Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 656
Visiteurs actuellement sur le site: 33

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Interviews

Carnifex

Read this interview in ENGLISH FR

Il est 15h15. Deux de mes amis et moi sommes en route pour rejoindre la salle du KiFF à Aarau où aura lieu le Bonecrusher Fest. Une interview avec Carnifex est prévue à 17h00. Lorsque nous arrivons aux backstages, j’aperçois les membres de Carnifex ainsi que les autres groupes qui composent ce tour. Martin, le tour manager, nous demande avec quel membre du groupe nous souhaitons faire l’interview. Je lui réponds qu’il est préférable que le choix vienne d’eux. Assis dans une salle annexée aux backstages, c’est Scott Lewis, fondateur et chanteur du groupe qui se joint à nous. Après de brèves présentations, ma première phrase sera : " Je pense qu’il est important que je précise que je suis extrêmement stressée et que du coup, mon anglais sera sûrement une grosse merde ! ". Oui, l’interview peut commencer.

Carnifex

rose Ne t’en fais pas ! Haha ! Non, c’est parfait !

Ok ! Alors tout d’abord je voulais vraiment te remercier pour le temps que tu nous accordes et pour avoir accepté de prendre part à cette interview ! Ma première question est que c’est la première année que vous êtes la tête d’affiche pour le Bonecrusher Fest. Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?
Qu'est-ce que ça signifie être la tête d’affiche du Bonecrusher ? Hm, ouais, c'est assez excitant. Tu sais, nous avons fait la première année avec The Black Dahlia Murder, ensuite nous avons fait la deuxième année avec Dying Fetus, alors avoir la possibilité d’être tête d’affiche, c’est un peu, tu sais... Nous remercions vraiment Marco d’Avocado, notre booker ici, il s'occupe de nous donner les meilleures opportunités. Alors, c'est assez passionnant !

Ok ! Ça fait presque six mois que votre nouvel album est sorti.
Six ?
Ouais… Je pense... Maintenant tu me mets un doute...
(Scott commence à compter les mois) Cinq. Haha ! Ouais j’étais en train de me dire, ce n’est pas cinq ?! Haha ! Oui, je trouve que ça a passé vite !




Quels retours avez-vous eu de vos fans, du public ?
C’est plutôt bon tu sais ! Tous les fans apprécient réellement les nouvelles chansons. L’album est également un succès aux States, alors, ouais, cela semble bien ! Tu sais, nous sommes, hm... Tu sais, c’est notre quatrième album, les gens sont toujours motivés. Ça fait maintenant sept ans que nous sommes un groupe alors c’est bien d’avoir encore des gens intéressés plutôt que tu sais... Des gens qui nous suivent juste une année et qui après s’en préoccupe plus. Alors, c’est bien.

Et toi, qu’est-ce que tu penses du travail que vous avez accompli pour cet album ?
Je pense vraiment que c’est le meilleur des albums que nous avons fait. C’est mon préféré de loin, on a tellement bossé dessus. Je sais qu’avec ce dernier album on est monté d’un cran, beaucoup de gens aiment cet album, j’aime cet album... Alors ça va être dur de produire un meilleur album ou du moins aussi bon.

Alors, le suivant sera une merde ?
Haha ! Non ! Mais ça va être dur ! Non, hm... Tu sais, des groupes font des bons albums et l’année suivante encore un bon album, on va bosser plus dur. On a commencé actuellement à écrire le suivant. On prend juste le temps de bien avoir toutes les choses qu’il nous faut, de prendre le temps de tout trouver, d’être sûr que l’on va faire du mieux que l’on peut.

Et vous vous êtes décidés entre un EP ou un LP ?
Hm, ouais, je ne sais pas, probablement un album entier. Tu sais, on prend le temps.

Donc, ce ne sera pas pour cette année mais la suivante ?
Hm... Ouais ! 2013.

Ok ! Mais vous allez continuer à faire des concerts en Europe ?
Ouais, bien sûr. On revient, hm... Je pense qu’on va jouer en Suisse à nouveau…
Oui, cet été !
Ouais, juste. Je pense que c’est cet été. On va jouer avec Cannibal Corpse, peut-être Behemoth...
Ouais, Suicide Silence...
Alors oui, on sera de retour cet été et probablement au début de l’année suivante.

