Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 777
Visiteurs actuellement sur le site: 36

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Interviews

Against Me!

Interview réalisée avec Andrew Seward, bassiste du groupe, le 18 août 2010 à la Rote Fabrik de Zurich, à l'occasion de leur passage en Suisse pour la tournée White Crosses.

Against Me!

rose Bonjour et merci d’avoir pris un peu de temps pour répondre à mes questions. Pour commencer, peux-tu te présenter aux gens qui ne te connaîtraient pas encore ?
Hello, moi c’est Andrew. Je suis bassiste et danseur pour Against Me!, un groupe originaire de Gainesville en Floride. Le groupe existe depuis 1997 sous diverses formes, avec Tom (Gabel, guitariste et chanteur, ndlr) en solo, avec un batteur ou avec un bassiste et c’est depuis une dizaine d’années que nous sommes à quatre.

Vous venez de sortir un nouvel album, White Crosses, qui peut être considéré comme la suite logique de New Wave. Etait-ce le but de continuer dans la même voie ?
Je ne sais pas si c’est quelque chose qui était prémédité, ou réfléchi, dans le sens "Quelle sera la prochaine étape ?". C’est assez bizarre quand tu vis tous les jours avec ce groupe. Je le vois comme un genre d’entité organique que tu regardes grandir, se développer et changer, sans que ça ne me semble être différent pour autant. Mais je crois que je m’éloigne de la réponse à la question (rires). Pour White Crosses, il n’y a pas eu de règles ou de limites par rapport au style musical, c’était simplement "On prend ce qui vient", suivant notre inspiration.

Pour moi, ces deux derniers disques gardent l’esprit original de Reinventing Axl Rose et As The Eternal Cowboy, tout en développant d’avantage le côté instrumental. Comment vois-tu ça de ton côté ?
Je suis assez d’accord avec ta remarque. Tout d’abord, nous avons pris beaucoup plus de temps pour enregistrer White Crosses et New Wave que pour Reinventing Axl Rose ou As The Eternal Cowboys. Reinventing Axl Rose a été enregistré et mixé en deux jours, As The Eternal Cowboys nous a pris entre 8 et 10 jours, alors que l’enregistrement de White Crosses a duré trois mois, trois mois à vivre, respirer et travailler sur cet album, donc bien entendu le résultat est très différent. Mais ça reste toujours nous qui jouons. C’est simplement que plus tu disposes de temps, plus tu vas étoffer des morceaux et tester des choses. L’enregistrement est un aspect qui nous plait beaucoup, c’est comme être un gamin dans un magasin de bonbons, tu peux utiliser tellement de matériel et t’amuser. Certaines personnes ne vont peut-être pas apprécier quand il y a beaucoup de bordel et préféreront quelque chose de plus brut ; mais quand nous jouons en live, c’est définitivement brut !

Justement, en parlant des shows que tu décris comme "bruts", j’ai remarqué que vous aviez tendance à utiliser plus de matériel, principalement des effets de guitare, sur scène. C’est beaucoup moins "plug and play" qu’il y a quelques années. Un autre signe qui montre qu’Against Me! a grandi ?
Je ne sais pas si on peut vraiment dire que le groupe a grandi, mais plutôt qu’il est devenu plus "nerdy". C’est comme je le disais avant avec le gamin dans une confiserie. On essaie de trouver plus de jouets, donc ça n’est pas exactement le fait de grandir, mais plus une recherche perpétuelle de nouveau matériel avec lequel on a envie de jouer. Donc on est dans la découverte de nouveaux sons qu’on incorpore dans ce qu’on fait. Personnellement je n’ai que deux pédales d’effets.
Il faut aussi dire que c’est moins utilisé avec une basse
Oui, c’est clair !

Skartnak.com

Vous avez changé récemment de batteur, Georges Rebelo a remplacé Warren Oakes. Comment s’est passée cette transition ?
Très bien. Le départ de Warren a eu lieu il y a un an et demi et été accepté par les deux parties, il n’y a pas eu de conflit ou de coups bas. Warren a voulu ouvrir un restaurant mexicain à Gainesville et nous connaissons Georges depuis toujours, c’est également le batteur de Hot Water Music. Comme Hot Water Music ne faisait rien à l’époque, et n’avait rien fait depuis un moment, Georges travaillait dans son bar et c’est la première personne à qui nous avons pensé et avec laquelle nous avons fait un essai. Il a toujours été un de mes batteurs préférés.
C’est donc le côté relationnel que vous avez privilégié ?
Absolument. Nous avons souvent tourné avec Hot Water Music, nous le connaissons donc très bien et c’est d’abord un ami, pas simplement un gars qu’on aurait engagé comme ça.

