Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 689
Visiteurs actuellement sur le site: 48

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Interviews

Bouncing Souls, The

The Bouncing Souls, le célèbre groupe ricain de Punk-Rock au style si particulier fête cette année leurs 20 ans d’existence en grandes pompes avec la sortie de disques vinyles collectors et une série de concert un peu partout dans le monde. Nous étions, mon acolyte et néanmoins confrère Matti GPS et moi-même, à Zurich, à l’Abart, en ce chaud Mardi 30 juin afin de les rencontrer pour une longue interview décontractée et sympathique avec Brian Kienlen, bassiste et fondateur du quatuor du New Jersey…

Bouncing Souls, The

rose Alors on commence avec les bases : Nom, Age, Profession, Numéro de sécurité social etc.. ?
Alors je suis Brian, je joue de la basse dans les Bouncing Souls et j’ai 39 ans.

Vous tournez en ce moment pour les 20 ans du groupe, as-tu quelque chose à nous dire à ce sujet ou au sujet de la tournée qui à lieu en ce moment ?
Cette tournée est géniale. Je crois que la chose la plus importante pour avoir une bonne tournée, c’est de savoir combien tu vas t’amuser et un des facteurs qui y contribue le plus, c’est avec qui tu pars. J’aimais déjà Black Président avant de les avoir rencontrés, j’étais déjà un fan du groupe et nous sommes devenus de très bon amis. On à fait toute la tournée anglaise avec eux et POS, un rappeur de Minneapolis qui est un de nos fans également. C’était vraiment un bon mélange, il faut qu’on refasse ça bientôt. POS est arrivé avec un truc complètement différent du nôtre et les gens ont adoré. Il a fait des guests avec Black President sur scène. Greg (chanteur des Souls) à fait quelques apparitions durant son set, sur une chanson pour laquelle il avait samplé un de nos vieux titres, c’était vraiment cool.

Est-ce que tu crois que les barrières entre la musique Hip-Hop et Punk-Rock sont tombées de nos jours ?
Non, elles sont parfaitement intactes. Je trouve d’ailleurs qu’il y a trop de barrières dans ce genre. Ce que j’ai appris en prenant POS sur notre tournée, c’est que ça dépend quand même de l’artiste. Lui avait une manière de toucher les fans de Bouncing Souls, parce que lui-même a grandi avec les Boucing Souls est qu’il est un punk-rocker qui est également un rappeur très talentueux. Alors quelque part, il est sur la même longueur d’ondes que notre fan-base.

Skartnak.com
Tu fais partie d’un groupe depuis plus de vingt ans, as-tu constaté une évolution dans le monde de la musique ainsi que dans la scène Punk-Rock ?
J’imagine que tout évolue avec le temps. On a vu passé deux décennies de grandes contributions, de bonnes choses, mais il y avait aussi pas mal de merde. Je pense que cela reste toujours vrai mais que les choses évoluent naturellement.

Est-ce que tu te sens nostalgique ?
Ouais, mais j’essaye de pas trop m’y attarder parce que trouve que c’est un peu une perte de temps. C’est le genre de conversation qui ne dure jamais très longtemps, du genre « Ah ouais tu te souviens de ce concert, c’était vraiment génial… » et ensuite on passe à un autre sujet. On ne passe pas vraiment notre temps à parler du passé.

Mais si tu devais garder un souvenir des vingt dernière années, quelque chose de vraiment significatif à tes yeux, ce serait quoi ?
Y’en a tellement, beaucoup de tournées étaient vraiment importantes, pour grandir et faire des expériences et également se faire une famille et créé des amitiés. Cette sensation de famille grandit avec chaque tournée, je trouve, avec des groupes comme 7 Seconds, Youth Brigade avec lesquels on est devenu comme des frères au travers de toutes ces expériences.
Également le fait de devenir ami avec tes idoles ?
Ouais, c’est vraiment un honneur de pouvoir faire ça, c’est un rêve de pouvoir rencontrer tous ces mecs…
Qui, par exemple ?
Bah notre premier concert était avec Fugazi. On a joué avec les Bad Brains, les Ramones et on a traîné avec tous ces mecs. On a même joué avec X. On a traîné avec The Damned. Bon en fait a joué sur le même Warped Tour, mais je ne peux pas dire qu’on ait vraiment joué avec eux. Mais si tu y réfléchis, on à fait 8 Warped tour, alors on a joué avec plein de groupes cools, on est entouré par des gens sympas. Mais bon, c’est notre vie quoi, nos amis c’est Nofx, des gars cool…