Ok ! Vous avez eu une étiquette de groupe de deathcore. Pourtant, quand j’écoute votre dernier album, j’ai envie de dire que vous vous rapprochez plus de groupes comme The Black Dahlia Murder qui joue plutôt du Death Metal Mélodique. C’est un choix volontaire ?
Hm, juste, tu sais.... Chaque album est un petit peu différent. Ce que je veux dire c’est que lorsque tu es en train de l’écrire, peut-être tes influences touchent l’album à ce moment, ou peut-être que tu es plus excité par un plutôt qu’un autre. Tu sais, pour nous, on ne veut pas écrire les mêmes choses tout le temps. Je pense que c’est ennuyant et ça l’est également pour les fans. Ils veulent écouter, tu sais... Le même groupe mais un peu différent, tu sais, de la nouveauté. Alors, on essaie de faire ça. On essaie de... Quand tu écoute tu sais que c’est une chanson de Carnifex mais en même temps, tu sais que c’est une nouvelle chanson de Carnifex. Une autre chanson, un autre album. Hm... Tu vois ce que je veux dire ? Alors c’est le travail qu’on essaie de faire, on essaie de rester nous avec nos chansons mais pas exactement les mêmes choses à chaque fois. On fait des sons nouveaux.

Je sais qu’avec votre dernier album, beaucoup de personnes ont été déçues parce qu’elles s’attendaient à quelque chose dans la lignée du Deathcore et non pas du Deathmetal.
Oh... C’est ennuyant pour eux, haha ! Je veux dire que, comment peux-tu écrire des chansons que chaque personne va aimer ? Juste ? Alors tu sais, on essaie juste d’être nous et de profiter au mieux de ce qui sonne bien pour nous... Tu sais, écrire une chanson pour satisfaire chaque personne, on ne peut pas le faire ! Haha !

Ouais tu as raison ! Parlons un peu de vos fans. Vous semblez vraiment proche de votre public. Contrairement à beaucoup de groupes, vous communiquez beaucoup avec eux en répondant à leurs questions personnellement ou en leur demandant leur opinion par le biais de Twitter ou Facebook. Ça signifie beaucoup pour vous ? Pourquoi un tel lien ?
Parce que je pense, hm... Si tu y penses, tu sais, la seule raison qui fait qu’on continue à partir en tournée c’est parce que les gens achètent des billets pour les concerts, ou achètent des t-shirts ou un CD. Tu sais, on n’achète pas les fans, ils le font. Ce que je veux dire c’est qu’on dépense cet argent et on prend le temps d’aller à ces shows avec et peu importe pourquoi on le fait. Alors s’ils n’achètent pas de billets, un t-shirt ou un album, on ne pourrait pas venir faire des concerts ou obtenir de l’argent en faisant des albums, tu vois ce que je veux dire ? Alors, aussi bien que la musique que l’on produit peut être bonne, cela n’a pas de sens si personne ne la soutient. Tu sais, tu peux être le meilleur groupe de la planète mais si personne n’est là pour t’encourager, tu peux juste rester à la maison. Alors, parce que les personnes nous soutiennent, on doit être capable de faire la même chose, on essaie juste de leur faire comprendre qu’on les apprécie, que nous savons qu’ils sont là pour nous. On soutien les vrais personnes. Pas juste tu sais quelques images sur une page, quelques noms sur un album. Les fans sont importants.



Pour le moment vous avez à peu près 170'000 fans sur Facebook, si vous atteignez plus que 500'000 fans, tu penses objectivement que tu vas pouvoir garder un tel lien avec eux ?
Oh. Je pense que l’on va faire du mieux que l’on peut. Tu sais, je pense que l’on va essayer, on essaie toujours. Parfois, quand nous sommes en tournée c’est un peu dur, on n’a pas vraiment beaucoup de temps, on voyage en bus, mais on essaie. Essayer c’est bien mieux que certains groupes qui parlent à personnes. Alors, haha ! On essaie de faire du mieux qu’on peut. On essaie de parler à autant que gens que c’est possible.