Franz Nicolay a participé à votre dernière tournée en tant que pianiste. C’était juste pour cette tournée ou vous avez déjà prévu d’autres collaborations avec lui ?
Franz nous a accompagné mais n’avait pas joué sur le disque. Il a joué avec The World/Inferno Friendship Society, nous avons pas mal tourné avec eux, mais il a quitté le groupe pour je ne sais quelles raisons, je ne connais pas les détails de l’histoire. Et comme il y a tellement de parties sur notre nouvel album qui nécessitent un musicien additionnel, que Franz est un ami de longue date et un incroyable musicien, le choix était assez évident
Il a l’avantage d’être multi instrumentiste, il joue par exemple aussi de l’accordéon.
Oui il en a d’ailleurs joué sur des morceaux comme Pints Of Guinness Makes You Strong et Baby I’m An Anarchist. Il va se marier prochainement, c’est pour ça qu’il ne nous accompagne pas sur cette tournée, mais s’il est motivé à nous rejoindre il est le bienvenu. Ce n’est pas quelque chose de gravé dans la pierre, comme si nous avions absolument besoin de lui dans le groupe, vu que nous avons toujours joué à quatre. C’est ami et on apprécie de jouer avec lui quand c’est possible.

Skartnak.com

Passons à la question qui fâche : vous avez reçu pas mal de critiques suite à votre passage de Fat Wreck Chords à Sire Records. Comment avez-vous géré ce changement et quel est plus généralement ton avis sur l’industrie de la musique aujourd’hui ?
Premièrement, quand nous avons passé de Fat à Sire, on savait très bien qu’il allait y avoir des critiques, mais on était au courant des réactions qu’il pourrait y avoir après notre expérience du changement entre No Ideas Records et Fat Wreck Chords. Je crois qu’on a eu plus de critiques à ce moment qu’en passant de Fat à Sire. Tout le monde aime critiquer et c’est OK pour moi. Mais je crois qu’on vivrait dans un monde meilleur si les gens apportaient plus d’importance à leur communauté ou à l’endroit dans lequel ils vivent par exemple, plutôt que de porter autant d’attention à ce qu’un groupe fait sur tel ou tel label. Je ne vais pas les juger et maintenant que j’ai fait mon chemin en acceptant ces critiques, j’en ai un tout autre point de vue.
Par rapport à l’industrie musicale, c’est assez bizarre. C’est comme si chaque personne qui y est impliquée sait que le modèle de consommation a changé mais continuent à faire comme si ça n’était pas le cas. Aujourd’hui, plus grand monde n’achète de disques mais plutôt des versions digitales, ce que je comprends très bien. Si je cherche un morceau, le nouveau single d’Eminem par exemple. Je ne vais pas aller acheter le CD en entier, je vais plutôt aller le télécharger sur iTunes. C’est un peu "The survival of the fatest" ou "Dog eat dog" comme façon de faire. Par contre, quand il s’agit d’un groupe que j’apprécie, c’est différent. Comme Baroness par exemple, un groupe que j’adore, j’ai leur dernier LP, The Blue Record. L’artwork est magnifique et je suis toujours autant fan de vinyles. Ça dépend en fait. Les majors et les labels indépendants sont entrain de se retrouver au même niveau, les majors perdent peu à peu leur pouvoir. Et je sais que je suis sur une major, mais ça ne m’interdit pas de les critiquer. C’est juste que les majors ne cherchent pas à s’adapter aux nouveaux modèles, elles continuent à chercher à vendre des disques et à se faire de l’argent où elles peuvent. Par exemple, certains groupes signent des contrats qui stipulent qu’ils doivent une partie de leurs recettes de tournée à leur label. Ce n’est pas notre cas, mais je voulais simplement illustrer le fait qu’elles cherchent à se faire de l’argent par tous les moyens possibles.

Pour la sortie de New Wave, votre label avait décidé à l’époque ne de pas sortir le disque en France. Tom s’était plaint de la situation dans une interview à un magazine français, ce qui a permis au final de sortir le disque sur le label indépendant Fargo. Peux-tu m’en dire un peu plus sur cet épisode ?
Je ne me rappelle pas de tout en détails, mais il me semble que c’est eux qui nous avaient contacté car ils étaient intéressés pour sortir le disque. On leur a donc donné notre accord et cinq titres supplémentaires, ce qui fait que pour moi, cette version de New Wave par Fargo est de loin la meilleure que nous ayons faite. Warner a des règles assez bizarres en France qui veulent que si les prévisions de ventes de disques ne sont pas assez élevées, ils ne proposeront que la version digitale de l’album sur iTunes, ce que je trouve stupide. Donc merci Fargo ! On leur doit d’ailleurs toujours encore une tournée en France.

