Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 335
Visiteurs actuellement sur le site: 32

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Interviews

Uncommonmenfrommars

Le 16 septembre 2009, Uncommonmenfrommars était de passage à L'Usine à Genève. Nous en avons profité pour passer un petit moment avec Ed (guitariste/chanteur) et lui poser quelques questions sur le nouvel album et le groupe en général.

Uncommonmenfrommars

rose On commence à bien vous connaître dans la région, après de nombreux passages la machine verte continue son petit bonhomme vert de chemin année après année, vous avez mangé un sacré nombre de kilomètres, toujours autant de plaisir?
Oui ! Là on arrive à la fin de ce premier bout de tournée pour le nouvel album. On est parti le 27 août, je crois et la dernière date c’est le 19 ou le 18 septembre donc voilà. Et moi j’ai la voix cassée, on est tous fatigué. Pas directement à cause de la tournée, mais parce qu’on est légèrement irresponsable et puis on fait n’importe quoi, donc on souffre un peu plus physiquement que si on faisait attention. Mais on rigole !

D’ailleurs dans votre dvd, je crois que tu dis à un moment « les concerts où y a pas un peu de sang qui coule c’est que c’est pas un bon concert ».
On a des petites blessures qui commencent à cicatriser maintenant, mais la première semaine c’est vrai que t’as toujours des petits trucs ou tu te coupes avec une corde et après tous les soirs tu te recoupes exactement au même endroit et après t’as une plaie qui reste ouverte. Mais tu te dis que ça veut dire qu’on le fait pas forcément bien, mais en tout cas du mieux possible.

Vous êtes passé y a pas longtemps à l'Usine à gaz à Nyon, 5 ans après votre premier passage là-bas, cette période vous parait loin maintenant ? Comment vous voyez vos "débuts" avec le recul ?
On se rend pas trop compte, parce qu’on a l’impression de faire les choses de la même manière que depuis le tout début, on a pas vraiment changé en tant que personne. On a évolué musicalement en tant que groupe mais pas trop au niveau du fonctionnement. Nous tout ce qu’on voit c’est qu’on passe dans des villes et puis de temps en temps y a plus de monde que d’autre. Surtout ce qui fait plaisir c’est de revoir les mêmes gens qui reviennent, qui supportent le groupe. Et en règles général quand tu ne revois pas les gens, c’est mauvais signe. Si tu arrives dans une ville et que même tes potes ne sont pas là, ça c’est très mauvais signe ! Mais bon on n’en est pas là, j’ai déjà repéré pas mal d’amis dans la salle, c’est toujours rassurant.

En parlant de tournée, j'ai vu que vous aviez fait de sacré belles dates ces dernières années, vous avez joué pour le vernissage du nouveau Undeclinable chez eux en Hollande, une tournée avec Failsafe et plusieurs dates avec Skumdum, ce n'est pas rien ! A quand le Japon et les States?
Le Japon, on est entrain d’essayer de monter ça pour l’année prochaine. Les Etats-Unis, on aimerait vraiment y retourner. On a fait une première tournée au États-Unis y a 3 ou 4 ans, c’était sympa et on aimerait bien refaire donc là pour 2010, on essaye de se focaliser sur le Japon et les États-Unis, on verra si on y arrive. Sinon, on continue à tourner énormément en Europe, en novembre, on repart encore avec un groupe hollandais qui s’appelle The Apers. C’est un groupe de Rotterdam, c’est des potes à nous, c’est un super groupe. On va faire une tournée européenne avec eux. Donc voilà, on va juste continuer à tourner pendant un an, à fond quoi !

Skartnak.com

Et tous ces groupes, par exemple Failsafe ou Skumdum, c’est devenu des potes à force?
Oui bien sûr ! Alors Failsafe sont devenu carrément des frères pour nous. On/off avec qui on tourne en ce moment, on a bien sympathisé aussi. Et ouais ça créer des liens de tourner avec un groupe, tous les jours les uns sur les autres et c’est un peu la fête tous les soirs, donc tu mets pas longtemps à comprendre avec qui tu vas devenir très ami ou avec qui tu seras jamais ami.

