Skartnak.com Skartnak.com

En 2012, total des visites: 854260
Visiteurs aujourdhui: 183
Visiteurs actuellement sur le site: 12

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Interviews

Escudero Records

Interview réalisée le 04.09.2008 par E-Mail avec Victor Corbillon et Arnaud Favre du label suisse Escudero Records.

Escudero Records

rose Peux-tu me faire un petit historique du label et me dire quand et comment les choses ont commencé ?
Victor : Le Label est né en 2003 suite à la demande d’un certain nombre de connaissances qui avaient besoin d’un soutien pour la sortie de leurs divers projets musicaux. C’est en 2005 que le label voit réellement le jour avec la rencontre de divers intervenants importants du monde de la musique en Suisse. En 2007, Le Label prend une nouvelle dimension avec l’arrivée d’Arnaud Favre. En 2008, nous accueillons Salvo Vaucher et deux nouveaux collègues sur Zürich ; Anna Theiler et Nicci Meier.

D'où vient le nom ?
Victor : Le nom du Label est un ancien patronyme familial. Un souvenir en hommage à mon grand-père.

Petite présentation ? Qui est aux commandes de Escudero Records et quels sont les tâches attribuées a chaque personne au sein du label ?
Victor : Le label Escudero Records est sous la responsabilité de Victor Corbillon, son fondateur. Aujourd’hui, le Label collabore dans divers domaines et compte sur la participation de quatre autres intervenants :
Arnaud Favre : Manager dans le domaine Metal
Salvo Vaucher : Manager dans le domaine World Music
Anna Theiler : Manager Rock
Nicci Meier : Manager Dance-Hiphop

J'imagine que vous n'arrivez pas encore à vivre de ça. Peux-tu me dire quelles sont vos occupations en dehors du label ? vous avez tous un job ? Peux-tu-m'en dire plus sur vos activités ?
Victor : L’entreprise ne tourne en effet pas d’elle-même et nécessite un réel coup de main financier. Cependant, nous intéressons de plus en plus de groupes relativement professionnels et qui apportent ce complément financier. Nous avons tous un job en dehors de Escudero Records. Certains travaillent dans la finance, d’autres dans le médical voire dans la construction… et d’autres encore font des petits trous (lol)

Peux-tu me faire une courte présentation des groupes qui se trouvent sous votre aile ?
Arnaud : En métal nous avons Coït, qui sort leur nouvel album le 5 septembre et fera son vernissage à l’Undertown, puis MXD et Mingmen. En rock, c’est Black Hole qui à sorti son nouveau cd en mars dernier et Me and The Rest qui vernit leur nouvel opus le 25 octobre à l’Albani Club de Winterthur. Puis en world music, Anach Cuan, Chlorofeel, Ska Nerfs et The Paradajz Vampiri font aussi parties de nos groupes.

Vous avez donc des artistes de styles bien différents, du métal en passant par ska et rock ? Pourquoi une telle diversité sur le label ?
Victor : Depuis le début, il a été clair que nous voulions un label hétéroclite et que nous voulions dans tous les cas répondre aux diverses demandes d’organisateurs.

N'est il pas plus difficile au niveau de la promotion pour un jeune label comme le vôtre d'avoir une palette de groupe aussi diversifiée ? Vous devez être sur plusieurs fronts différents afin de pouvoir assurer une bonne promotion pour chaque groupe, donc comment gérez-vous la promotion de vos artistes ?
Arnaud : Il n’est pas difficile du fait que chaque manager à des années d’expérience derrière lui dans son milieu musical. Chaque manager à ses habitudes, ses contacts médiatiques. La promotion est une suite logique pour chaque sortie d’album, nationalement ou internationalement, chacun sait ce qu’il doit faire.

J'ai appris que vous alliez vous occuper de la programmation du White Bar Club (anciennement le Yukon) à Fully. Quels sont vos projets à moyen-long termes là-bas ?
Victor : Nous allons bien plus loin que la programmation pour ce type de client. Nous avons en effet un contrat de booking exclusif mais en plus, nous nous engageons à augmenter sa clientèle régulière. Que ce soit pendant des soirées organisées par nos soins ou en co-prod. Nous allons également gérer le phénomène d’apport de clientèle.
Arnaud : Au moment où je te parle j’ai déjà bien avancé la programmation, je reste encore ouvert bien sur à d’autres propositions. Nous organisons beaucoup de soirées en co-production, avec des risques partagés entre le club et les groupes. Pour les prochaines soirées je peux déjà t’annoncer Adagio le 27 septembre, Enigmatik le 23 octobre et Darkane le 7 novembre. La programmation complète est sur www.myspace.com/whitebarclub. Nous recherchons toujours des bénévoles motivés pour nos plus importantes soirées ;-)

Etant donc pas mal impliqué dans l'organisation de concerts et à la fois avec ton label, j'ai une question toute simple à te poser, j'aimerais bien savoir ce que tu penses de la Suisa ?
Victor : La Suisa est un organisme vital pour le monde musical en Suisse. D’ailleurs, elle a toujours su répondre aux questions que nous nous posions et ses compétences en matière juridique sont souvent d’un grand confort pour ses adhérents.

