Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 633
Visiteurs actuellement sur le site: 47

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Guerilla Poubelle

Fish'n'Chips, Nofnog

21.02.09 / Undertown - Meyrin

Flyer

Skartnak.com Destination Meyrin en ce samedi soir frisquet, ou va se produire un des groupes français les plus populaires du moment : Guerilla Poubelle. Je suis d'autant plus curieux que je n'ai encore jamais eu l'occasion de les voir en live.

Arrivée sur les lieux a 21h15 devant la porte d'entrée du club et premier constat : je ne suis pas seul. En effet, une foule hétéroclite de jeunes et moins jeunes se presse devant l'entrée au compte-gouttes. J'apprend dans la foulée que ce club ne peut laisser entrer que 250 personnes maximum suite à des restrictions de sécurité et décide donc de forcer le pas pour ne pas rester coincer dehors.

Je passe les détails sur le pourquoi du comment j'ai fais pour rentrer et me retrouve directement dans le pit alors que The Fish'n'Chips ont déjà entamé leur set devant une audience grandissante (pour les raisons citées plus haut) et attentive. La musique du trio genevois est un mélange de punk-hardcore old-school tirant au fur et a mesure de la prestation sur quelque chose de plus stoner. Le tout est bien homogène, puissant et finalement bien plaisant même si je me laisse à penser que le groupe devrait travailler un poil sa présence scénique. Une bonne entrée en matière.

25 minutes de set pour les fish, changement de plateau et voila que débarque sur scène, pour leur première prestation romande m'a-t-on dit, les St-gallois de Nofnog (No fight no glory dixit la bannière du quatuor). Le pit est plein et très motivé, ça pogote avant que le groupe aie joué la moindre note. Le combo envoie son punk-rock mid-tempo mélodique avec charisme et énergie, fait participer le public qui répond au quart de tour : pogos, stagedive, wall of death.. Attendez une minute y'a quelque chose qui cloche, là. Ce genre de chose n'est plus arrivé sur Genève depuis.. des lustres ! Si la musique de Nofnog est de bonne facture, je ne crois pas que cela explique le public déchainé comme jamais.. J'apprends quelques instants plus tard que c'est ça "l'effet Guerilla Poubelle" (un public déchainé... avis aux groupes qui désirent faire des première partie !).

Le set de Nofnog prend fin dans un délire proche de l'improbable et j'attend dès lors avec une curiosité palpable l'arrivée de GxP sur scène. Qu'est-ce qui fait que ce groupe puisse remplir les salles de France et de Navarre et parviendrai même a faire bouger le public genevois comme à la grande époque ?

Le trio débarque sur scène le plus simplement du monde, se présente et envoi le son. 1ere constatation : musique punk-rock énregique tendant vers les grosses productions ricaines (Rancid, Distillers en tête) bien foutue et surtout très bien rôdée. 2ème constatation : le public est en délire absolu. Ca chante (les fans connaissent les chansons par coeur) ça bouge, tout le monde s'amuse, le groupe aussi. Merde, ces mecs là ont tout compris.
Une grosse heure de show plus tard et force m'est de constater que la recette GxP à prise sur moi également. Si la musique n'est pas hors du commum, loin de là, l'énergie présente sur scène comme dans la fosse est communicative et me rappel combien un vrai concert de punk-rock peut être agréable.

Mon seul regret, au terme de cette soirée surprenante, est que ce genre de siutation ne se produise pas plus souvent. Où sont ces gens lorsque d'autres groupes, tout aussi bons, se produisent dans la région ?

Live Report : Hannibal_Lecteur

Ajouté le : 23.02.09

Live Report cliqué : 1302 fois


Chroniques similaires :

Guerilla Poubelle

Guerilla Poubelle

"C'est pas comme si c'Ă©tait la fin du monde"


Date de sortie : 2013

Note: 4/5

Guerilla Poubelle

Guerilla Poubelle

"Punk = Existentialisme"


Date de sortie : 2007

Note: 4/5


Interviews similaires :

Guerilla Poubelle

Guerilla Poubelle

Réalisée le 07.12.17 avec Till



Live Reports des mĂŞmes artistes :

Casualties

Casualties

Obtrusive, Tragic Allstars, Fish'n'Chips

Date : 02.02.07

Lieu : Piment Rouge - Genève

Liste des commentaires :

Ludo-core

Je savais pas que t'y allais Hannibal j'ai aussi préparé un live que je vais mettre ici, (je précise que j'ai déjà vu gxp en concert avant cette date)

Le punk-rock est à l’honneur ces derniers temps à Genève, après Three Feet Cats, Guttermouth et Less Than Jake début décembre et Downless, Only Crime et No Use For A Name fin janvier, c’est au tour des parisiens de Guerilla Poubelle accompagné des Saint-Gallois de No Fight No Glory et des régionaux de l’étape The Fish’n Chips de venir mettre le feu en ce mois de février dans la banlieue Genevoise, j’ai nommé Meyrin.