C’est vraiment bien.
Ouais ! Je pense aussi ! Tu sais, je me souviens que lorsque j’étais jeune j’étais un gros fan de groupes et qu’il n’y avait pas de Facebook, pas de Twitter, pas les mêmes choses sur internet tu sais, on avait, AOL, tu te souviens de cela ? Alors, essayer de contacter un groupe, tu ne pouvais pas, c’était comme hm... Tu sais que c’était impossible. Alors j’aurais aimé faire les choses que les gens peuvent faire maintenant. On essaie juste de faire ce que j’aurais aimé pouvoir faire quand j’étais un fan. Pouvoir poser des questions directement au groupe, c’est vraiment génial tu sais, j’aurais vraiment aimé pouvoir faire cela.... Alors, nous, on essaie juste.

C’est vraiment génial de votre part.
Ouais! Je pense aussi! C’est ce qu’on essaie de faire!

Hm... Il y a quelques années, vous avez fait un excellent Cover de Slayer. Ce genre de projet est possible dans un avenir ?
Ouais, j’imagine. On est actuellement en train de réfléchir à un Cover mais c’est vrai que pour l’instant on essaie également de se focaliser sur l’écriture de choses, tu sais, on ne peut pas vraiment dire plus parce que pour l’instant on essaie de juste bosser sur les choses suivantes. Mais on va faire quelque chose.

Et un Split avec un groupe comme par exemple The Black Dahlia Murder ?
J’aimerais beaucoup mais la manière dont on travaille est celle de notre maison de disque tu sais, et cette dernière ne veut pas qu’on fasse un projet avec un autre groupe.
Victory Record ?
Ouais. Alors un Split, malheureusement non. On ne peut pas faire une chose si la maison de disque ne veut pas.

Votre contrat avec eux se termine bientôt. Vous n’allez donc pas continuer à travailler avec eux ?
Non, non. Probablement que non.
Ok. Alors comme ça vous partez…
Oui, c’est le plan.
Superbe nouvelle. Mais vous avez une idée pour un nouveau label ?
Non pas encore, mais on va regarder les options.

Ok, alors on verra. Hm, si on parle de vos tournées. Qu’elle est la chose la plus incroyable, bizarre ou drôle qui vous est arrivée ?
Incroyable ? Hm... Juste d’être capable de faire des tournées. C’est un tout. Tu sais, prendre l’avion, voyager dans différents pays, faire la fête et connaissance avec les autres groupes, rencontrer les fans, peu importe où nous sommes, USA ou ici, en Australie ou en Russie, peu importe. Il n’y pas plusieurs choses, c’est une chose. C’est un tout.

Donc quand vous étiez en tournée aux States et que votre van s’est fait attaquer par des chauves-souris, ce n’était un truc incroyable ?
Haha ! Ouais ! Haha ! C’est dur de se souvenir parce que cela me semble déjà lointain, mais oui, aussi les petites choses qui te font rire !

Pour ce tour, vous faites plus de vingt dates avec aucun jour de repos. Comment vous gérez cela ? Ce n’est pas trop dur ?
Pour les jours de repos, tu sais, c’est normal.
Normal ? Mais tu n’es pas fatigué ?
Ouais, enfin pas vraiment, mais si tu fais un day off, tu ne fais pas d’argent ! Tu ne gagnes pas d’argent mais tu as toujours l’équipe avec toi, alors tu dois les payer. Les bus aussi sont là, tu dois aussi les payer. Tu vois ce que je veux dire ? Alors avoir un jour de repos c’est juste comme... tu peux avoir du plaisir mais ne pas en avoir c’est mieux ! On travaille aussi dur que l’on peut et notre récompense est là quand on arrive à la maison. Et tu sais, c’est notre job.

Mais tu es un vocaliste. Comment ton corps peut accepter cela ?
Ouais c’est complètement fou mais je dois le faire ! On ne peut pas prendre de temps libre, c’est dur de gagner de l’argent. Et tu sais on en gagne pas beaucoup alors si en plus tu as un day off...

C’est dur... Tu ressens une différence entre le public Européen et celui des États-Unis ?

