Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 682
Visiteurs actuellement sur le site: 20

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Interviews

Strike Anywhere

Interview réalisée le 02.12.2006 à la remise de Wil en face à face avec Thomas, chanteur de Strike Anywhere

Strike Anywhere

rose Hello Thomas peux tu pour commencer te présenter toi et ton groupe ?
Bien sur, Je m’appelle Thomas et je suis le chanteur, nous avons Garth Petrie qui joue de la basse, Matt Smith et Mat Sherwood qui sont aux guitares et backings vocals et Eric Kane est notre batteur.

As tu joué ou joues tu actuellement dans d’autres groupes que Strike Anywhere ?
Oui, j’ai joué avec un groupe du nom de Inquisition, j’étais le chanteur, nous avons très récemment sorti une nouvelle version remasterisée de notre Album du nom de « Revolution I think it’s called Inspiration » qui va sortir d’ici peu sur le label des gars de Anti-Flag (A-F Records), au fait je ne sais pas si vous le saviez mais Strike Anywhere est le nom d’une chanson du groupe Inquisition qui sera justement présente sur cet album.
Et qu’en est il des autres musiciens, ils jouent aussi dans d’autres groupes ?
En ce moment, notre batteur Eric joue dans un groupe de Richmond qui s’appelle : Widows entre les tournées qu’il fait avec Strike Anywhere. Mais tu sais on tourne tellement ensemble qu’ils n’ont pas vraiment le temps pour avoir d’autres projets musicaux.

Voici le Temps de la « Skartnak Stupid Question », quelle est ta couleur préférée ?
Heuuuuuu.........(Il réfléchit longuement...) Je crois que c’est le bleu océan ! (Rires....)

Quand avez-vous commencé à jouer avec Strike Anywhere ?
C’était en 1999.

Skartnak.com

Est ce que c’était difficile a cette époque de trouver tous les musiciens pour former le groupe ? Et peux-tu nous en dire plus sur les débuts du groupe, comment il a vu le jour ?
Alors, la formation de Strike Anywhere est très étrange et vraiment pas similaires aux autres groupes. Moi et Matt Sherwood étions amis de longue date, il est venu s’installer a Richmond en Virginie et là on a commencé à écrire quelques chansons et faire un peu de musique tous les deux, on par la suite pas mal voyagé chacun de notre côté et on s’est retrouvé quelques années plus tard de nouveau à Richmond, là on a trouvé différentes personnes qui ont joué avec nous, le groupe est né de plusieurs séparations et reformations jusqu'à ce que Matt Smith, Garth et Eric nous rejoignent. Ensuite, on a trouvé le nom de Strike Anywhere pour ce nouveau projet musical, mais ça a pris environ une année et demie à essayer différentes combinaisons pour enfin trouver le line-up final.

Quelles ont été vos principales motivations quand vous avez commencé à jouer ?
Sont-elles les mêmes en ce moment ?

Je crois que j’ai toujours voulu jouer du "Hardcore intelligent", du moins j’essaie...
J’ai aussi joué de la musique Folk pendant plusieurs années, c’est ce que je faisais entre Strike Anywhere et Inquisition alors j’ai pas mal eu de toutes ces influences d’artistes de gauche comme Billy Bragg, The Clash, New Model Army etc.. et bien sûr on vient tous du sud de DC (Washington DC) donc on a aussi pas mal été influencés par les groupes du label Dischord tels que Fugazi, Embrace, Minor Threat, State of Alert et un peu tous les vieux groupes qui ont signés sur ce label.
Tous les membres du groupe jouent et apprécient un de ces différents styles musicaux de Punk et Hardcore. Et c’est ça qui nous a réunis.

Comment se passe cette tournée avec The Loved Ones ?
C’est cool, ils sont vraiment bons, j’adore leur style punk’n roll, tu sais c’est le bassiste de Kid Dynamite et le batteur de Trial by Fire, il y a dans leur musique beaucoup d’influences de groupe que j’adore.

Quelles sont tes activités à côté de Strike Anywhere ?
Je travaille dans un magasin qui vend des produits bio, je fais aussi de temps en temps de la charpenterie, on achète de vieilles maisons pas chères mais qui ont besoin de beaucoup de travaux d’entretien, ça prend aussi une place importante dans ma vie. Autrement, je fais quelques fois aussi des observations légales pour des manifestations. Ma femme est en école de droit, elle fait du droit pour les animaux, du droit international pour le travail et plein de choses comme ça.

Comment le public réagit quand il entend vos nouvelles chansons en Live ?
Au début, on était un peu inquiet de voir comment le public allait réagir, on ne savait pas si les gens allaient apprécier mais ça a très bien été ils ont étés très enthousiastes, il semblerait même que nos nouvelles chansons soient plus populaires que nos anciennes… Cela nous flatte beaucoup.