Départ donc depuis Lausanne dans les environs de 19h20 pour une arrivée prévue autour de 20h, merci les CFF. Première surprise en arrivant à la gare de la cité du sud ouest, le bus qui me permet de me rendre à l’Undertown ne circule plus, je dois donc me débrouiller avec les trams et les bus qui roulent encore à cette heure ci. Une quarantaine de minute plus tard me voici devant le lieu du concert, malheureusement les portes ne sont pas encore ouvertes et un paquet de monde attend devant, des courses de caddies sont organisées pour passé le temps c’est assez dangereux mais ce fût très marrant.

Les portes s’ouvrent autour de 21h15, je pénètre dans le hall d’entrée et rencontre Matti (membre du skartnak crew) avec qui l’on discutera un bon quart d’heure, avant d’être coupé par les Fish’N Chips qui commençait leur set, direction donc la scène qui est déjà bien peuplé

Ne connaissant que très peu le groupe, mais ayant entendu que des échos favorables je me rendis un peu vers l’inconnu. Ce fût une très bonne découverte musicale, ce trio Genevois joue un punk-hardcore teinté de stoner vraiment très plaisant, on voit tout de suite que le groupe n’en est pas a sa première scène, les trois gaillards maitrisent totalement leur sujet pendant une petite demi heure, où la plupart des gens répondaient présent au bar ou dans les coins sombre de la salle plutôt que devant le show, ce que ne manqua pas de signaler le chanteur qui encouragea les gens à venir devant la scène. Le groupe remercie une dernière fois le public avant de s’en aller sur cette excellente performance.

Petit tour du coté du merch, pour remarquer que celui de Guerilla Poubelle n’a absolument pas changé en 1 année, mais par contre ils ont toujours autant de cd avec eux, c’est donc avec un grand bonheur que je trouve « Accident numéro 7 » qui est le nouveau cd de Justine un groupe de la Guerilla Asso( Label crée par les mecs de Guerilla Poubelle).

Rapide changement de décor et c’est aux alentours de 22h00 que les Suisses-Allemands de No Fight No Glory(Nofnog) montent sur scène pour nous distiller leur street-punk rapide et ultra-efficace, ces 4 jeunes Saints-Gallois sont super motivés et ca fait vraiment plaisir à voir, ils nous signalent dès le début de leur set qu’ils sont impressionnés par le nombre de personne présentes dans la salle ( 250 environ). C’est parti pour une heure de concert de très haute qualité, Nofnog nous livrera un show tout simplement génial encourageant le public à faire des circle-pit (ou Ramon, un des deux guitaristes descendra dans le public pour montrer l’exemple) mouvement de foule, stagediving et organisera même un Wall Of Death. Le set arrive gentiment à sa fin, le bassiste René (qui est le seul à causer le français) essaye de nous apprendre le Schwytzerdütch, mais cela fût peu concluant. Nofnog effectuera un rappel, et nous jouera une chanson anti-raciste suisse-allemande, qu’ils ont fait chantés à une foule en délire, un concert dont Guerilla Poubelle aura bien de la peine à faire mieux.

Il est 23h05, c’est maintenant à la tête d’affiche de la soirée de monter sur les planches de la scène, j’ai nommé Guerilla Poubelle. Le groupe entame le show par la très bonne chanson « Punk rock is not a job » dès la fin de la chanson, et comme a son habitude le groupe discute beaucoup avec les personnes présentes dans la fosse, ce qui a le don d’irriter certains spectateurs dans la salle (dont moi), et qui malheureusement fait retomber la superbe ambiance entre presque chaque chansons. Bon il n’y a quand même pas grand-chose à redire sur ce groupe en live, car à part ces bla-bla qui ne cessent jamais, leur punk-rock est ultra jouissif et cette musique est vraiment taillée pour le live Tout leur tubes y passent : « Etre une femme, punk rock is not a job, demain il pleut etc. » Bref le public fût aux anges pour cette magnifique prestation (qui n’atteindra pas celle de Nofnog) placée sous la bannière du punk-rock.

Posté le : 23.02.2009 à 13:21

Hannibal

Merde, bonjour les fautes d'orthographe... J'aurai pu me relire sur ce coup-lĂ ...

Posté le : 23.02.2009 à 12:04

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Hateful Monday

Hateful Monday

Unfrightend

Kroniks
Cold Reading

Cold Reading

"Sojourner"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

MUDIE

MUDIE

"Cordoba"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Las Furias

Las Furias

"Senorita Rock'N Roll"


Date de sortie : 2016

Note : 4/5

Go Spleen

Go Spleen

"Slow Moves"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

88 Fingers Louie

88 Fingers Louie

"Thank You For Being A Friend"


Date de sortie : 2017

Note : 5/5

Mudbath

Mudbath

"Brine Pool"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Toutes les kroniks...

Interviews
Guerilla Poubelle

Guerilla Poubelle

avec Till


ajouté le : 07.12.17

The Bennies

The Bennies

avec Jules, Craig


ajouté le : 19.03.17

Less Than Jake

Less Than Jake

avec Chris DeMakes


ajouté le : 16.11.16

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

Alesana

Total des commentaires : 9

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com