En regardant votre carrière, j'ai un mot qui me parait revenir tout le temps : le partage. Que ce soit vos tournées, sur CD (le split avec les Burning Heads), votre musique en elle-même (le dernier EP gratos avec le Punk-Rawk), en tant que martiens c'est votre façon de partager avec la terre?
La musique c’est quelque chose qu’on apprécie mieux quand on le partage, de toute manière. Les tournées pour nous c’est pareil, on a fait des grosses tournées européennes où on était tout seul et on jouait que avec des groupes locaux, ce qui est super parce qu’on rencontre du monde mais quand on tourne à plusieurs groupe c’est toujours vachement plus sympa. C’est comme une espèce de cirque. Et quand tu multiplies le nombre de gens sur la tournée, tu multiplies aussi les possibilités de… si tu tournes à 4, y a 3 autres personnes avec qui tu peux discuter ou passer du temps, donc si jamais y a des moments où t’en as un peu marre, tu peux pas trop de retourner. Là à deux groupes, si on est une quinzaine de personnes, si lui il me fatigue un peu, j’irai voir lui et lui quand il m’énerve, j’irai voir l’autre.

D'ailleurs l’expérience punk-rawk, retombées positives ? Comment vous est venue cette idée?
En gros, déjà le projet en lui-même avait un format un peu étrange, entre le EP et l’album et ça n’intéressait pas notre maison de disque de l’époque de le sortir alors on s’est dit c’est l’occasion de le faire tout seul pour voir si en on est capable et préparer peut-être aussi un peu l’avenir. Parce qu’on sentait venir un peu tout ce qui se passe maintenant donc on s’est dit, on va se préparer un petit peu et on va apprendre à faire des cd nous même. Et puis finalement le projet de départ, c’était vraiment de l’enregistrer et de le donner et à aucun moment on s’est dit qu’on le sortirait sur un label puisque de toute manière une fois qu’on l’aurait donner, aucun label ne le sortirait. Et y a quand même Kicking Records qui est venu nous voir et qui voulait absolument le sortir malgré le fait qu’on l’ait donné. Donc on s’est dit bon, lui il est fou, ok ça marche, on le fait. Finalement, ça n’a pas trop affecté les ventes du cd enfaite, on a vendu à peu près ce qu’on pensait et on a vendu autant de cd en live. Donc c’est un peu la preuve qu’on est peut-être un peu trop méfiant par rapport au téléchargement, du moins pour les groupes de notre niveau. Peut-être pas pour des groupes qui vendent des millions de cd. Pour des groupes comme nous, je pense que le plus important c’est de partager la musique, que les gens connaissent les chansons et après qu’ils viennent aux concerts.

Au sujet de Functional Dysfunctionality, j’ai pu constater qu’il y avait de l’orgue et du violon sur certains titres. Est-ce qu’il y d’autres nouveautés ?
On a voulu essayer des trucs, c’est Alice, la violoncelliste des Ogres de Barback, qu’on connaît puisque notre ingénieure du son travaille aussi avec eux. Donc elle est venue faire du violoncelle sur quelques morceaux. On a un ami, Raphael Cartellier qui a un orgue Hammond B3, une pièce de collection, c’est le même que Deep Purple et il a un studio aussi, donc il a pu nous faire quelques parties d’orgue sur deux ou trois morceaux aussi. Et voilà c’est intéressant, c’est la première fois qu’on fait ce genre de chose. On avait déjà fait du violon sur un morceau avant, mais là c’est vraiment sur un disque, c’est vraiment sympa. Ça amène quelque chose de plus, d’un morceau à l’autre, il y a des sons différents.

Skartnak.com

Et par rapport aux personnages de vos chansons, comme Vampire Girl ou Ninja Pebble. Est ce qu’ils sortent juste de votre imagination ou est ce que vous avez des amis un peu spéciaux ?
Non, c’est toujours des histoires vraies ou inspirées d’histoires vraies. Vampire Girl, c’est plus une métaphore par rapport au fait d’être attiré par quelqu’un qui va être complètement mauvais pour toi mais que tu le fasses quand même. C’est des situations qu’on a tous vécues. Ce qu’on essaye de faire c’est souvent de transformer des vraies histoires en histoires un peu plus drôles ou un peu plus spectaculaires. On déforme un peu la réalité mais il y a toujours un fond vrai ou vécu.

Vous avez l’air d’apprécier l’Allemagne, les Allemands ? Ils ont même eut droit au nouvel album avant nous !
Ça s’est passé à l’envers enfaite. On n’a pas choisi de sortir l’album à l’avance, mais la tournée s’est montée d’une certaine manière où on a commencé en Allemagne et on voulait vraiment que le cd soit disponible avant la tournée. Et on ne voulait pas le sortir trop tôt en France, sans tournée, parce que ça n’a aucun sens. Donc voilà ça s’est organisé comme ça. Ça va sortir le 12 octobre en France, au moment où on attaquera les dates là-bas. Et les cd sont déjà là, sur le merch, en Suisses.

