Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 488
Visiteurs actuellement sur le site: 45

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Death To All

Death, Nihilo, Defaced

14.08.15 / Kulturfabrik - Lyss

Flyer

Skartnak.com
Est-il trop audacieux de parler de concert de l’année alors qu’on est au mois d’août ? Oui, mais j’assume ma déclaration. Le KuFa de Lyss n’a pas amassé foule pour le retour de Death DTA (Death To All) en Suisse lors d’une brève tournée de 10 jours. Le même line-up, comportant Gene Hoglan à la batterie, Steve DiGiorgio à la basse, Bobby Koelble à la guitare et Max Phelps (Cynic) à la place de feu Chuck Schuldiner, est déjà passé à Zurich au mois de mars, on aurait pu s’attendre à un show similaire et une setlist similaire, ce qui, à part pour les fans pur et durs, n’aurait pas été intéressant pour refaire des kilomètres. Que nenni ! Ce concert n’a rien à voir avec ce qui a été donné à l’Alte Kaserne le 6 mars dernier ! Bien meilleure salle, bien meilleur son, une setlist adaptée et prolongée (2h15 de temps de jeu !!!) et quelques surprises que vous verrez ici-bas.

Avant cela, les groupes locaux Defaced et Nihilo auront l’honneur d’ouvrir pour Death. Defaced puise dans Suffocation mais en omettant le groove new-yorkais, si on s’en tient à une description raccourcie. Très jeune groupe, ils ne jouent rien d’innovant mais parviennent à combiner des éléments du brutal death entendus ailleurs et à rendre l’ensemble plutôt captivant. Le guitariste a bien fait ses exercices d’Yngwie Malmsteen et le chanteur a un regard bien perçant, ce qui résulte en une bonne participation du public, encore timide en ce qui concerne les moshpits (le chanteur va devoir s’y mettre), mais qui ne manque pas dans les headbangs comme si leur vie en dépendait. Pour le reste, il y a encore du boulot, mais cela promet pour la suite.

Nihilo jouera devant une salle très vide, les gens restant surtout dehors pour siroter leurs bières au frais. Ce n’est que durant le deuxième et dernier quart d’heure de leur set que les gens retournent dedans pour voir ce que ça vaut. On sent d’emblée que ce groupe existe depuis plus longtemps et qu’ils sont par conséquent un peu plus expérimentés. Une touche de vieux death, un peu de grind, un peu de groove à la slam death, il y a un peu de tout mais rien de mémorable, malheureusement.