Selon quels critères choisissez vous les groupes que vous signez sur le label ?
Arnaud : Nous regardons principalement le niveau musical et le sérieux du groupe, sa motivation et ses dispositions. Certains groupes nous contactent par exemple uniquement pour du booking, d’autres principalement pour de la promotion, nous allons au cas par cas.

Un problème qui nous concerne beaucoup ici en suisse, ce sont les groupes qui n'arrivent pas à s'exporter à l'étranger. Les groupes suisses connus internationalement ou même au niveau européen se comptent sur les doigts de la main. Que penses-tu de cette situation ? Et quelle en est la raison selon toi ?
Arnaud : Je pense que l’évolution d’Internet avec toutes ces plates-formes comme iTunes et Myspace ont déjà beaucoup fait évoluer l’exportation des groupes. Le niveau musical suisse est très élevé, malheureusement le marché du disque est en chute libre à cause des téléchargements et des réseaux P2P.

On sait tous que l'industrie du disque se porte mal. Lancer un label par les temps qui courent n'est il pas entre guillemets "suicidaire" ? Quel est ton avis au sujet du téléchargement de musique sur Internet ? Penses-tu qu'un label comme Escudero Records est touché directement ou indirectement par ce phénomène ? Bref dis-moi ce que tu penses de tout ça ?
Arnaud : Nous ne sommes pas touché par ce phénomène et je ne crois pas que c’est suicidaire. Il y aura toujours besoin de manager, d’un gars qui prend sont téléphone, qui envoie des mails et qui se déplace discuter avec les programmateurs et autres organisateurs de concerts. La technologie moderne au niveau de la communication nous aide c’est clair, mais le contact humain restera toujours le point fort dans le milieu musical. En ce qui concerne le téléchargement, certains groupes malins ont tourné ça à leur avantage, d’autres groupes mondialement connus en paient les conséquences. Il faudrait une vraie loi pour ce problème.

Quels sont vos projets pour la suite ?
Arnaud : Pour le futur proche nous organisons une semaine de Workshop, du 13 au 19 octobre à la Vidondée de Riddes, en Valais. Les thèmes proposés sont les suivants : L’entrée en studio d’enregistrement, la réalisation de vidéo clip, la recherche et réalisation de concerts, la préparation d’un dossier de subventions et initiation aux droits d’auteurs, le rôle d’un label, la collaboration avec les médias et le réseau de distribution. Il y’aura plusieurs intervenants professionnels par Workshop. Nous vous invitions aussi à une soirée portes ouvertes du Roystone Studio à Charrat.

Tu veux rajouter quelque chose à cette interview ?
Arnaud : J’aimerais dire à tous les fans de musique de se déplacer aux concerts qui s’organisent près de chez eux, et de ce fait participer à la culture.

Interview : Lucien

Plus d'infos :

Label : Escudero Records

MySpace : www.myspace.com/escuderorecords

Site Web : www.escudero-records.com

Site du label: www.escudero-records.com


Interview cliquée : 3100 fois



Interviews aléatoires :

Parkway Drive

Parkway Drive

Life As War

Life As War

Rise and Fall

Rise and Fall

Turning Cold

Turning Cold

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Hightime

Hightime

Mother Crab

Kroniks
Forty Shades

Forty Shades

"Camera Silens"


Date de sortie : 2015

Note : 3.5/5

Infernal War

Infernal War

"Axiom"


Date de sortie : 2015

Note : 4/5

Necroblation

Necroblation

"Stab Your Self"


Date de sortie : 2015

Note : 4.5/5

Good Riddance

Good Riddance

"Peace In Our Time"


Date de sortie : 2015

Note : 4.5/5

Superheaven

Superheaven

"Ours Is Chrome"


Date de sortie : 2015

Note : 4/5

Senses Fail/Man Overboard

Senses Fail/Man Overboard

"Split"


Date de sortie : 2015

Note : 2.5/5

Toutes les kroniks...

Live Report
Satyricon

Satyricon


16.04.15

Z7 - Pratteln

Body Count

Body Count


09.06.15

Z7 - Pratteln

As They Burn

As They Burn


15.05.15

Le Divan du Monde - Paris

Touts les live reports...

Il n'y a pas de Photos

Commentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 18

Against Me!

Total des commentaires : 11

One Last Chance

Total des commentaires : 9

Borderline

Total des commentaires : 9

Polar Bear Club

Total des commentaires : 9

Hateful Monday

Total des commentaires : 8

Behemoth

Total des commentaires : 7

Real Deal

Total des commentaires : 7

Rise and Fall

Total des commentaires : 7

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 7

Napalm Death

Total des commentaires : 7

Killswitch Engage

Total des commentaires : 6

Unearth

Total des commentaires : 6

Black Dahlia Murder, The

Total des commentaires : 6

Throne Of Katarsis

Total des commentaires : 6

Total : 229 commentaires



Banner on Skartnak.com