Skartnak.com

L’anarchisme et le punk sont des thèmes récurrents pour Against Me!, quel est ton point de vue sur ces deux thèmes ?
Je ne pourrai pas te donner de réponse précise. C’est quelque chose que je préfère garder pour moi. J’apprécie toujours autant le punk-rock mais je crois que je problème vient du fait que les gens ont tendance à tout stéréotyper ou généraliser. Du genre « ce n’est pas du punk parce que le rythme de la batterie est différent ». C’est stupide. Hank Williams était sans doute plus punk que beaucoup de groupes qui se revendiquent comme tels aujourd’hui. C’est un mec qui voyageait au fond d’un wagon de marchandises. C’est peut-être stupide ce que je viens de dire vu que la définition du punk est si large qu’au final il n’y a pas de définition. C’est quelque chose de propre à chaque personne.
C’est donc à chacun de trouver sa propre définition.
Absolument. A quelqu’un qui me dis "tu n’es pas punk", je lui réponds :
- Mais qu’est-ce que tu peux bien en savoir ?
- C’est parce que tu as signé sur Sire
- Et ?
Tu vois, ça ne peut pas être un argument vu qu’il n’y a pas de réponse. On est simplement des gens.

Against Me! a toujours prôné le DIY (Do It Yourself). Que penses-tu de la remarque « You’re not DIY unless you’re amish », un slogan que j’ai pu lire sur un t-shirt ?
Il me semble que je l’ai également déjà vu, c’est un super t-shirt (rires). En fait, tu retrouves les mêmes problèmes et les mêmes remarques qu’avec le punk. Pour prendre un exemple, est-ce que c’est mal d’offrir du boulot à ses potes et de les emmener en tournée pour qu’ils te donnent un coup de main ? Ou est-ce que tu vas préférer les laisser de côté avec leur boulots qu’ils détestent ? Je crois que les gens ont tendance à se concentrer sur un détail et ne prennent pas la peine d’avoir une vue d’ensemble. Mais ils sont libres de nous juger et de notre côté, on est libre de ne pas y prêter d’attention (rires).

Vous avez un titre qui parle de Bob Dylan sur White Crosses. Que représente Dylan pour Against Me! ?
Je considère Dylan comme un putain de punk, qui a toujours fait ce qu’il a voulu. J’ai récemment vu un documentaire sur Dylan où il jouait à un festival dont je ne me rappelle plus le nom, et c’était la première fois qu’il faisait un concert électrique. Il s’est fait huer pendant tout le concert et les interviews de fans après son set auraient pu être par exemple celles d’après un concert de Jawbreaker qui suivait la sortie de leur album Dear You. Du genre : "Il a tellement changé, c’est un vendu". Les gens étaient vraiment en colère contre lui et c’est marrant parce que c’est quelque chose qui est arrivé dans les années 60 et on retrouve exactement les mêmes situations dans les 70’s ou les 80’s. Et ça va continuer à arriver. Donc voilà, Bob Dylan est un putain de punk !

As-tu vu le film « I’m Not There », le film où Dylan est représenté par six acteurs différents ?
C’est le film avec Christian Bale, c’est ça ?
Oui, c’est ça.
Alors non, je ne l’ai pas encore vu
Parce que j’allais te demander à quelle version de Dylan tu aurais pu t’identifier
Aucune idée… Il a tellement de personnalités. Non pas personnalités, mais plutôt représentations. Je vais donc dire Cate Blanchett, parce que j’aime bien Cate Blanchett !

Skartnak.com

Tom a sorti un album solo en 2008. Y a-t-il d’autres membres du groupe qui ont un groupe à côté ou un projet solo ?
Non pas du tout. Je ne pense pas d’ailleurs que ça intéresse beaucoup de monde d’écouter des solos de basse (rires). Si jamais j’ai un riff ou une idée à enregistrer, la première personne à qui je l’envoie, c’est Tom. Ça peut également être des textes qu’il pourra utiliser par la suite. Et en plus je n’aime pas le son de ma voix. Du coup, je vais peut-être faire un disque d’un instrument bizarre que personne ne va jamais écouter…

Petite question de geek : sur l’intro de T.S.R sur As The Eternal Cowboys, après les cymbales qui suivent le passage où Tom est seul à la guitare, on peut entendre, si on écoute la chanson très fort, démarrer la suite, And the walls contain a resonation, avant le départ réel. C’est fait exprès ou c’est simplement une erreur d’enregistrement ?
Oh ? Je crois que c’est quelque chose que je n’ai jamais remarqué, donc je pense que ça doit être une erreur (rires). Va falloir que j’aille écouter tout ça ! Donc désolé, je ne peux même pas te donner de réponse à la « geek question ». Et pourtant, je te jure que j’ai joué sur ce disque.

