Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 848
Visiteurs actuellement sur le site: 30

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

A Vile Desolate Sands Tour 2019

Nile, Hate Eternal, Vitriol

17.09.19 / Kiff - Aarau

Flyer

Skartnak.com Une sacrée programmation en ce mardi 17 septembre que tout amateur friand de death de qualité ne devrait pas manquer. Ironie du sort, suite à de multiples accidents aux heures de pointe depuis Lausanne, le temps d’arriver à Aarau, je rate malencontreusement Fallcie et les héros locaux Omophagia, ce qui me fait arriver pile pendant la première chanson de Vitriol. Vitriol est un nouveau héros sur la scène du death, qui a su impressionner une certaine population underground avec son EP « Pain Will Define Their Death », découvert par et sorti chez Everlasting Spew Records. L’aggression et la précision de ce disque ont attiré l’attention de Century Media, chez qui ils ont sorti « To Bathe From The Throat Of Cowardice » (qui comprend les 3 titres de l’EP). Depuis, ils se sont greffés sur toutes les tournées de qualité, y compris celle-ci, et comme ils l’ont évoqué lors du concert, il n’y aurait pas eu un package plus approprié que Nile et Hate Eternal, puisqu’ils puisent leurs inspirations majoritairement des deux groupes, surtout de Hate Eternal. Une hargne, un death metal à la fois chirurgical et méticuleux, mais joué avec tellement de passion, voilà ce qu’il manquait dans cette scène. Seul bémol, un son en retrait qui, certes, respecte les 93 dB (alors que Nile gravitait autour des 100), mais qui transforme le son en façade en quelque chose de plutôt timide. Heureusement, il a suffi de se rapprocher de la scène pour mieux témoigner de l’intensité scénique de Kyle Rasmussen et consorts. Un point rassurant est que la formation est jeune et bien avide de tourner pendant quelques années, il sera donc possible, à mon avis, de les revoir rapidement dans des meilleures conditions.

Les problèmes techniques se poursuivent et se multiplient avec Hate Eternal, groupe qui, il me semble, en a pris l’habitude. Il est assez ironique de se dire que l’enfant musical du perfectionniste Erik Rutan, qui est aux commandes de son éminent Mana Studio, puisse connaitre autant de difficultés lors de chaque prestation à laquelle j’ai pu assister. Les concerts n’étant pas fréquents, Hate Eternal ayant joué la dernière fois il y a 5-6 ans en Suisse (pour ma part, ce fut au Mountains Of Death 2009), il est assez désolant de ne jamais pouvoir assister à leur performance sans hic quelconque. Ceci étant dit, on ressent immédiatement la maîtrise générale du trio, qui bénéficie aujourd’hui d’encore d’un batteur extraordinaire, j’ai nommé John Longstreth d’Origin, qui rajoute de la double partout où il est possible sur les compositions originales, comme si la crème double déjà présente ne suffisait pas sur les meringues délicieuses que sont les albums de Hate Eternal. Concernant les albums, tout y passe, avec un accent toutefois sur le génialissime dernier opus « Upon Desolate Sands », sans pour autant délaisser les grands classiques que sont « King Of All Kings » et « I, Monarch ». Cela étant dit, on regrette l’absence de titres du premier album « Conquering The Throne », album qui est sorti il y a 20 ans. Un petit « Dogma Condemned » serait bien passé, si cela ne tenait qu’à moi. Pour le surplus, une bonne poignée de « fan favourites », avec certes l’absence remarqué du dernier titre de la setlist, qui devait être l’éponyme tube « King Of All Kings », mais Rutan et consorts ont du déclaré forfait pour cause de temps perdu suite aux difficultés techniques. Le public a savouré chaque instant qui lui a été servi, mais est toutefois resté sur sa faim. Et avec l’agenda de ministre côté production du cher Monsieur Rutan, qui sait quand on va pouvoir les revoir comme il faut ?

A l’inverse, Nile est un groupe qu’on ne cesse de voir sur les planches partout, mais au lieu de nous ennuyer avec une setlist immuable, ils nous proposent toujours des chansons différentes à chaque tournée, tout en y laissant des incontournables. Cette fois-ci, ils sont venus défendre leur futur album « Vile Necrotic Rites », à paraitre d’ici la fin de l’année si tout va bien. A part « Ithyphallic », qui me semble être un album qu’ils n’assument pas, ils nous proposent un menu dégustation de toute leur discographie, avec des titres que l’on n’a pas entendu depuis un moment comme par exemple « The Blessed Dead » ou « Kheftiu Asar Butchiu », les deux figurant sur mon album préféré qu’est « In Their Darkened Shrines ». Pas grand-chose à rajouter, une prestation aux normes du groupe, une parfaite cohésion entre les triples voix gutturales, une batterie supersonique et réfléchie, ainsi qu’un assortiment de riffs mélodieux, limpides, épiques, et j’en passe. On a beau les voir 15 fois en 15 ans, cela reste satisfaisant de pouvoir scander des refrains comme « Black Seeds Of Vengeance », de vénérer le génie d’un titre tel que « Sarcophagus », de se rendre à la folie pendant « Howling Of The Jinn » ou de prendre 2 kilos rien qu’en écoutant la graisse auditive de « Sacrifice Unto Sebek ». Pour autant que Nile saura renouveler sa sélection de chansons, je recommande de les revoir à chaque passage.

Photos: Gorka Photography

Live Report : Sanders

Ajouté le : 30.09.19

Live Report cliqué : 69 fois

A Vile Desolate Sands Tour 2019A Vile Desolate Sands Tour 2019

Chroniques similaires :

Hate Eternal

Hate Eternal

"Phoenix Amongst The Ashes"


Date de sortie : 2011

Note: 5/5

Hate Eternal

Hate Eternal

"Fury and Flames"


Date de sortie : 2007

Note: 3/5

Nile

Nile

"Ithyphallic"


Date de sortie : 2007

Note: 4/5



Live Reports des mĂŞmes artistes :

Neurotic Deathfest 2011

Neurotic Deathfest 2011

At The Gates, Autopsy, Obituary, Atheist, Necrophagia, Misery Index, Beneath The Massacre, Hate Eternal, etc, etc...

Date : 30.04.11

Lieu : 013 + Midi - Tilburg (Hollande)

Those Whom The Gods Detest Tour

Those Whom The Gods Detest Tour

Nile, Krisiun, Grave, Ulcerate, Corpus Mortale

Date : 24.11.09

Lieu : Les Docks - Lausanne

Metal Mayhem

Metal Mayhem

Misery Index, Hate Eternal, Aeon, See You Next Tuesday

Date : 20.01.08

Lieu : Kiff - Aarau

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Scott Sellers

Scott Sellers

Being Strange

Kroniks
Krang

Krang

"Singalong"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Darkrise

Darkrise

"Circles Of Failure"


Date de sortie : 2019

Note : 4/5

Run Up, The

Run Up, The

"Good Friends, Bad Luck"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

PFK, The

PFK, The

"Yeah"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

Circles

Circles

"Demo 2017"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Woodwolf

Woodwolf

"Golden Road"


Date de sortie : 2018

Note : 3.5/5

Toutes les kroniks...

Interviews
Among Vultures

Among Vultures

avec Edmond


ajouté le : 27.03.19

Abraham

Abraham

avec Groupe


ajouté le : 08.05.18

Spanish Love Songs

Spanish Love Songs

avec Dylan


ajouté le : 02.04.18

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

Alesana

Total des commentaires : 9

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com