Hm… un petit peu, peut-être pas l’Europe en entier mais quelques pays sont différents, comme par exemple l’Angleterre ou l’Espagne... Tu sais, j’aime vraiment beaucoup l’Allemagne, ils nous soutiennent beaucoup, la Suisse est vraiment aussi bien, on a aussi de très bons amis en Belgique et la Hongrie, la République Tchèque et la Pologne sont aussi des pays qui nous soutiennent beaucoup. Quelques endroits ne sont pas comme cela. Mais peu importe l’endroit finalement parce qu’avec internet, la musique est partout. J’aime faire des shows aux USA, en Amérique du Sud, au Mexique, en Russie, en Australie, en Thaïlande... Tu vois ce que je veux dire ? C’est dur de dire quelle place on préfère ! Certaines places sont géniales, d’autres moins !

Haha ! Ok ! Et à part la musique tu as des passions ?
Hm... Ouais, bien sûr, hm... Tu sais…
La cuisine ?
Haha ! Non ! Ma copine aime vraiment bien cuisiner ! Moi pas vraiment ! Je ne sais pas... Ah oui, j’aime peindre.
Comme le chanteur de Converge ?
Je n’ai jamais vu ce qu’il fait... Peut-être que si tu me montre je vais reconnaitre. Alors ouais, j’aime peindre, j’essaie toujours de rester actif, et ouais, j’aime vraiment beaucoup faire parti d’un groupe, spécialement le nôtre, on est toujours très occupé. Cela nous prend beaucoup de temps, vraiment... Alors on n’a pas vraiment le temps de se focaliser sur d’autres choses...



Ok. Maintenant votre groupe arrive à vivre avec l’argent que vous recevez ou vous devez toujours accumuler des petits jobs à côté entre les tournées ?
On arrive. A peine, mais ouais, à peine. C’est dur !

Je sais que tu faisais parti d’autres petits groupes avant de fonder Carnifex. Est-ce qu’on peut espérer un jour pouvoir écouter un peu ce que tu faisais avant ? Comme ça on pourrait voir les progrès que tu as faits !
Oh… Tu sais quand j’étais dans les autres groupes il n’y avait pas internet… Hm… Tu vois ce que je veux dire ? Je pense que le groupe dans lequel j’étais juste avant Carnifex, il y avait… Tu connais MP3 - - - ? Tu connais ?

Haha ! Non...
Haha, ouais c’était un peu comme, hm... un peu comme tu sais, Myspace et il y avait toutes les musiques alors tu pouvais faire une page pour ton groupe. Après tu pouvais y mettre des MP3, je pense que c’est la seule chose qui doit exister de mes précédents groupes. Pour les autres, il y avait pas internet... Hm.... Je devrais vraiment regarder si ça existe encore! Mais je ne suis pas sûr qu’il y ait encore.

Haha ! Ok, alors on ne verra jamais tes progrès !
Ou tu ne veux pas qu’on voit !

Haha ! Le groupe dans lequel j’étais juste avant Carnifex, ça doit être ok ! Mais ouais, c’était vers les années 2000, 1999, je pense que c’était le début des sites internet réputés pour les petits groupes.

Haha! Hm, tu as parlé de ta copine avant. Vous êtes souvent en tournée. Comment tu fais pour rester en contact avec ta famille, ta copine ? Ce n’est pas trop difficile de garder de solides liens ?
On est toujours en tournée ! C’est dur ! Mais tu sais, quand tu es avec la bonne personne, tu fais en sorte que les choses marchent. Je suis avec elle depuis 5 ans. Ça fonctionne vraiment bien. On a confiance l’un en l’autre et on essaie d’être présent pour l’autre autant que possible. Mais pour ça tu dois être avec la bonne personne. C’est la chose la plus importante.

Juste une question plus légère avant la dernière. Les gens pensent souvent que la Suisse se résume au chocolat, au fromage et aux horloges. Ils pensent aussi qu’on est tous riches. Si je te dis que pour moi les USA c’est le Mac’do, David Hasselhoff, un mauvaise politique et le World Wrestling Federation. Tu me réponds quoi ?
Haha ! Je pense qu’il y a plus de Mac’do en Europe qu’aux Etats-Unis ! David Hasselhoff? Je ne sais pas qui c’est ce mec… La politique, oui, c’est vraiment mauvais chez nous. Quant au sport, tu sais, chez nous c’est plutôt le baseball et le football... Mais où on habite, la plus importante des choses est la plage. Il fait toujours beau et chaud ! Même maintenant ! Le temps est merveilleux, aujourd’hui je pense qu’il doit faire 25°. Il fait toujours entre 25° et 30° ! On voit seulement de la neige quand on part en tournée ! Il n’y presque même pas de pluie à San Diego, seulement 10 jours de pluie par année !

