en plusieurs parties : Nouvelles réceptions (30min), Infos-Concerts (5min), Journal (25min), 1 Playlist (30min), 2 Rubriques destinées aux partenaires de Culture Punk (30min) et 1 Interview (30min). Chacun a sa partie à préparer et doit calculer qu'il faut parler et diffuser des morceaux. Quand tout est fini, on récupère chaque rubrique et on réunit les morceaux qu'on va diffuser. On rédige un fichier word pour avoir un fil directeur et quand on a tout ça, on peut commencer l'émission. Notre émission était en direct donc notre préparation devait être carrée pour éviter les erreurs à l'antenne. Certains préfèrent les enregistrements, pour éviter les erreurs justement, mais je trouve que le direct est beaucoup plus humain, c'est de la vraie radio quoi.

Skartnak.com
Le punk-rock est un terme très général quand on parle de musique. Comment sont définies les limites des sujets que l’on peut ou non aborder dans l’émission ?
C'était un point sur lequel on a beaucoup discuté au début. Les limites entre les différents styles musicaux sont souvent très floues. Je pense que même maintenant, on a pas tous les éléments de réponse à cette question et à mon avis, on y répondra jamais. Nous essayons quand même de prendre le punk rock dans un sens large, sachant que ça englobe bon nombre de dérivés comme le ska ou le hardcore. Il nous arrive encore et il nous arrivera encore à l'avenir de nous demander si on tel ou tel groupe est punk ou non. Dans ces cas là, il est difficile d'avoir un avis objectif donc on a adopté une solution très simple mais qui marche bien : on fait un vote au sein de l'équipe et c'est la majorité qui l'emporte.

Les interviews des groupes prennent une place importante dans l’émission. Étant donné que tous ne peuvent pas se rendre en personne au studio, comment cela se passe-t-il ?
A vrai dire, un seul groupe est venu dans nos studios pour une interview de Culture Punk. Au départ, on est partis sur deux schémas possibles. Le premier était de faire l'interview par téléphone grâce à notre insert téléphonique permettant l'enregistrement. Le second, était de venir voir les groupes à leurs concerts avec un enregistreur numérique. On naviguait entre ces deux possibilités en fonction des disponibilités des groupes.

Des anecdotes croustillantes concernant les rencontres avec les groupes à nous dévoiler ?
Ahah! Il y en a tellement...Je vais quand même en raconter une aux lecteurs!

Je suis allé voir les Nichiel's et les Brixton Robbers au Tiki's Pub à Genève. Les Brixton venaient du Québec pour une tournée française avec les Nichiel's. Je devais faire une interview des Nichiel's pour leur nouvel album donc j'en ai profité pour interviewer les Brixton aussi. Mais, j'ai eu le malheur de proposer de faire les deux interviews en même temps. Donc j'ai interviewé 8 mecs bien ronds en une seule fois! Et le seul endroit calme du Tiki's, c'est la cuisine (enfin presque). L'endroit résonnait pas mal donc l'enregistrement n'a pas été facile. Cela dit, l'interview a bien rendue et je vous invite à aller l'écouter sur le site internet de Rockenfolie, ça vaut le détour, ça parle beaucoup d'alcool et de cheval...me demandez surtout pas pourquoi..

Pour les autres anecdotes, il y en a certaines qu'il vaut mieux pas raconter...vraiment...

Vous avez suivi récemment une tournée de Justin(e), Diégo Palavas et Black Sheep afin d’en réaliser un reportage. Tes impressions ?
C'était la première fois qu'on suivait un groupe en tournée. On s'est organisés comme on pouvait, sans réellement savoir ce qu'on devait faire ou ne pas faire. Mais le projet nous bottait vraiment et on voulait tenter l'expérience, voir si ce serait faisable d'en faire d'autres par la suite ou non. On a donc suivi 4 des 8 dates de cette tournée et je dois dire qu'on a vraiment bien fait !! On a rencontré énormément de gens en chemin, on a vu comment ça se passe dans les différentes villes, comment le public réagissait...C'était vraiment une expérience enrichissante et je pense que ce ne sera pas la dernière malgré les problèmes matériels qu'on a rencontré tout le long de la tournée!

Tu m’expliquais également que ce reportage avait pour but de montrer un autre aspect des groupes en tournée que celui “fête/picole/rigolade” qu’on avait pu voir avec les vidéos de Goeland TV par exemple. Une bonne expérience ?
Oui, avant la tournée j'ai eu Fab des Justin(e) au téléphone qui m'a demandé que dans le reportage apparaisse le côté organisation, musique... Le but c'était aussi de faire une certaine promotion des groupes via le reportage et si on les voit juste picoler, ça donne pas forcément envie au public d'aller les voir. La base quand même d'un groupe reste sa musique et on a vraiment voulu se concentrer là dessus.

On a énormément appris en faisant ce reportage. Le résultat devrait arriver d'ici peu.

En plus de l’émission existe aussi l'association Culture punk. Des projets en vue ? (Compile, nouveau site, partenariats)
Alors comme je disais au début de l'interview, l'émission n'existe malheureusement plus depuis peu.. L'association Culture Punk regroupe plusieurs projets. Tout va tourner autour d'un même site internet qui nous servira également comme Webzine mais sans vraiment en avoir la prétention. Nous voulions vraiment garder ce côté "journalistique" donc on va continuer à faire quelques chroniques, interview, live reports et des photos aussi mais sûrement moins régulièrement qu'avant.

Le plus gros de l'association Culture Punk va porter sur 3 autres activités : Orga de Concerts, Distro et Label..