Cela fait quelques années que vous avez vos habitudes sur le vieux continent. Comment trouves-tu les tournées en Suisse et en Europe ?
Vraiment magnifique ! Pour te dire la vérité, je préfère quand même les tournées en été plutôt qu’en hiver. Je suis originaire de Floride et je n’aime pas mettre de vestes mais plutôt des t-shirts. Et si mes souvenirs sont bons, c’est la quatrième fois que nous jouons à Zurich. Nous sommes déjà passés au Dynamo, un endroit super au bord de la rivière, on a joué à Bâle et à Genève je crois. Désolé, je n’ai pas une très bonne mémoire. C’est toujours plaisant de venir en Europe. La Suisse, l’Allemagne et la Grande Bretagne ont vraiment de bons shows, les autres pays ont encore du boulot mais ça ne nous dérange pas, on continue tout de même à y aller.

Skartnak.com

A propos des différents tatouages que vous avez dans le groupe…
Mes mauvais tatouages tu veux dire (rires)
Ont-ils des histoires ou des significations particulières ?
Pour moi, je ne vais pas parler à la place des autres membres du groupe, c’est d’abord une question de paresse qui fait que je ne me suis jamais lancé dans de grandes pièces sur la poitrine ou dans le dos. Je crois que j’ai trop écouté Henry Rollins quand j’étais jeune, où il parlait des siens comme étant des épisodes de sa vie. Mais même lui en a un gros dans le dos, un soleil accompagné de la phrase "Search & Destroy". Sinon j’en ai quelques un en rapport avec des groupes comme The Monkees, Tom et moi avons la même phrase "No Retreat, No Surrender", j’en ai un d’un bonhomme de neige comme souvenir d’une tournée en 2004, c’est vraiment un mauvais tatouage (rires). Et c’est marrant parce que je n’y pense pas vraiment. Enfin j’y pense quand je vais en faire un, mais je ne pense pas aux explications qu’on va me demander de donner plus tard. Ça me plait assez comme ça.

Un dernier mot pour la route ?
Merci à toi ! C’était Anderw d’Against Me! pour Skartnak. Très bien ! (en VO dans le texte)

Les photos de la soirée sont disponibles ICI

Interview : Pete

Plus d'infos :

Label : Sire Records

MySpace : www.myspace.com/againstme

Site Web : www.againstme.net

Site du label: www.sirerecords.com


Interview cliquée : 10206 fois



Chroniques du même artiste :

Against Me!

Against Me!

"White Crosses"


Date de sortie : 2010

Note: 4.5/5

Against Me!

Against Me!

"The Original Cowboy"


Date de sortie : 2009

Note: 3.5/5

Interviews aléatoires :

Shakra

Shakra

Enraged

Enraged

Stroszek

Stroszek

Heaven Shall Burn

Heaven Shall Burn

Liste des commentaires :

bastien

Je suis entièrement d'accord avec toi. Et si tu lis bien, ce n'est pas moi qui grince des dents! Je voulais juste souligner que toutes ces réactions hostiles vis-à-vis d'Against Me! ne m'étonnent guère.

Posté le : 09.09.2010 à 09:40

Ludo-core

Bastien je comprends totalement que cela puisse te faire grincer des dents, mais ce que je disais c'est juste que c'est facile de toujours taper sur les mêmes groupes (Anti-Flag, Rise Against, Against Me! etc... je vais pas tous te les sortir) certains de ces groupes ont joués sur un indé pendant au moins 8-9 ans, et je pense que ils savent après tant de temps garder un contrôle musical sur ce qu'il veule faire.

Si on prend l'exemple du mec qui a gagné je ne sais quelle émission de musique débile qui a pas de repère rien c'est clair que le contrôle sera bien la. Après je pense tout simplement que l'évolution musicale de certains groupes ne plait pas et c'est là que ca coince, et c'est plus facile de tirer à boulet rouge sur le major.

Que ce soit clair je ne défend en rien les majors, je suis contre on est d'accord, mais il y'a beaucoup de fantasme autour du contrôle et du pouvoir de ces dernières.