Je me demandais ce que dirait le Brian de 1984 si il rencontrait le Brian de 2009 ?
Oh c’est une bonne question. Je crois que je m’aimerais bien, Je crois que je suis devenu ce que le moi de 1984 voudrais voir. Je pense que j’ai réussi à faire ce que je pensais être cool, à devenir un « Badass » (RIRES).
Et dans l’autre sens ? En repensant au Brian de 1984 ?
Oh je dirais que c’était un gamin avec un cœur grand ouvert, prêt pour l’aventure tu vois. Un bon gars…

Skartnak.com
Revenons sur votre nouvelle sortie, à l’occasion de vos 20 ans de carrière, une série de 4 vinyles avec chansons inédites qui sortent également en téléchargement légal. Est-ce que le CD est définitivement mort pour les Bouncing Souls ?
En fait, nous n’avons pas pris cette décision uniquement en se basant sur les ventes de CD. On voulait faire quelque chose de différent. On s’est dit que c’était un peu trop routinier du genre : « Hé, les Boucing Souls sortent un nouveau disque sur Epitaph, woaw trop cool » tu vois ce que je veux dire ? On n’avait pas envie de continuer dans cette routine et faire un truc un peu frais à l’occasion de nos 20 ans, quelque chose de spécial. Puis cette idée de 1 titre par mois est arrivé et on s’est dit que c’était une bonne occasion de créer un évènement tout au long de l’année. C’était plutôt ça l’idée. Mais en ce qui concerne les CD, on va probablement en sortir un avec tous les titres des vinyles, l’année prochaine éventuellement.
Votre Fan Base est très branchée vinyles de toute façon ?
Ouais, les disques vinyles se vendent très bien et c’est très appréciable. Moi j’ai jamais eu de platine, j’ai toujours traîné à gauche et à droite alors ce genre d’objet ne m’a jamais semblé correspondre à mon style de vie. Tu imagines lorsque le CD à débarqué, moi j’était là : « Je peut pas les mecs ! J’ai aucun endroit où mettre un lecteur de toute façon … ». D’ailleurs je n’ai jamais été un collectionneur de disque moi-même. Par contre, dans la guerre entre analogique et digital, je pense vraiment que l’analogique est vraiment meilleur. Y’a une grosse différence entre les deux.
Je pense également que le disque vinyle, un 33 tour par exemple, est vraiment un très bel objet, c’est une pièce d’art qui fait partie d’un ensemble, ça complémente les chansons. Mais j’ai l’intention de m’acheter une platine maintenant, parce que les choses s’organisent dans ma vie, ce sera donc une grande étape (RIRES).

Ces disques que vous sortez cette année, sont publiés par votre propre label « CHUNKSAAH RECORDS ». Est-ce que ce sera désormais votre label officiel ?
C’est pas une chose dont on a vraiment parlé…
Mais est-ce que le contrat avec Epitaph a pris fin, comme pour beaucoup de groupe de votre époque ?
On n’a pas de contrat avec eux, on à toujours fais disque après disque, on à toujours été libre de partir si on le souhaitais. On n’est pas parti en mauvais terme, mais on voulait vraiment faire quelque chose de différent. Le CD de « 20th Anniversary Series » sortira sur Chunksaah de toute façon.

Skartnak.com
Que penses-tu du changement de direction artistique de la part d’Epitaph ?
Tu sais, j’aime le Epitaph de 1996 – 1998 beaucoup plus que le Epitaph de 2009. Nous étions une petite famille de musiciens avec eux et je connaissais tous les mecs des groupes du catalogue, mais maintenant je ne connais plus personne. La manière dont ils géraient les choses était unique. Mais tout ça à changé…
Cependant c’est toujours un bon label et ce sera toujours positif pour nous d’être avec eux, d’avoir de meilleurs shows, une plus grande exposition.

Le Warped Tour que tu mentionnais avant à beaucoup changé également…
Moi je pense que le noyau dur du Warped Tour, son âme, n’a pas changé. Les gens qui y bossent, les mecs qui montent les scènes c’est toujours l’âme du tour et ça n’a pas changé.
Le line-up par contre à changé, mais ce n’est que le miroir de ce qui est populaire en ce moment, les groupes à la mode, les groupes de l’été. Mais je pense que tu trouveras toujours des groupes comme Pennywise ou Bad Religion sur la tournée, parce que les gars du Warped tour les aiment encore. Mais s’il n’y avait que ces groupes-là, le festival serait très petit.
C’est grâce au Warped Tour que les gamins découvrent The Bouncing Souls alors qu’ils passeraient à côté autrement.