Skartnak.com

Quels sont les endroits en Europe où vous préférez jouer ?
Cela fait la 4ème fois qu’on joue ici à la Remise de Wil. C’est assez cool par ici en Suisse, plus en général l’Europe est un endroit extraordinaire. En Italie, c’est assez dingue, tu ne sais jamais ce qu’il va arriver et si la police va décider d’annuler le concert. J’adore Budapest les gens sont très enthousiastes, il y a un bel esprit Hardcore là-bas (Hardcore Spirit). A Londres aussi, la première fois qu’on est allé là-bas on se sentait comme chez nous, comme si c’était un endroit où nous étions déjà allés, un peu comme à Washington ou à Richmond. Mais l’endroit que je préfère par dessus tout c’est l’Australie, je sais, ce n’est pas en Europe mais c’est vraiment très beau et très relaxant quand tu y es. A Sydney, Melbourne et Perth, il y a une scène musicale incroyablement grande.
Cool, mais est-ce que vous avez le temps de visiter tout ces endroits quand vous êtes en tournée ?
Non, pas vraiment, seulement quand on a des jours de repos pendant une tournée, mais pour cette tournée nous n’avons malheureusement aucun jour de repos, on joue tous les soirs pendant 26 jours. Mais une fois, à Cologne en Allemagne, on a fait un tour de la ville et on a visité quelques églises et lu pas mal de prospectus, tu sais on essaie au maximum de s’intéresser à la culture locale des endroits qu’on visite, on adore aussi s’imprégner de la culture punk en même temps que la culture ancienne, l’histoire du lieu. On va aller à Barcelone dans quelques jours, on aimerait vraiment aller visiter la Sagrada Familia.

On a lu comme quoi votre chanson « Collateral Damage » a été nominée par Peta2 comme étant la meilleure chanson sur le droit des animaux en 2006, juste ?
Non… On a été nominé mais au final c’est Rise Against qui a gagné, ca c’est fait par un vote du public…

Skartnak.com

Etes-vous tous végétaliens ou végétariens dans le groupe ?
Non pas du tout, on est tous vraiment différents sur ce point. Je suis végétalien, je fais beaucoup de travail pour les droits des animaux, notre bassiste quant à lui est végétarien. Je crois qu’il est important d’être juste avec nos différences, nous ne sommes pas une secte. Les droits des animaux occupent une grande partie dans ma vie.

Tu trouves que c’est difficile d’être végétalien quand tu es en tournée ?
Non, pas plus que ça, enfin ça dépend aussi de l’endroit ou tu te trouves.
Normalement en Europe, ça va super bien, tout le monde cuisine pour toi, c’est merveilleux, on n’a pas trop eu de problèmes jusqu'à présent. Mais par contre, dans le centre des Etats-Unis quelques fois c’est vraiment très dur, ils te servent souvent du fast-food et ce n’est pas très sain à manger. Je crois qu’au Japon il n’y a pas de produits laitiers donc tu n’auras jamais de fromage et de lait, mais ils ont là-bas du poisson dans presque toutes les sauces et toutes les huiles et dans à peu près tout et n’importe quoi comme produits, donc tu dois essayer de faire ce que tu peux.
Tu sais je n’ai jamais consommé de produits provenant d’animaux a l’exception du miel depuis maintenant prés de 10 ans, et ça, c’est ma contribution dans la lutte pour les droits des animaux.

Parlons maintenant si tu veux bien de votre nouvel album « Dead FM », peux-tu nous dire quelle est la signification de ce titre ?
C’est comme une œuvre d’art, tu peux l’interpréter de différentes manières, mais pour nous c’est un titre qui est dérivé de la onzième chanson du nom de "Dead Hours", ça parle du recrutement que fait l’armée américaine auprès des jeunes. On pense que c’est affreux la façon dont l’armée américaine essaie d’enrôler nos jeunes citoyens, notamment comme au Warped Tour, en leur montrant à quel point c’est excitant de tuer des gens comme par exemple en employant des moyens tels que des jeux vidéos. On appelle ça la militarisation de la culture Pop, c’est ce que Dead FM signifie pour moi, en gros.

Peux-tu nous dire qui a fait la pochette de Dead FM ?
C’est notre ami Richard Minino, c’est un artiste vraiment très talentueux, il est aussi batteur dans le groupe New Mexican Disaster Squad, avec qui nous étions en tournée 3 ans auparavant.

Quels sont les plus grands changements que vous avez apportés a Dead FM comparé a votre précédent album Exit English ?
Je crois que les paroles sont plus personnelles et plus profondes, il y a plus d’histoires à caractère autobiographique, on a des chansons qui parlent de sujets tels que les droits des homosexuels et pas mal d’autres sujets… Je pense que musicalement c’est plus agressif et plus rapide mais en même temps il y a plus de vieilles influences rock comme The Clash par exemple. C’est un mélange de tous ces styles mais il y a toujours des chansons hardcore très rapides.