Skartnak.com

Voilà on en a fini pour les questions sérieuses. Les mars t’aimes vraiment ça ? Plus que les snickers ?
Je préfère les snikers.
Est-ce que ton côté exhib’ (Ed a l'habitude de se mettre à poil à la batterie en fin de show) vient de ta propre volonté ou de la volonté de combler un public qui n'attend que ça (on ne compte plus les "à poil" entendus à tout va)?
Je le faisais souvent au début pour rigoler et après c’est devenu une espèce de truc récurant, après on me l’a demandé. C’est à partir du moment où on a commencé à me le demander, que j’ai arrêté de le faire. Mais après, ça peut encore arriver ! En règle générale, les concerts où il fait super chaud, c’est plus histoire de se mettre à l’aise. Il y a deux raisons qui peuvent faire que je finisse à poil, c’est s’il fait trop chaud ou si je sens que ça pourrait choquer quelqu’un.

Et pour finir la question habituelle. Un peu de culture pour nos lecteurs. Est-ce que t’aurais des groupes avec qui vous avez tourné ou des cd dernièrement qui t’ont marqués à conseiller ?
Là on a joué récemment avec un groupe anglais qui s’appelle The Arteries. Super groupe, on a fait 2 dates avec eux, une en Belgique et une en Hollande. Et voilà, pareil on a directement sympathisé et on va surement faire une tournée avec eux en Angleterre l’année prochaine. Ouais ça c’est génial. Il y a The Apers, avec qui on va tourner en novembre, qui existe depuis une dizaine d’année aussi et c’est un groupe génial. Et voilà, ou Failsafe, tous ces groupes avec qui on a tourné, c’est vrai que directement on a accroché humainement mais aussi au niveau de la musique.

Interview : Sandra, Le_mHu

Plus d'infos :

Label : Kicking Records

MySpace : www.myspace.com/uncommonmenfrommars

Site Web : www.uncommonmenfrommars.net

Site du label: www.kickingrecords.com/


Interview cliquée : 7451 fois



Chroniques du même artiste :

Uncommonmenfrommars

Uncommonmenfrommars

"I Hate my Band"


Date de sortie : 2010

Note: 4.5/5

Uncommonmenfrommars

Uncommonmenfrommars

"Functional Dysfunctionality"


Date de sortie : 2009

Note: 4/5

Uncommonmenfrommars

Uncommonmenfrommars

"Easy Cure"


Date de sortie : 2012

Note: 4/5

Uncommonmenfrommars

Uncommonmenfrommars

"Longer Than an EP, Shorter Than an Album"


Date de sortie : 2008

Note: 4/5


Live Reports du même artiste :

Uncommonmenfrommars

Uncommonmenfrommars

My Band, On/Off

Date : 16.09.09

Lieu : Usine - Genève

Interviews aléatoires :

Shakra

Shakra

Stortregn

Stortregn

Turning Cold

Turning Cold

Deadverse

Deadverse

Liste des commentaires :

spyck06

Merci skartnak pour cette interview !
Votre Webzine est vraiment sympa, bonne continuation.

Posté le : 04.11.2009 à 21:43

Le mHu

Great work !

Posté le : 07.10.2009 à 17:00

Ptido

" on a bien sympathiser aussi."

participe passé ;)

Sinon c'est bien cool comme interview !

Posté le : 07.10.2009 à 13:18

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Abraham

Abraham

Look, Here Comes The Dark!

Kroniks
PFK, The

PFK, The

"Yeah"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

Circles

Circles

"Demo 2017"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Woodwolf

Woodwolf

"Golden Road"


Date de sortie : 2018

Note : 3.5/5

Lame Shot

Lame Shot

"Try Again"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Harker

Harker

"No Discordance"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Jesse Lebourdais

Jesse Lebourdais

"Grief Intensity Friendship"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Toutes les kroniks...

Live Report
Body Count

Body Count


22.06.18

Les Docks - Lausanne

The Damned

The Damned


19.05.18

Les Docks - Lausanne

Abraham

Abraham


10.05.18

Le Romandie - Lausanne

Touts les live reports...

Commentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 18

Against Me!

Total des commentaires : 11

One Last Chance

Total des commentaires : 9

Borderline

Total des commentaires : 9

Polar Bear Club

Total des commentaires : 9

Hateful Monday

Total des commentaires : 8

Napalm Death

Total des commentaires : 7

Behemoth

Total des commentaires : 7

Real Deal

Total des commentaires : 7

Rise and Fall

Total des commentaires : 7

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 7

Killswitch Engage

Total des commentaires : 6

Unearth

Total des commentaires : 6

Black Dahlia Murder, The

Total des commentaires : 6

Throne Of Katarsis

Total des commentaires : 6

Total : 231 commentaires



Banner on Skartnak.com