Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 11
Visiteurs actuellement sur le site: 11

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Interviews

Side Project, The

Interview par e-mail réalisée le 10.04.2007 avec le groupe punk-rock Nyonnais The Side Project

Side Project, The

rose Pouvez-vous présenter un peu le groupe pour ceux qui ne vous
connaissent pas encore ?

Vincent : Il y a Sir Hill le chanteur qui a du se mettre à la gratte car on avait besoin de deux guitares. Ensuite il y a Dady Dave, c’est notre deuxième grateux notre Jimi Hendrix à nous.
Il y a Mike, le belge, à la basse et moi Vincent à la battrie.

Pouvez-vous nous dire où, comment et quand les membres de The Side Project se sont rencontrés et comment le groupe a vu le jour ?
Sir Hill : Alors avec David (Dady Dave) on c’est rencontré après l’école obligatoire. Vincent je le connais car on a fait de la gymnastique et du foot ensemble et enfin Mike on l’a accepté en dernier recours car on trouvait personne d’autre. On a commencé le groupe fin 2004. David et moi avec un autre batteur. Vincent et Mike sont arrivés en mars 2005 pour donner le line up actuel. L’idée du groupe est née en 2004 et on a fait les première répètes fin 2004, encore avec l’ancien batteur.

Pourquoi avoir choisi The Side Project comme nom de groupe ?
En êtes-vous réellement un ?

Dady Dave : Avec Sir Hill on était bourré et on tripait sur des groupes comme Box Car Racer ou The Transplant qui sont des side projects des mecs de Blink 182. Car nous sommes des grands fans de Blink, sauf Mike, mais nous on l’assume. Donc on tripait la dessus et on c’est dit que ça pourrait être cool de faire un groupe principal avec le nom The Side Project.

Vous allez bientôt sortir votre tout premier album (The Weapon of Mass Destruction), c’est un peu l’aboutissement de plusieurs mois de travail, quel effet ça vous fait ?
Vincent : D’abord ça fait plaisir d’avoir tout fini. On s’y était pris bien à l’avance pour composer et répéter mais ça a passé très vite alors que tout soit fini et qu’on soit contents du résultat ça fait plaisir. Ca a été un très bonne expérience, on s ’est un peu découvert. Maintenant on se sent vraiment soulagé et on attend que ça aille de l’avant.

L’album sortira donc le 8 avril sur Shattered Through record (petit label indépendant de Lausanne), pouvez-vous nous dire ce qui a motivé votre choix, pourquoi avoir choisi ce label et pas un autre ?
Sir Hill : On pas eu de réponse de la part d’autres label, ils ont été les premier à nous répondre et à nous faire une bonne proposition. Donc voila on ne voulait pas refuser.

Skartnak.com

Que représente l’artwork de votre album, y a il une signification particulière ?
Et pourquoi ce rose ?

Sir Hill : Le rose c’était surtout pour que ça claque sur le net ou dans les magasins.
Dady Dave : C’est aussi qu’ont assume notre sexualité.
Sir Hill : Ouais aussi mais c’est surtout pour qu’on le voie bien dans les shops. Pour changer un peu aussi, car que ça soit dans le métal, le punk ou le hardcore il y a beaucoup de pochettes sombres. Ca nous faisait chier de faire une pochette noire avec des crânes alors que ça ne va pas du tout avec notre musique. On trouvait ça plus marrant de faire un truc rose un peu à contre courant. Les jambes de pin-up c’est vraiment pour le coté rock’n’roll.

Vous avez explorés plusieurs genres musicaux sur ce nouvel opus, en effet on aura droit à des compos de pure gratte sèche, d’autres plus axées Punk-Rock mélo d’autres encore qui sont carrément dans un style Hardcore, pourquoi avoir choisi de varier autant cet album ? vous écoutez tous un genre de musique différent au sein du groupe et c’est pour satisfaire tous les membres que vous avez fait cela, pouvez vous nous en dire plus à ce sujet ?
Dady Dave : C’est varié car ça correspond à tout les styles musicaux qu’on écoute. On écoute autant du hip-hop que du funk ou du hardcore. Toutes les chansons paraissent différentes mais je pense qu’on entend quand même une ligne de conduite qui reste notre marque de fabrique. Quand on écoute l’album on se dit pas "Ha tiens c’est une compile hit machine" on reconnaît quand même notre style. Mais c’est vrai qu’on a tapé un peu partout où ça nous plait. C’est même pas forcément un choix, on fait vraiment la musique qui nous plait.

