Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 862
Visiteurs actuellement sur le site: 59

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Hellfest 2009

Manowar, Kataklysm, Hatebreed, Whitechapel, Aborted, Despised Icon etc...

21.06.09 / Open-Air - Clisson

Flyer

Skartnak.com C'est aux chants des fans d'un certain groupe que je me suis réveillé ce dernier jour de festoche. Et pour beaucoup de monde, ce jour allait marquer leurs esprits. En effet Manowar allait se pavaner sur scène. Il faut quand même reconnaître que la “Manowar Mania” est vraiment impressionnante. Combien de nanas j'ai pu voir avec des tatouages du groupe sur leur peau? Combien de centaines de tee-shirts du groupe j'ai pu voir? Sans parler du gigantesque drapeau du groupe qui flottait dans le camping. Faut dire que les dudes avaient carrément un immense stand marchandising en plein milieu du festival pendant les 3 jours (les autres groupes avaient leur merchandising journalier). N'ayant jamais été un grand fan de ce groupe, voir tout cet engouement pour une seule formation ne pouvait qu'attirer ma curiosité et mon envie de voir la tête d'affiche ultime du festival.

C'est donc avec l'âme d'un “puceau” de festival que j'entre à nouveau dans l'antre de la bête. Devant le stand de bouffe, je me décidais si je petit-déjeunais avec une Fajitas ou un burger. Je me vois soudainement tiré par le bras par un pote passant par là pour m'attirer sous la Terrorizer Tent pour un début de journée plutôt DeathCore :

Whitechapel : faut dire qu'à part un look spécial bien spécifique au DeathCore et dérivés, le son balancé pour l'ouverture de la journée poutrait vraiment! (J'ai même vu des mecs emportés dans le pogo avec leur café à la main, c'est dire!) Ne connaissant que très peu la formation je n'ai pu qu'apprécier le show puissant, carré et vraiment efficace. Rien de tel pour commencer la journée!

Mais ce même pote, à la fin du concert m'entraîne à nouveau direction la RockHard Tent au moment où je me décidais à prendre des churros.

Aborted : faut dire que de passer du Brutal Death Metal au Deathcore, d'avoir changé de formation et d'avoir incrusté un espèce de guitariste émo qui fout des petits coups de pieds en arrière pendant qu'il joue, revoir Aborted sous cette forme ça choque! Mais le groupe belge sait taper où ça fait mal avec des chansons de “The Archaic Abatoir” qui ont donné aux fans du “nouveau” groupe comme ceux de l'ancien un pur moment de bonheur!

En sortant du concert je décrivais au pote à quel point les burritos étaient bons et je me retrouve à nouveau tiré par les cheveux pour retourner sous la Terrorizer pour un troisième concert à la suite de Deathcore avec un groupe de “Français-à-accent-outre-atlantique.

Despised Icon : faut dire que ce groupe canadien est une des références du genre et franchement, ça se voit. Un son limite qualité CD, un show qui envoie (d'ailleurs dedjeu ce qu'ils sont nombreux sur scène!), des musiciens motivés et deux frontmant (dont l'un habillé comme un gangsta américain (look/mentalité du DeathCore que j'aime pas trop)) pour balancer un concert gigantesque! Un pit enflammé et des canadiens qui font péter les enceintes, un gros concert à l'effigie de leur groupe avec des chansons telles que “A Frantured Hand”, “The Hills of Modern Man” ou encore l'excellent “In The Arms of Perdition”  qui fut l'intro du concert. Je vous laisse imaginer l'ambiance au moment du premier Break.

Après avoir esquivé le pote et foncé vers les stands bouffe et avoir couru dix fois en rond avant de me décider, c'est avec un plaisir non dissimulé que je profite d'un moment de temps libre (après avoir mangé bien sur), pour prendre quelques photos de l'ambiance d'un dimanche beaucoup plus calme que le jour précédent. Mais les comateux aux pieds des tables ou dans un coin sont toujours là, les familles riveraines qui jettent des regards furtifs, les yeux écarquillés à gauche à droite, avec un mélange d'admiration, de crainte et d'amusement sur les hordes vêtues de noirs. Ces derniers retenant les gamins pour qu'ils restent vers eux alors qu’ils sont tels des chiens attachés alors qu'on a placé un bel os a moelle 30 cm plus loin que la longueur de la chaîne. Les éternels geeks qui (je crois) n'ont pas bougé de la console Xbox 360 depuis trois jours, les morts de faim devant les shows des fuels girls, du cabaret et du catch dans la tente de shows. Les Manowariens qui se trippent de manière étrange, y'a pas à dire, y'a une sacrée ambiance!