Seigneur, c’est merveilleux ! Je pense qu’on va tous aller habiter là-bas !
Haha ! Ouais !

Dernière question ! Si tu avais un message à adresser à vos fans, quel serait-il ?
Tu sais, juste merci de nous soutenir ! On essaie de faire de notre mieux dans la musique et on est toujours content de les revoir à nos concerts !

Merci beaucoup pour tout Scott !
Merci à toi ! J’ai vraiment apprécié le moment !



Après l’interview, on est resté un court temps avec Scott et Cory, un des guitaristes, avant de rejoindre la sale. Le concert était vraiment exceptionnel et Carnifex monte en puissance à chaque show. Je me réjouis de les revoir cet été à l’Extreme Fest, au Z7 et je ne saurais que conseiller au curieux ce festival qui sera un recueil de groupes dont Nasum et Cannibal Corpse. Alors, première interview, un de mes groupes préférés et un beau souvenir en même temps. Que demander de plus ?! En conclusion, j’aimerais juste remercier Henrique de m’avoir accompagné ainsi que Aurélie qui a également pris les photos !

Interview : Vanessa, Henrique

Plus d'infos :

Label : Victory Records

MySpace : www.myspace.com/carnifexmetal

Site du label: www.victoryrecords.com


Interview cliquée : 16038 fois



Chroniques du même artiste :

Carnifex

Carnifex

"Until I Feel Nothing"


Date de sortie : 2011

Note: 4.5/5

Carnifex

Carnifex

"Hell Chose Me"


Date de sortie : 2010

Note: 4/5

Carnifex

Carnifex

"The Diseased and The Poisoned"


Date de sortie : 2008

Note: 2.5/5


Live Reports du même artiste :

Impericon Festival 2015

Impericon Festival 2015

Suicide Silence, The Ghost Inside, Whitechapel, Comeback Kid, Obey The Brave, Carnifex

Date : 30.04.15

Lieu : Le Bataclan - Paris

Never Say Die 2008

Never Say Die 2008

Parkway Drive, Unearth, Despised Icon, Architects, Protest The Hero, Whitechapel, Carnifex

Date : 19.11.08

Lieu : Rohstofflager - Zurich

Interviews aléatoires :

Mute

Mute

Blasted

Blasted

Throne Of Katarsis

Throne Of Katarsis

Guerilla Poubelle

Guerilla Poubelle

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Scott Sellers

Scott Sellers

Being Strange

Kroniks
Krang

Krang

"Singalong"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Darkrise

Darkrise

"Circles Of Failure"


Date de sortie : 2019

Note : 4/5

Run Up, The

Run Up, The

"Good Friends, Bad Luck"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

PFK, The

PFK, The

"Yeah"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

Circles

Circles

"Demo 2017"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Woodwolf

Woodwolf

"Golden Road"


Date de sortie : 2018

Note : 3.5/5

Toutes les kroniks...

Live Report
A Vile Desolate Sands Tour 2019

A Vile Desolate Sands Tour 2019


17.09.19

Kiff - Aarau

Lagwagon

Lagwagon


07.05.19

Fri-Son - Fribourg

Millencolin

Millencolin


02.05.19

Nouveau Monde - Fribourg

Touts les live reports...

Commentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 18

Against Me!

Total des commentaires : 11

One Last Chance

Total des commentaires : 9

Borderline

Total des commentaires : 9

Polar Bear Club

Total des commentaires : 9

Hateful Monday

Total des commentaires : 8

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 7

Napalm Death

Total des commentaires : 7

Behemoth

Total des commentaires : 7

Real Deal

Total des commentaires : 7

Rise and Fall

Total des commentaires : 7

Black Dahlia Murder, The

Total des commentaires : 6

Throne Of Katarsis

Total des commentaires : 6

Killswitch Engage

Total des commentaires : 6

Unearth

Total des commentaires : 6

Total : 231 commentaires



Banner on Skartnak.com