Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 710
Visiteurs actuellement sur le site: 37

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Interviews

F.O.D

Read this interview in ENGLISH FR

Partons à la découverte de F.O.D, un des groupes phares de la scène punk-rock belge actuelle, qui vient de sortir un nouvel album l'année passée.

F.O.D

rose Salut les F.O.D ! Si l'acronyme est le même que pour le titre de Green Day (Fuck Off and Die), ça ne serait pas un nom un peu agressif pour un groupe qui a en général des thèmes et des mélodies plutôt positives?

En effet, le nom vient du morceau de Green Day. Nous n’y avons pas trop réfléchi au moment de choisir le nom du groupe. A l’époque, nous ne jouions pas nos propres compositions, mais une reprise de l’album Dookie dans son intégralité. Quand il a fallu choisir un nom pour le premier concert, nous avons simplement pris le titre du morceau qui sonnait le mieux. Et la signification de Fuck Off and Die nous semblait suffisamment amusante pour garder ce nom, même si nous gardons en général l’abréviation. Nous n’avons aucun côté “agressif”, tout comme la majorité de nos morceaux.

De grands noms du punk-rock des 90’s figurent dans votre liste d’influences (à laquelle je rajouterais MxPx), mais on vous sent plus détachés de ces dernières sur Tricks Of The Trade que sur Ontario, où par exemple un titre comme Like Them pourrait passer pour une reprise de Bad Religion. C’était une volonté de votre part d’apporter une touche plus personnelle ou c’est plutôt une évolution naturelle du groupe?

Nous n’avons rien fait de façon délibérée au niveau de notre son, c’est juste une évolution spontanée. Mais d’un autre côté, nous avons fait beaucoup d’efforts pour améliorer la qualité d’écriture de nos compositions. Sur Ontario, nous avions écrit 2/3 nouveaux morceaux, le reste provient de démos de nos anciens groupes. Tu parles de Like Them : ce morceau a été enregistré à la base en 1996. Sans doute qu’une vibe des 90’s s’est retrouvée dedans, comme sur quelques autres. Tous les titres du nouvel album ont été écrit durant l’année passée. Le résultat est bien plus cohérent d’après moi, et ça se traduit probablement dans un son un peu plus moderne.

Vos deux albums sont plutôt bien fournis, sans tomber pas dans la répétition ou le remplissage. D’où vous vient cette créativité débordante?

Tout d’abord, merci pour ce beau compliment ! L’inspiration vient de je ne sais trop où en réalité. J’écoute beaucoup de choses, qui ne sont pas nécessairement associées au punk-rock. Peut-être que c’est ce qui fait que les morceaux sont assez variés pour ne pas être lassants. Il arrive des fois où je me fixe comme objectif d’écrire un morceau dans le style d’un autre groupe, ou un morceau qui aurait pu figurer sur un album qui est en haute estime pour moi. Je n’y arrive pas à chaque fois, et le résultat peut être souvent différent de ce que j’avais à l’esprit, mais ça rend les choses intéressantes. En plus de ça, j’ai tendance a avoir de la facilité à écrire. Quand je me pose et me concentre sur l’écriture, j’arrive assez rapidement à poser deux ou trois morceaux. Une partie sera à jeter, une autre sera assez bonne pour être envisagée pour le groupe. Mais jusqu’à présent, nous avions toujours réussi à avoir plus de matériel que ce qu’il ne fallait pour un album.

La sortie du nouvel album a été accompagnée de la réédition du premier en version vinyle. Est-ce une initiative de votre part? Et plus généralement, quel est votre avis concernant ce retour en force du disque vinyle?

C’est principalement mon idée. C’est moi le fou de vinyles du groupe. Si je cherche un disque et qu’il est disponible en version vinyle, c’est toujours celle-ci que je vais choisir. Et j’ai toujours voulu avoir mes morceaux sur un disque vinyle, donc quand l’opportunité s’est présentée, je n’y ai pas réfléchi à deux fois. Le fait qu’Effervescence Records ait voulu y participer a été un gros plus. Le retour du vinyle me semble logique pour moi. Si tu t’intéresse vraiment à la musique, si tu veux vraiment découvrir un groupe et voir ce qu’ils ont à dire, il te faut le package complet : la musique, mais également l’artwork et les paroles. Les MP3 n’offrent pas ça, et pour moi ce format est juste bon quand tu te rends au travail en vélo. Un CD c’est bien, mais un vinyle, c’est mieux. Tu peux “voir” les morceaux, la pochette est quasiment quatre fois plus grande que celle d’un CD… Bon, je crois que j’exagère sans doute un peu ici, mais pour moi le vinyle est le meilleur format pour sortir des disques.

Vous avez annoncé il y a peu de temps votre participation au Punk-Rock Holiday, qui s’affiche de plus en plus comme une référence du genre en Europe, et j’allais vous demander si le Groezrock était pour vous l’étape suivante. Mais comme ça sera le cas également, que peut-on vous souhaiter maintenant?

Ben écoute, je crois qu’on a tout ce qu’il nous faut maintenant :-) Mis à part le fait qu’on doit toujours encore tourner dans au moins une douzaine de pays, bien sûr. Ces deux festivals sont les plus “gros” objectifs que l’on peut atteindre, mais il y a encore plein de choses que nous voulons faire. Un des côtés positifs de ce groupe est que nous n’avons aucun impératif. Toutes les opportunités qui nous arrivent sont vues comme des bonus. Le Groezrock et le PRH sont évidemment les deux plus gros jusqu’à maintenant, mais il reste toujours des choses sur notre liste des souhaits.

