Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 277
Visiteurs actuellement sur le site: 55

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Interviews

Despised Icon

C'est entre deux tournée que Eric Jarrin, le guitariste du groupe Canadien Despised Icon, a accepté de répondre, en Français, a mes questions. Voici donc pour vous l'interview réalisée 23 juillet 2009 par E-mail.

Despised Icon

rose Salut, tout d'abord, merci d'avoir accepté de répondre à mes questions.
Vous revenez donc de tournée en Europe, tournée que vous avez faite en compagnie de Whitechapel, comment ça c'est passé ? Si mes souvenirs sont bons, vous étiez déjà avec eux la dernières fois en Europe lors du Never Say Die 2008, c'est à ce moment là que vous avez fait leur connaissance et sympathisé ?

Notre dernier passage en Europe a été excellent. Nous avons joué dans beaucoup de festivals comme le Hellfest, le Vainstream, le Summerblast. À travers ça, on a fait équipe avec The Black Dahlia Murder et Whitechapel pour faire quelques spectacles en salles. On avait fait 2 tournées avec Whitechapel en 2008, le Summer Slaughter aux États-Unis et le Never Say Die en Europe. Comme on les connaît bien, c’était comme de faire une tournée avec de bons amis. D’ailleurs on peut dire la même de chose de Black Dahlia, qui sont des amis de longues dates.

Quels ont été les meilleurs moment de cette tournée ? Des anecdotes marrantes à nous raconter ?
À mon avis, un des moments mémorables pour nous a été notre spectacle à Dublin. C’était la première fois qu’on jouait en Irlande et nous étions très attendu. L’ambiance était tellement géniale que nous avons décidé de jouer plus de chansons que prévu.
Sinon, un des trucs marrant qui nous est arrivé est que Steve, notre chanteur, avait mis des Monster Energy Drinks dans sa valise et à cause de la chaleur, tout a explosé alors il avait une odeur sucrée qui planait autour de lui pendant plusieurs jours. Suite à cela nous l’avons baptisé Monster Steve !!!

Skartnak.com

Toujours concernant cette tournée Européenne, peux tu me dire ce qui t'a marqué sur ce continent ? Des choses qui sont sensiblement différentes comparé au Canada et qui t'on fait sourire, rire ou qui t'ont étonné voir impressionné ? Que ce soit au niveau des concerts, de la scène ou plus en général dans la vie de tous les jours ?
Disons que le Québec est comme la petite Europe de l’Amérique du Nord. C’est vraiment différent du reste du Canada et des États-Unis alors on adore venir en Europe. On se sent un peu comme chez nous ici. De plus, on sent vraiment une forme de respect pour les artistes que l’on ne retrouve pas nécessairement en Amérique du Nord. Je parle surtout du traitement que l’on réserve aux artistes au niveau de l’hébergement, des loges, de la nourriture, etc. J’ai l’impression que le métier de musiciens est beaucoup plus respecté et vu comme nécessaire dans la société européenne.

A peine arrivé chez vous que vous repartez immédiatement à travers les USA pour le Thrash And Burn Tour. Une fois cette tournée terminée, vous enchaînez directement pour une autre à travers l'Europe (Never Say Die 2009). Tu as donc un programme super chargé jusqu'à la fin de l'année, comment fais-tu pour conjuguer vie de famille et tournée ? Quel est ton secret pour tenir le coup et enchaîner les dates à un rythme aussi soutenu ?
Il n’y a pas de secrets à ce niveau, ça complique toute forme de relation. L’important, c’est de ne pas perdre de vue ce qui est important pour soi ce qui te permet de toujours faire les bons choix en temps venu et de savoir s’entourer de gens qui te supportent dans ce que tu fais. Je te dirais que la moitié des membres du groupe sont engagés dans des relations amoureuses et que ça tient la route. Évidemment, nos conjointes doivent composer avec toutes sortes de contraintes et faire un peu plus de concessions à cause du groupe, mais on fini toujours par trouver une façon de rendre tout le monde heureux.