Skartnak.com

Vous avez quitté le label Jade Tree après la sortie de Exit English, peux-tu nous en dire plus à ce sujet et nous donner les raisons qui vous ont poussés à rejoindre Fat Wreck Chords ?
Nous étions sur Fat Wreck en 2001quand le groupe a débuté, on a sorti un 7inch avec eux. On adore les gars de Jade Tree, ce sont tous de très bons amis, alors on a signé avec eux . Après avoir sorti plusieurs albums on est arrivé ou bout de notre contrat.
On a pas vraiment quitté Jade Tree ça s’est fait naturellement car on voulait faire différentes expériences. C’est plus une transition qu’on a fait entre les 2 labels, Fat est notre famille de la côte Ouest et Jade Tree celle de la côte Est.

A propos de Fat Wreck Chords, êtes-vous contents de la manière dont ils travaillent avec vous, y a-t-il il de grosses différences comparé à Jade Tree ?
Fat a de meilleures ressources ils sont distribués partout dans le monde.
Et on apprécie beaucoup la façon dont Fat s’implique politiquement.

On arrive a la fin de l’interview dernière question, vous venez donc de Richmond comment se porte la scène là-bas ?
C’est une petite ville en comparaison a New York mais il y a une forte communauté punk, il y a un groupe du nom d’Avail, Puis bien sur Gwar qui eux étaient là depuis le début… Il y a plusieurs raisons qui font que la scène de Richmond est unique, il y a beaucoup de très bon groupes là bas, Nathan de Boysetsfire a rejoint le groupe Gimme Shelter qui viens aussi de là-bas…Puis il y a Four Walls Falling qui était le premier groupe à signer sur Jade Tree à l’époque, C’est le premier groupe politique que j’ai écouté ils ont joué pleins de concerts DIY à travers le pays, une fois il y avait un show qui était organisé avec eux dans un champ tout prés de Richmond et on les a rencontrés a ce moment là, on a parlé de plusieurs sujets avec eux comme l’environnement , le straight-edge, les droits civiques, le mouvement anti-fasciste c'était vraiment une bonne expèrience qui nous a pas mal rapproché …
Plus récemment on a aussi tourné une vidéo à Richmond dans une vieille usine et le chanteur de Four Walls Falling était présent et a participé au tournage du clip…
Je crois qu’il y a un grand lien qui réunit Four Walls Falling et Strike Anywhere.

Interview : Lucien, Bastien

Plus d'infos :

Label : Fat Wreck Chords

MySpace : www.myspace.com/strikeanywhere

Site Web : www.strikeanywhere.org

Site du label: www.fatwreck.com


Interview cliquée : 4198 fois



Chroniques du même artiste :

Strike Anywhere

Strike Anywhere

"Iron Front"


Date de sortie : 2009

Note: 4.5/5

Strike Anywhere

Strike Anywhere

"Dead FM"


Date de sortie : 2006

Note: 4/5


Live Reports du même artiste :

Pennywise

Pennywise

Strike Anywhere, A Wilhelm Scream

Date : 03.05.10

Lieu : Dynamo - Zürich

Give It A Name Festival 2008

Give It A Name Festival 2008

The Loved Ones, The Audition, Bedouin Soundclash, Strike Anywhere, The Planet Smashers, Story Of The Year, Silverstein

Date : 18.05.08

Lieu : Abart - Zurich

Strike Anywhere

Strike Anywhere

The Loved Ones, In Stores Now

Date : 02.12.06

Lieu : Remise - Will

Interviews aléatoires :

Borderline

Borderline

Lost Alone

Lost Alone

Side Project, The

Side Project, The

Bleeding Through

Bleeding Through

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Lastkaj 14

Lastkaj 14

Becksvart

Kroniks
Crash Ton Rock

Crash Ton Rock

"Volte-Face"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

Setbacks

Setbacks

"Ocean Apart"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Mighty Bombs

Mighty Bombs

"Not Of This Earth"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Hierophant

Hierophant

"Mass Grave"


Date de sortie : 2016

Note : 3/5

Facing The Enemy

Facing The Enemy

"EP"


Date de sortie : 2016

Note : 4.5/5

Straightline

Straightline

"Vanishing Values"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

Toutes les kroniks...

Live Report
Summer Break (Down) Festival VI

Summer Break (Down) Festival VI


18.06.17

L'Usine - Genève

Napalm Death

Napalm Death


17.05.17

L'Usine - Genève

Night Demon

Night Demon


03.05.17

Kiff - Aarau

Touts les live reports...

Commentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 18

Against Me!

Total des commentaires : 11

One Last Chance

Total des commentaires : 9

Borderline

Total des commentaires : 9

Polar Bear Club

Total des commentaires : 9

Hateful Monday

Total des commentaires : 8

Rise and Fall

Total des commentaires : 7

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 7

Napalm Death

Total des commentaires : 7

Behemoth

Total des commentaires : 7

Real Deal

Total des commentaires : 7

Black Dahlia Murder, The

Total des commentaires : 6

Throne Of Katarsis

Total des commentaires : 6

Killswitch Engage

Total des commentaires : 6

Unearth

Total des commentaires : 6

Total : 230 commentaires



Banner on Skartnak.com