Revenons sur cette chanson "Hardcore", on entend pas mal de backings vocals, pouvez-vous nous dire qui sont les crieurs ?
Sir Hill : Enfait c’est que David et moi.
Mais il y a un bon pote, Yannick, qui chante aussi sur cette chanson avec moi.

Comment pensez-vous que les gens vont réagir à l’écoute de cet album ?
Sir Hill : On espère que les gens vont aimer.
Dady Dave : C’est clair que ça ne va pas forcément plaire à tout le monde. Le but c’est que ça plaise déjà à deux trois personnes.
Sir Hill : On l’a fait d’abord pour nous, je pense que quand tu es dans un petit groupe régional tu le fais déjà pour toi, mais on espère quand même que ça va plaire d’autres personnes. Dady Dave : On attend le disque de platine.

Ou et avec qui avez-vous enregistré cet album et comment s’est passé l’enregistrement ?
Mike : Il a été enregistré à Genève avec Stéphane Kroug au Wood studio.

Skartnak.com

Qu’est ce qui a été le plus difficile, (ce qui vous a posé le plus de problèmes) durant cet enregistrement ?
Dady Dave : Le mixage, on a pas pu écouter directement ce qui avait été fait car on était pas présent et donc ça nous a pas forcément plu dès le début. Ca nous a fait perdre un peu de temps car on a du y retourner plusieurs fois, on a pas pris assez de temps pour ça, mais au final on est quand même content. Le son reste quand même assez rock’n’roll mais c’est ça qu’on aime bien.
Sir Hill : Pour les instruments on n’a pas vraiment eu des parties plus difficiles que d’autre. Dady Dave : On début on pensait que ça allait être difficile pour les parties rythmiques avec la batterie mais enfait c’est ce qui est rentré le plus vite. Ca a été assez long par contre pour les guitares ou il faut tout doubler mais ça reste une bonne expérience. Ca nous a surtout renforcé dans notre qualité de jeu, tu te rends compte que tu te crois prêt mais tu ne l’es pas. Tu arrives en studio, tu bosses mille fois tes parties donc maintenant on a plus de facilité pour les jouer.

Y a il un message particulier que vous voulez faire passer a travers vos chansons ?
Parce que quand on voit le titre de certaines de vos compos je prends exemple avec "Porn to be Alive", on peut se demander si tout cela est bien sérieux…

Sir Hill : Non on n’a pas vraiment de message. Il y a beaucoup de chansons ou l'on parle de déconne et de cul. On a entre 20 et 22 ans, donc voila ça parle un peu de nos préoccupations. Il y a aussi quelques chansons un peu plus sérieuses mais on les retient moins que les chansons plus fun. On fait le groupe sérieusement mais on aime bien délirer et se marrer.

Qui écrit les textes et quelles sont ses inspirations ?
Sir Hill : C’est moi qui écris les textes avec l’aide des autres sauf une chanson de David.
Dady Dave : Généralement ça part d’un titre qu’on trouve con, comme "Porn to be alive".
Sir Hill : On écrit toujours la musique en premier et ensuite les paroles. Si la chanson est plutôt funny, les paroles vont être dans la même idée si la chanson est un peu plus glauque les paroles iront aussi avec. Nos chansons ne parlent pas vraiment d’un turc en particulier, on n’est pas branché politique par exemple.

Skartnak.com

Quelles sont vos principales influences musicales ou autres ?
Vincent : Je kiffe bien Eros Ramazzotti, il m’influence beaucoup.
Mike : J’écoute les Strokes, Radiohead, Deus et des trucs du genre.
Sir Hill : Pour moi pas mal de Hip Hop ricain et un peu de français. J’écoute assez peu de punk rock genre Pennywise ou autre, mais des truc un peu plus récent comme Fall Out Boy. Avec David on est aussi des grands fans de Blink 182. J’écoute aussi du hardcore Hatebreed, Terror et des trucs dans le genre et du métalcore de temps à autre.
Dady Dave : Moi aussi j’écoute pas mal de trucs, j’aime bien Poison The Well, Uncommenmenfrommars dans les punk rock, Snitch le dernier cd est vraiment cool, ou encore du rap.