Skartnak.com

Comment occupes-tu tes journées lorsque tu es en tournée ? Tu fais tu sport, tu aimes lire, tu est plutôt films ou jeux vidéos ? Quels sont tes hobbys et tes passes temps ?
Pour ma part, j’ai repris goût à la lecture. J’ai beaucoup lu lors de notre dernier passage en Europe. J’aime bien aussi écouter des films ou des télé-séries américaines. Parfois il m’arrive de composer de la musique et de pratiquer de nouveau trucs à la guitare quand l’endroit me le permet. Steve et Grind, mon batteur, aiment bien jouer à des jeux vidéos. Ce sont de vrais « gamer », surtout Grind !

Tu viens donc Montréal au Québec, comment se comporte en général la scène alternative là-bas ? Montréal est une grande ville, je me doute qu'il doit y avoir régulièrement des concerts et pas mal de groupes locaux. As tu des groupes a nous conseiller et a nous faire découvrir ?
Les scènes Punk et Métal sont en très bonne santé à Montréal. En effet, il y a plusieurs spectacles à chaque mois. Montréal est une ville incontournable pour tous les groupes qui font dans l’underground. De plus, beaucoup de groupes émergent de Montréal en ce moment. Comme la scène locale est très variée et que les groupes sont nombreux, bon nombre d’entre eux arrive à attirer l’attention du public et à se faire connaître. Comme nouveaux groupes métal il y a The Last Felony qui est assez prometteur comme jeune groupe. Augury, Blind Witness et Vatican qui sont tous de style très différent méritent tous très bien d’être connu également.

Skartnak.com

Montréal étant une ville bilingue (2e plus grande ville francophone après Paris). Sens-tu une sorte de division de là scène du à la barrière de la langue avec d'un côté celles des francophones et de l'autre les anglophones ? Ou au contraire, les deux scène se mélangent facilement ? Peux-tu m'en dire plus à ce sujet ?
Je crois au contraire que la musique rassemble les gens. Autant les groupes anglophones que francophones se connaissent et se côtoient à Montréal. Comme la scène underground est petite, les groupes ne peuvent pas se mettre une barrière de langue s’ils veulent émerger.

Votre nouvel album de Despised Icon sort le 22 septembre et s'intitulera "Day of Mourning", peux-tu m'en dire plus à ce sujet et me dire avec tes mots a quoi on pourra s'attendre en l'écoutant ?
À beaucoup de brutalité !!! hahaha. Je crois que c’est notre album le plus heavy depuis Consumed By Your Poison. On est revenu à nos influences plus métal sur ce dernier opus. Plus de solos de guitare et plus de blast beats. On garde quand même des grooves et des mosh beats comme dans le passé mais pour une raison inexpliquée, nous avons plus de riffs mélodiques et même des passages black métal sur l’album !

Qu'en est il des lyrics, peux-tu me dire les sujets qui y seront abordés dans les paroles de ce nouvel album ?
Depuis toujours, Despised a écrit sur des sujets personnels qui se rapportent à ce que l’on vit. Mais nous n’avons jamais tenté de livrer un message et d’être engagé socialement ou politiquement. D’autres groupes le font déjà et le font bien alors on leur laisse ce boulot. Nous avons toujours écrit à propos d’histoire vécu ou d’émotions ressenties par nous-mêmes et c’est là, à mon humble avis, qu’on arrive à rejoindre les gens. Mais toujours sous une forme imagée qui laisse place à l’interpretation.