Le punk-rock pourrait être considéré comme le journaliste satirique de la musique. Actualité oblige, quelle est votre position concernant la liberté d’expression dans le monde musical, ainsi que ses limites si vous en voyez?

Pour moi, la liberté d’expression est absolue. Chacun est libre de dire ce qu’il veut. Mais je ne pense pas que cela me permet de dire tout ce que je veux. Il doit aussi y avoir une certaine quantité de respect envers les autres. Ce n’est pas parce que j’ai le droit de dire ce que je veux que je dois le faire. Donc je crois qu’il y a des limites morales à ce que je vais ou ne vais pas dire. Je serai toujours opposé à toute forme de discrimination, qu’elle soit raciale, en raison de son genre ou de son orientation sexuelle.

Vous soutenez la cause du Project Unbreakable fondé par Grace Brown en 2011 dans le titre Dear Grace. Pourquoi avoir choisi cette initiative en particulier?

C’est arrivé comme ça. J’ai pu voir quelques photos que Grace Brown a pu faire, et les message qu’elles véhiculaient m’ont mis sur le cul. J’ai tout de suite su que je voulais écrire quelque chose là-dessus. Ça m’a pris un peu de temps pour avoir de bons textes. Ils ne me semblaient jamais rendre justice à ces images. Et je reste convaincu que ce que Grace a construit est bien plus fort que ma chanson. J’espère simplement qu’elle servira de point de départ pour que les gens s’intéressent au Project Unbreakable en lui-même. Il faut vraiment le découvrir, il mérite tout le soutient possible.

Quelles sont les actualités de la scène belge, et quels groupes nous conseillez-vous d’aller découvrir?

La Belgique est un petit pays, donc la scène punk-rock est relativement restreinte. La scène musicale globale est bien entendu plus importante, mais je n’ai pas beaucoup d’intérêt pour les groupes alternatifs ou pop. Nous avons par contre quelques bons groupes de punk-rock. Tu as sans doute du entendre parler de The Priceduifkes, Face The Fax ou Homer et Generation 84 et The Octopussys sont assez connus en dehors de nos frontières. Mais ceux que tu devrais aller voir, d’après mon humble opinion, sont Young Hearts (qui sortiront leur nouvel EP en mai prochain) et You Nervous? (qui enregistrent quelque chose en ce moment, ça devrait sortir plus tard dans l’année).

Un peu de légèreté pour la dernière question : Stijn a la particularité de ne s’occuper que des backing vocals dans le groupe, ce qui est plutôt original. La vraie raison, c’est parce qu’il n’était pas assez bon jouer aussi de la guitare?

Haha, il a effectivement essayé de jouer de la guitare à un moment parce qu’il pensait que c’était stupide d’être sur scène pour ne faire que des backing vocals. Il a changé d’avis après quelques mois, et s’est rendu compte que ça n’était pas si stupide que ça au final. Il n’a plus parlé de guitare depuis, donc je suppose que c’est bien comme ça. C’est quand même une bonne chose, il y a beaucoup de secondes voix dans notre musique et il a beaucoup à faire quand nous jouons en live. Et tu te rendrais compte de son importance dans le groupe s’il arrêtait de chanter. Nous avons vraiment besoin de lui !

Merci d’avoir pris le temps de répondre à ces questions

Je t’en prie !

Interview : Pete

Plus d'infos :

Label : Effervescence Records et Funtime Records

MySpace : www.facebook.com/fodbook

Site Web : www.fodmusic.be

Site du label: www.effervescence-records.com et www.funtimerecords.com/funtime.htm


Interview cliquée : 3980 fois



Interviews aléatoires :

Real Deal

Real Deal

War From A Harlots Mouth

War From A Harlots Mouth

Pulling Teeth

Pulling Teeth

Escudero Records

Escudero Records

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Sordide

Sordide

Fuir La Lumière

Kroniks
Setbacks

Setbacks

"Ocean Apart"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Mighty Bombs

Mighty Bombs

"Not Of This Earth"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Hierophant

Hierophant

"Mass Grave"


Date de sortie : 2016

Note : 3/5

Facing The Enemy

Facing The Enemy

"EP"


Date de sortie : 2016

Note : 4.5/5

Straightline

Straightline

"Vanishing Values"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

One Ok Rock

One Ok Rock

"35xxxv"


Date de sortie : 2015

Note : 4.5/5

Toutes les kroniks...

Live Report
Napalm Death

Napalm Death


17.05.17

L'Usine - Genève

Night Demon

Night Demon


03.05.17

Kiff - Aarau

Impetus Festival 2017

Impetus Festival 2017


29.04.17

Les Docks - Lausanne

Touts les live reports...

Commentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 18

Against Me!

Total des commentaires : 11

One Last Chance

Total des commentaires : 9

Borderline

Total des commentaires : 9

Polar Bear Club

Total des commentaires : 9

Hateful Monday

Total des commentaires : 8

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 7

Napalm Death

Total des commentaires : 7

Behemoth

Total des commentaires : 7

Real Deal

Total des commentaires : 7

Rise and Fall

Total des commentaires : 7

Black Dahlia Murder, The

Total des commentaires : 6

Throne Of Katarsis

Total des commentaires : 6

Killswitch Engage

Total des commentaires : 6

Unearth

Total des commentaires : 6

Total : 230 commentaires



Banner on Skartnak.com