Il y a pas mal de groupes dans la région de la côte (Nyon), quels sont ceux avec qui vous vous entendez le mieux ?
Sir Hill : Il y a nos camardes de local Josef Of The Fountain, c’est le deuxième groupe à Mike, ils font du rock anglais. Blown car ça fait aussi un moment qu’on les connaît, Swab aussi ils sont bien cool. Myband et Fullstop on s’entend aussi bien avec eux. Bon après ça veux pas dire qu’on est super proche des ces groupes et qu’on les vois tout les jours mais on s’entend bien avec eux. Il y a aussi tous les mecs de Nyoncore. Je ne pense pas vraiment qu’on a des ennemis dans la région ou nous des gens qu’on n’aime pas.

Quels sont vos projets pour la suite ?
Sir Hill : Boire
Dady Dave : Et accessoirement il y a aussi quelques dates assez importantes comme le vernissage. Après on aimerai faire un maximum de concert mais ca va dépendre de dates comme Balelec ou faudra qu’on joue vraiment à notre maximum. On est aussi entrain de préparer un greatest hits qui devrait sortir d’ici six mois.

Et dans 10 ans ou imagineriez vous The Side Project ?
Sir Hill : Aux îles caïmans où on pourra dépenser tout notre argent. Non, plus sérieusement, on fait le groupe au jour le jour on se fixe pas d’objectifs trop lointains. Pour l’instant c’est jouer un maximum et peut être un nouvel album d’ici une année ou deux, après on verra.
Dady Dave : Tant qu’on prend du plaisir à jouer ensemble on continuera et dans dix ans on aura sûrement fait Paleo donc on pourra s’arrêter

Avez-vous quelque chose à rajouter ?
Sir Hill : Merci à vous et longue vie à vous, ca fait plaisir de voir des gens qui se bouge pour faire des trucs. Et à tout le monde allez checker notre cd, il est notamment en vente à la FNAC à Lausanne.

Interview : Lucien

Plus d'infos :

Label : Shattered Thought Records

MySpace : www.myspace.com/thesideprojectpunkrockch

Site Web : Pas de site

Site du label: www.myspace.com/shatteredthoughtrec


Interview cliquée : 4473 fois



Chroniques du même artiste :

Side Project, The

Side Project, The

"Our Own Weapon Of Mass Destruction"


Date de sortie : 2007

Note: 5/5

Interviews aléatoires :

Seed Of Pain

Seed Of Pain

Hollywood Undead

Hollywood Undead

Defeater

Defeater

Crystal Viper

Crystal Viper

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Future Faces

Future Faces

Revolt

Kroniks
Las Furias

Las Furias

"Senorita Rock'N Roll"


Date de sortie : 2016

Note : 4/5

Go Spleen

Go Spleen

"Slow Moves"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

88 Fingers Louie

88 Fingers Louie

"Thank You For Being A Friend"


Date de sortie : 2017

Note : 5/5

Mudbath

Mudbath

"Brine Pool"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Crash Ton Rock

Crash Ton Rock

"Volte-Face"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

Setbacks

Setbacks

"Ocean Apart"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Toutes les kroniks...

Live Report
Summer Rituals 2017

Summer Rituals 2017


20.06.17

Caves Du Manoir - Martigny

Summer Break (Down) Festival VI

Summer Break (Down) Festival VI


18.06.17

L'Usine - Genève

Napalm Death

Napalm Death


17.05.17

L'Usine - Genève

Touts les live reports...

Commentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 18

Against Me!

Total des commentaires : 11

Polar Bear Club

Total des commentaires : 9

One Last Chance

Total des commentaires : 9

Borderline

Total des commentaires : 9

Hateful Monday

Total des commentaires : 8

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 7

Napalm Death

Total des commentaires : 7

Behemoth

Total des commentaires : 7

Real Deal

Total des commentaires : 7

Rise and Fall

Total des commentaires : 7

Killswitch Engage

Total des commentaires : 6

Unearth

Total des commentaires : 6

Black Dahlia Murder, The

Total des commentaires : 6

Throne Of Katarsis

Total des commentaires : 6

Total : 230 commentaires



Banner on Skartnak.com