Est-ce que tu penses que les Emo Kids peuvent apprécier votre musique ?
Oui je crois. On a un truc d’universellement positif, une « positive vibe »…

Qu’écoutes-tu ces temps ? As-tu découvert des nouveaux groupes intéressants ?
J’écoute toujours la même musique que j’ai toujours écouté, la musique rapide et la musique énergique. C’est pour ça que j’aime vraiment Black President par exemple. J’aime les trucs rapides comme Municipal Waste, Slayer, etc. J’aime tout, mais ça dépend aussi de mon humeur. J’aime bien la musique classique également ou Neil Diamond des trucs du genre que j’écoute à la maison avec ma copine. On à deux perroquets et ils aiment pas trop la musique agressive, ils aiment le dub et le reggae, Toots and the Maytals, les Specials, c’est des oiseaux tropicaux quoi, ils sont pas trop branchés par le Black Metal norvégien (RIRES).

Skartnak.com
C’est le moment de la question « clichée » : Vous venez depuis des années en Suisse, avez-vous visités un peu la région ?
C’est la première fois qu’on joue ici (à l’Abart NDR) et ma copine et moi n’avons rien trouvé de spécial dans les alentours. Mais il y a cet endroit où l’on à joué plusieurs fois, le Dynamo je crois qui est juste à côté d’une rivière magnifique. J’adore cet endroit et j’ai pas arrêté d’en parler à ma copine qui est venue me trouver depuis le New Jersey et on se réjouissais de pouvoir se baigner, on arrive ici et on se dit : « Putain, mais où est-ce qu’on est ! » (RIRES). Avec The Pete (guitariste des Souls) on essayait de se souvenir du club qu’il y a à Bâle également, avec tous ces graffitis... (Après moults tergiversations avec Matti, nous pensons qu’il s’agit du Kofmehl, à Soleure, ahh ces ricains… NDR).
Tu sais ici, l’hospitalité en Europe est excellente de manière générale, mais en Suisse, la nourriture est tellement bonne ! On n’a pas arrêté de se dire avec les autres : « Ouais, on va manger, on va manger ! » (RIRES) On s’est tous pris 5 plats différents chacun. Même Black President n’en revenait pas de la qualité de la nourriture ici.

Une dernière question : Est-ce qu’on peut espérer encore 20 ans de Boucing Souls ?
Je crois que si on vit aussi longtemps, si on est encore là dans 20 ans, on fera probablement encore de la musique. C’est une idée qui me rassure beaucoup.

Interview : Hannibal_Lecteur, Matti

Plus d'infos :

Label : Epitaph Records et Chunksaah Records

MySpace : www.myspace.com/bouncingsouls

Site Web : www.bouncingsouls.com

Site du label: www.epitaph.com et www.chunksaah.com


Interview cliquée : 10586 fois



Chroniques du même artiste :

Bouncing Souls, The

Bouncing Souls, The

"Ghosts on the Boardwalk"


Date de sortie : 2010

Note: 5/5

Interviews aléatoires :

Goldblade

Goldblade

Mumakil

Mumakil

Mute

Mute

Borgne

Borgne

Liste des commentaires :

gregoire

bravo pour l'interview, j'ai trouvé très intéressant !

Posté le : 13.07.2009 à 23:38

bastien

Haha! Mythique la réponse au sujet des perroquets! S'il veut écouter du black metal norvégien chez lui, il devrait acheter un corbeau! Mais bon, les perroquets sont plus sympas je pense...

Posté le : 10.07.2009 à 14:34

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Abraham

Abraham

Look, Here Comes The Dark!

Kroniks
Woodwolf

Woodwolf

"Golden Road"


Date de sortie : 2018

Note : 3.5/5

Lame Shot

Lame Shot

"Try Again"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Harker

Harker

"No Discordance"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Jesse Lebourdais

Jesse Lebourdais

"Grief Intensity Friendship"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Dani Llamas

Dani Llamas

"Dead Labor"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Red City Radio

Red City Radio

"Skytigers"


Date de sortie : 2018

Note : 3.5/5

Toutes les kroniks...

Live Report
The Damned

The Damned


19.05.18

Les Docks - Lausanne

Abraham

Abraham


10.05.18

Le Romandie - Lausanne

Impetus Festival 2018

Impetus Festival 2018


28.04.18

Le Romandie - Lausanne

Touts les live reports...

Commentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 18

Against Me!

Total des commentaires : 11

Borderline

Total des commentaires : 9

Polar Bear Club

Total des commentaires : 9

One Last Chance

Total des commentaires : 9

Hateful Monday

Total des commentaires : 8

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 7

Napalm Death

Total des commentaires : 7

Behemoth

Total des commentaires : 7

Real Deal

Total des commentaires : 7

Rise and Fall

Total des commentaires : 7

Killswitch Engage

Total des commentaires : 6

Unearth

Total des commentaires : 6

Black Dahlia Murder, The

Total des commentaires : 6

Throne Of Katarsis

Total des commentaires : 6

Total : 231 commentaires



Banner on Skartnak.com