Posté le : 08.09.2010 à 22:37

bastien

"...est-ce que c’est mal d’offrir du boulot à ses potes et de les emmener en tournée pour qu’ils te donnent un coup de main ? Ou est-ce que tu vas préférer les laisser de côté avec leur boulots qu’ils détestent ? Je crois que les gens ont tendance à se concentrer sur un détail et ne prennent pas la peine d’avoir une vue d’ensemble. Mais ils sont libres de nous juger et de notre côté, on est libre de ne pas y prêter d’attention."
Cette remarque vaut vraiment la peine qu'on y prête attention, je la trouve pertinente. Ca me rappelle l'interview de Death is Not Glamorous où Christian exposait une idée intéressante: le DIY n'est pas forcément en totale contradiction avec ce qu'on pourrait appeler le "Do It Together".

Posté le : 03.09.2010 à 10:51

bastien

Tout en étant plus ou moins d'accord avec toi Ludo, par rapport au fait que c'est un peu osé de leur coller l'étiquette de "vendus", il faut avouer que signer sur un gros label quand on s'auto-proclame anarchiste relève du paradoxe et risque inévitablement de créer la polémique dans le milieu. Il me semble que d'un point de vue historique, il y a toujours eu une tradition anarcho-punk, incarnée entre autres par des groupes comme Conflict ou Crass, qui repose sur certaines idées de base plus ou moins radicales (soutien à la "scène squat" et aux collectifs anar, autogestion ou recherche d'autonomie, libération animale, etc.). Against Me! n'a pas tout à fait le même profil que les groupes pré-cités et au final pourquoi pas! Le punk doit rester une culture d'ouverture et de libre expression. Mais encore une fois, je comprends les grincements de dents...

Posté le : 03.09.2010 à 10:47

Ludo-core

Oui j'ai bien pensé a cet argument à la fois primaire et bas de gamme mais bon... je voulais voir si y'avait quelque chose de constructif la derrière..

Posté le : 02.09.2010 à 22:05

bastien

J'imagine parce qu'ils ont signé sur une major. J'étais assez tendu du cul à ce sujet à une époque, mais aujourd'hui je pense que le label ne fait pas le groupe. Bad Religion n'a pas changé de discours quand ils ont signé sur une major, par exemple. Mais au sujet d'Against Me!, je ne sais pas, je ne connais pas assez le groupe...je trouve quand même très cool qu'ils prennent un groupe comme Trash Talk en tournée.

Posté le : 02.09.2010 à 09:18

Ludo-core

En quoi sont-ils des vendus?

Posté le : 31.08.2010 à 21:54

Nath

c'est des vendus ces mecs

Posté le : 27.08.2010 à 18:37

Pete

Merci les gars !

Posté le : 24.08.2010 à 19:48

bastien

Je ne suis pas un grand fan du groupe, mais l'interview est sympa! Bravo à toi Circle Pete!
Et c'est marrant quand même comme tous ces ricains hallucinent sur la Dynamo et le fait qu'il y ait une rivière juste à côté!!! A quand une salle de concert au bord de la Venoge?!?!? Comme ça il y aura peut-être plus de groupes étrangers motivés à venir en Suisse romande!!!

Posté le : 24.08.2010 à 11:00

Page : 1 2

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Sordide

Sordide

Fuir La Lumière

Kroniks
Setbacks

Setbacks

"Ocean Apart"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Mighty Bombs

Mighty Bombs

"Not Of This Earth"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Hierophant

Hierophant

"Mass Grave"


Date de sortie : 2016

Note : 3/5

Facing The Enemy

Facing The Enemy

"EP"


Date de sortie : 2016

Note : 4.5/5

Straightline

Straightline

"Vanishing Values"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

One Ok Rock

One Ok Rock

"35xxxv"


Date de sortie : 2015

Note : 4.5/5

Toutes les kroniks...

Live Report
Napalm Death

Napalm Death


17.05.17

L'Usine - Genève

Night Demon

Night Demon


03.05.17

Kiff - Aarau

Impetus Festival 2017

Impetus Festival 2017


29.04.17

Les Docks - Lausanne

Touts les live reports...

Commentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 18

Against Me!

Total des commentaires : 11

One Last Chance

Total des commentaires : 9

Borderline

Total des commentaires : 9

Polar Bear Club

Total des commentaires : 9

Hateful Monday

Total des commentaires : 8

Rise and Fall

Total des commentaires : 7

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 7

Napalm Death

Total des commentaires : 7

Behemoth

Total des commentaires : 7

Real Deal

Total des commentaires : 7

Unearth

Total des commentaires : 6

Black Dahlia Murder, The

Total des commentaires : 6

Throne Of Katarsis

Total des commentaires : 6

Killswitch Engage

Total des commentaires : 6

Total : 230 commentaires



Banner on Skartnak.com