Après un changement de scène très rapide, on accueille Death DTA, qui commence avec le classique ‘The Philosopher’. En fait, chaque morceau pourrait être qualifié de classique, le répertoire de Death faisant partie du patrimoine culturel du metal. Steve DiGiorgio annonce qu’il y aura de titres de tous les disques sur lesquels a figuré Chuck Schuldiner, sauf la démo ‘Mutilation’, Mantas et « surtout pas Control Denied ». Après quelques titres, les problèmes techniques commencent du côté de Phelps. Personne ne sait s’il s’agit de sa guitare, ses pédales, ou son ampli… Un vrai casse-tête pour les roadies du groupe, qui feront tout pour résoudre le problème. Entre-temps, Steve, Gene et Bobby occupent le temps entre les morceaux (parce que le show must go on, comme on dit), en jouant quelques reprises improvisées, insérées ici et là dans la setlist. Premièrement, une moité de ‘Deliverance’ du groupe suédois Opeth, parce qu’ils sont tous des grands fans, avant d’enchaîner avec '1000 Eyes’. Plus tard, ‘The Spirit Of Radio’ de Rush, avec Bobby Koelble qui tente le chant de Geddy Lee, abandonnant assez vite quand la voix devient trop aigüe (‘I can’t even do this !’). Puis, lorsque les problèmes de guitare deviennent vraiment sérieux, Steve et Gene passent un peu de temps à blablater, avant qu’une personne du public demande un solo de batterie. Réponse de Gene Hoglan : ‘Fuck drumsolos’ et il se lance dans ‘Hot For Teacher’ de Van Halen, rapidement rejoint par Steve et Bobby (qui maitrisent même les solos d’Eddie Van Halen). Ensuite ‘Symbolic’ et ‘Zero Tolerance’, et Phelps a de nouveau des soucis de technologie. DiGiorgio nous explique qu’à ce moment, ils étaient censés jouer quelque chose du dernier album de Death. Le public répond « Painkiller », reprise de Judas Priest figurant comme chanson bonus à la fin de ‘The Sound Of Perseverance’. Le reste du groupe accepte le défi et se lance dans une quatrième et dernière reprise improvisée, avec un public qui est chaud patate et qui scande toutes les paroles avec uen voix aigue Halfordesque. Le groupe affiche des sourires gigantesques, et tout le monde est en train de se rendre à quel point cette soirée est devenue spéciale et totalement imprévue. A partir de ‘Bite The Pain’, le concert reprend son cours normal, et on prend encore plus le temps d’apprécier le niveau des musiciens devant nous. Tout le monde a l’air de jouer comme s’ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient, mais chaque note est juste et chaque détail est soigné, c’est cela qui est fou ! Cela vaut surtout pour Steve DiGiorgio, qui ferait pâlir tous les bassistes du monde, tous genres confondus. Une telle aisance que l’on ne voit même pas chez le jazzman le plus entrainé qui serait passé à Montreux. On ne peut que saluer les prestations individuelles de chacun, avec une mention spéciale pour Max Phelps qui assure tout le concert malgré les problèmes techniques qu’il doit supporter tout le long. Un petit dernier ‘Pull The Plug’ qui fera brailler toute la salle et c’est « déjà » fini… 2h15 de concert, et pas une seule seconde où l’on s’est ennuyé. Voilà la définition d’un concert parfait, si la perfection existe.

Setlist :

-The Philosopher
-Leprosy
-Left To Die
-Suicide Machine
-Living Monstrosity
-Overactive Imagination
-1000 Eyes
-Without Judgement
-Flattening Of Emotions
-Spiritual Healing
-Within The Mind
-Lack Of Comprehension
-Symbolic
-Zero Tolerance
-Bite The Pain
-Spirit Crusher
Rappel:
-Zombie Ritual
-Baptized In Blood
-Crystal Mountain
-Pull The Plug


Live Report : Sanders

Ajouté le : 18.08.15

Live Report cliqué : 2963 fois



Live Reports des mêmes artistes :

Symbolic Tour

Symbolic Tour

Death, Abysmal Dawn, Loudblast

Date : 06.03.15

Lieu : Alte Kaserne - Zurich

Inferno Festival (Samedi)

Inferno Festival (Samedi)

Mayhem, Death, Gorguts, Arch Enemy, Solstafir

Date : 28.06.14

Lieu : Les Docks - Lausanne

Death

Death

Obscura, Darkrise

Date : 23.11.13

Lieu : Dynamo - Zürich

Liste des commentaires :

Sanders

Merci merci! Comem tu as pu lire, il y a même eu des moments musicaux que les non-métalleux auraient pu apprécier. Soirée inoubliable!

Posté le : 01.09.2015 à 11:09

Le mHu

Cool report même pour un non-metalleux !

Posté le : 18.08.2015 à 15:25

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Future Faces

Future Faces

Revolt

Kroniks
MUDIE

MUDIE

"Cordoba"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Las Furias

Las Furias

"Senorita Rock'N Roll"


Date de sortie : 2016

Note : 4/5

Go Spleen

Go Spleen

"Slow Moves"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

88 Fingers Louie

88 Fingers Louie

"Thank You For Being A Friend"


Date de sortie : 2017

Note : 5/5

Mudbath

Mudbath

"Brine Pool"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Crash Ton Rock

Crash Ton Rock

"Volte-Face"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

Toutes les kroniks...

Interviews
Guerilla Poubelle

Guerilla Poubelle

avec Till


ajouté le : 07.12.17

The Bennies

The Bennies

avec Jules, Craig


ajouté le : 19.03.17

Less Than Jake

Less Than Jake

avec Chris DeMakes


ajouté le : 16.11.16

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

Alesana

Total des commentaires : 9

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com