- Notre premier concert se déroule le 26 Novembre à Barberaz (à côté de Chambéry) avec Hateful Monday (Punk Rock Melo), Dirty Wheels (Skate Punk), Wake The Dead (Punk Hardcore) et Bigblast (Punk Hardcore Melo). Le second concert est déjà en cours de préparation et devrait se dérouler le 5 Mars en compagnie de deux artistes Road Sweet Road (label folk punk de Genève), Gipsy Rufina et Flow..Autrement dit, on a du pain sur la planche !!

- Le côté distro va vraiment consister, comme son nom l'indique, à distribuer des Cds dans les concerts et sur le net (un bigcartel va bientôt voir le jour). Le but étant de faire un maximum de promotion pour les groupes indépendants; c'est pour ça que je travaille avec des labels indépendants suisses tels que Bad Mood Records (Genève) et Shattered Thought Records (Lausanne) ou français tels que Don't Trust The Hype Records (Lille).

- Le côté label de Culture Punk n'aurait pas dû se développer tout de suite mais on a eu l'opportunité de participer au nouvel album du groupe français Menpenti (Punk rock). Connaissant, la musique du groupe et en les ayant vus plusieurs fois en concert, j'ai tout de suite accepté de participer au projet. Ce sera donc la première sortie de Culture Punk. Et...c'est en cours de discussion mais nous allons probablement bientôt travailler à sortir le premier EP d'un artiste du Pays de Gex du nom de Greg Doh.

Skartnak.com
C’est donc par envie de faire autre chose que l’émission n’existe plus ? Dommage quand même, c’est un rendez-vous qui était quand même suivi par près de, corriges-moi si je me trompe, 500 personnes toutes les semaines.
En réalité, on avait réussi à atteindre à peu près 700 auditeurs les derniers mois.

Alors, plusieurs raisons ont fait que l'émission n'existe plus. La première étant que nous n'avions plus le temps de tout gérer. L'asso, le label, la distro, le webzine et l'émission, ça commençais à faire beaucoup. Nous faisons tout ça par passion donc nous sommes simplement bénévoles et il nous faut aussi avoir une vie à côté (comme un travail et un peu de temps libre), on essaye du moins. Au bout d'un moment, on peut plus tout assurer ou alors si on assure tout, on le fait mal et c'est absolument pas le but.

Une autre raison nous a poussé partir vers autre chose est le fait que depuis quelques temps, nos principes semblaient diverger de plus en plus par rapport à la radio et on s'est vite rendus compte que cela ne coïncidait absolument plus avec le message que l'on voulait faire passer. On s'est donc très vite motivés afin de s'organiser pour ce changement que je trouve vraiment intéressant et enrichissant puisque là, nous faisons
tout nous même et nous rentrons en contact avec énormément de gens, de groupes, de labels, d'assos ou de webzines comme Skartnak. Et finalement, ce genre de chose ça joue pas mal puisqu'on a eu pratiquement que des bons retours, par ces gens qu'on a rencontré, sur notre boulot donc ça nous motive encore plus pour mettre en place tout ça.

Merci d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Un petit mot pour la fin ?
Wow déjà la fin !! Bon ben merci à toi et à toute l'équipe de Skartnak de m'avoir accordé cette interview, ça me fait vraiment plaisir! En tout cas c'est bizarre de se retrouver à répondre aux questions alors que d'habitude c'est l'inverse. Sinon je remercie tous nos copains et tous les gens qui nous ont aidés et qui nous aideront encore à l'avenir..

Et une dernière chose ! Support your local punk scene !!!!

Interview : Pete

Plus d'infos :

Label : Pas de site

MySpace : www.myspace.com/emissionculturepunk

Site Web : Pas de site

Site du label : Pas de site


Interview cliquée : 5285 fois



Interviews aléatoires :

Kickback

Kickback

Escudero Records

Escudero Records

Forever In Terror

Forever In Terror

Biubstock Festival

Biubstock Festival

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Future Faces

Future Faces

Revolt

Kroniks
Las Furias

Las Furias

"Senorita Rock'N Roll"


Date de sortie : 2016

Note : 4/5

Go Spleen

Go Spleen

"Slow Moves"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

88 Fingers Louie

88 Fingers Louie

"Thank You For Being A Friend"


Date de sortie : 2017

Note : 5/5

Mudbath

Mudbath

"Brine Pool"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Crash Ton Rock

Crash Ton Rock

"Volte-Face"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

Setbacks

Setbacks

"Ocean Apart"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Toutes les kroniks...

Live Report
Summer Rituals 2017

Summer Rituals 2017


20.06.17

Caves Du Manoir - Martigny

Summer Break (Down) Festival VI

Summer Break (Down) Festival VI


18.06.17

L'Usine - Genève

Napalm Death

Napalm Death


17.05.17

L'Usine - Genève

Touts les live reports...

Commentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 18

Against Me!

Total des commentaires : 11

Borderline

Total des commentaires : 9

Polar Bear Club

Total des commentaires : 9

One Last Chance

Total des commentaires : 9

Hateful Monday

Total des commentaires : 8

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 7

Napalm Death

Total des commentaires : 7

Behemoth

Total des commentaires : 7

Real Deal

Total des commentaires : 7

Rise and Fall

Total des commentaires : 7

Throne Of Katarsis

Total des commentaires : 6

Killswitch Engage

Total des commentaires : 6

Unearth

Total des commentaires : 6

Black Dahlia Murder, The

Total des commentaires : 6

Total : 230 commentaires



Banner on Skartnak.com