Skartnak.com

Si l'on se rend sur la page de The Crimson Syndicate (le projet Hip-Hop de ton chanteur) on peut lire : "Montréal c'est l'amalgame, la diversité des langages qui fait notre force et richesse première et donc en tant que réel Québécois, TCS est un projet qui restera bilingue". A vos débuts plusieurs chansons de votre album "Consumed By Your Poison" de Despised Icon avaient des lyrics en Français, mais depuis tous vos textes sont en Anglais, pourquoi avoir préféré l'anglais ?
C’est drôle que tu amènes le sujet car sur le nouvel album, deux pièces sur dix sont entièrement en français et beaucoup de phrases et de couplets sont également en français parmi les autres pièces. Même que la première pièce de l’album est en français. Alors, oui, justement, nous avons préféré utiliser uniquement l’anglais pendant un certain temps pour percer et rejoindre plus facilement les gens à travers le monde mais, maintenant que nous sommes établi, nous souhaitons retourner à nos racines. Il y a aussi le fait que, comme tout le métal que nous avons entendu dans notre adolescence était en anglais, c’était difficile pour nous d’écrire en français sans avoir l’impression de paraître mou et moins dur. Le français est une belle langue riche et complexe mais parfois ce n’est pas toujours souhaité d’avoir des qualités poétiques et que les mots soient doux à l’oreille quand tu veux être brutale et féroce !

Tu veux rajouter quelque chose à cette interview ? Quelque chose à dire pour vos fans en Suisse ?
Merci du support que la Suisse nous offre. Malheureusement, nous avons toujours joué dans la partie de la Suisse où l’on parle l’allemand mais je sais que beaucoup de francophones se déplacent pour venir nous voir jouer à Zurich à chaque fois. On se revoit au Never Say Die ! 2009
Un grand merci d'avoir pris le temps de répondre à mes questions, bonne chance pour la suite de Despised Icon et je te souhaite de prendre beaucoup de plaisir pour tes prochaines tournées BIG UP à toi et rendez-vous au mois de novembre en suisse !

Interview : Lucien

Plus d'infos :

Label : Century Media Records

MySpace : www.myspace.com/despisedicon

Site Web : www.despisedicon.com

Site du label: www.centurymedia.com


Interview cliquée : 7380 fois




Live Reports du même artiste :

Despised Icon

Despised Icon

Despised Icon , Brutality Will Prevail , As They Burn

Date : 28.04.14

Lieu : Divan Du Monde - Paris

Never Say Die 2008

Never Say Die 2008

Parkway Drive, Unearth, Despised Icon, Architects, Protest The Hero, Whitechapel, Carnifex

Date : 19.11.08

Lieu : Rohstofflager - Zurich

Interviews aléatoires :

PO Box

PO Box

Rise and Fall

Rise and Fall

Only Crime

Only Crime

Fall Apart

Fall Apart

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Future Faces

Future Faces

Revolt

Kroniks
MUDIE

MUDIE

"Cordoba"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Las Furias

Las Furias

"Senorita Rock'N Roll"


Date de sortie : 2016

Note : 4/5

Go Spleen

Go Spleen

"Slow Moves"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

88 Fingers Louie

88 Fingers Louie

"Thank You For Being A Friend"


Date de sortie : 2017

Note : 5/5

Mudbath

Mudbath

"Brine Pool"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Crash Ton Rock

Crash Ton Rock

"Volte-Face"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

Toutes les kroniks...

Live Report
Kataklysm

Kataklysm


20.10.17

Les Docks - Lausanne

Summer Rituals 2017

Summer Rituals 2017


20.06.17

Caves Du Manoir - Martigny

Summer Break (Down) Festival VI

Summer Break (Down) Festival VI


18.06.17

L'Usine - Genève

Touts les live reports...

Commentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 18

Against Me!

Total des commentaires : 11

One Last Chance

Total des commentaires : 9

Borderline

Total des commentaires : 9

Polar Bear Club

Total des commentaires : 9

Hateful Monday

Total des commentaires : 8

Rise and Fall

Total des commentaires : 7

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 7

Napalm Death

Total des commentaires : 7

Behemoth

Total des commentaires : 7

Real Deal

Total des commentaires : 7

Black Dahlia Murder, The

Total des commentaires : 6

Throne Of Katarsis

Total des commentaires : 6

Killswitch Engage

Total des commentaires : 6

Unearth

Total des commentaires : 6

Total : 230 commentaires



Banner on Skartnak.com