Image


Et c'est après un moment attendrissant, en voyant un père porter son gamin sur les épaules, les deux faisant un “horns-up” devant le groupe qui s'exhibe devant la mainstage, qu'il est l'heure pour moi de bouger vers la tente pour un show qui sera l'un des plus brutal et sympa du festoche :

Katakylsm : c'est au son d'un gravity blast à faire tomber le tartre sur les dents que Kataklysm lance les hostilités$. Leur Thrash Brutal Death Metal fait des ravages, ça envoie sec, le son est puissant, la formation ne lésine pas sur les titres de leur dernier album “Prevail” qui n'est sans me déplaire. Le chanteur, avec son accent québécois, a fait exploser de rire, vers la moitié du concert, la totalité de l'assistance en lâchant tout innocemment du monde un “Bon alors mes tabernacles...”, rires qui l'on étonné lui même… Mais bon joueur à continuer de faire tripper l'assistance avec ses jeux de mots pourris purement canadiens. Vraiment sympa!


Dragonforce : haa Dragonforce, du speed metal game boy, comme j'aime les appeler. Avec le look de super mario qu'arborait le chanteur et les vêtements flashy du claviériste qui faisant des petits bonds sur place, ce surnom n'est que confirmé! Mais quel show ! Des solos endiablés sur “UltraBeat Down”, “Fury of the Sorm” avec de très rares pains pendant les solos démoniaques de la formation, des musiciens qui courent dans tout les sens, jumpant sur leurs petits trampolines en pleine rythmique ou solos, y'a rien à dire, ça en jette!

Epica : Haaaa Simone Simons, front-woman d'Epica, combien de personnes peuvent-elles fantasmer sur la vocaliste? Mais bon, sur ce coup, j'ai surtout été voir leur show pour gentiment me moquer d'elle. Pourquoi? Car cette charmante rousse passe plus de temps à se pouponner, se coiffer, se regarder dans le miroir qu'à passer du temps sur scène à apporter du soutien aux sikos qui l'accompagnent. Je crois que de tout le show, à chaque passage purement rythmique, en passant par les blasts ou les solos, mademoiselle Simons disparaissait pour aller faire va-savoir-quoi dans les backstages. Pénible!

Napalm Death : faut-il encore présenter ce groupe? Je crois que rien que le fait de le citer, veut déjà tout dire! Ambiance explosive, public motivé et toute la clique qui va bien, mais bon, Napalm reste Napalm. Donc un putain de show toujours aussi explosif. On regrettera tout de même que le son n'eu pas été meilleur. En effet, le gros défaut de la RockHard Tent, c'est que le son était souvent brouillon pour les 90% des concerts.

Europe : tout le monde connaît la légendaire chanson “The Final Countdown”. Mais Europe c'est aussi un grand groupe qui n'a pas seulement composé cette chanson! Et oui et ils l'ont bien fait comprendre en débitant des super titres ! Au début, peu de motivation, pas énormément de monde dans les alentours. Mais chose étrange, plus l'heure tournait, plus le show s'approchait de la fin, de plus en plus de monde s'avançait vers la scène, recouvrant une surface aussi grande que Manson le soir d'avant. Tout le monde n'attendait qu'une chose : La chanson d'Europe. Et je vous laisse imaginer l'euphorie lors de l'intro de la chanson!!! Un moment vraiment incroyable, tellement puissant que c'en était à s'en taper le cul par terre. Tous les milieux metal regroupés pour LA chanson, grindeux, Death/Black/heavy/Thrash etc metalleux se sont réunis pour reprendre : “IT'S THE FINAL COUNTDOWN!” lors du refrain, pour ensuite se laisser emporter par l'euphorie qui régnait. C'était vraiment un très grand moment!

Moonspell : étant au premières loges pour Moonspell (c.à.d la fosse au photos), j'ai pu apprécier de vraiment tout près l'entrée des portugais sous la tente. Et c'est au son de “At Tragic Heights” que le concert débute. Les Sikos foutent le feu instantanément et envoient un show de 50 minutes vraiment excellent! En enchaînant “ Night Eternal”, “Finisterra”, “Scorpion Flower “ et en finissant par “Full Moon Madness”, la formation aura fait un set serré, balèze et efficace, qui a ravit tous les fans présents (en voyant les djeunz ressortir de la tente un sourire béat en train de se brailler dessus des “Ta vu?! Ta vu?!”).

Amon Amarth : l'ambiance était déjà là avant le concert, cornes des brumes qui résonnaient dans la salle, un groupe de suédois qui braillait dans leur langue des chants vikings et des bonhommes qui grimpaient sur les piliers de la tente pour faire les sauvages. Alors au moment où les vikings sont montés sur scène pour lancer “Twilight of the thunder god “, le public est parti dans une frénésie incroyable qui faisait trembler le sol plus fort que les basses. Même le chanteur en était impressionné. Sans fausse note ni temps morts, le groupe a enchaîné avec les tracks les plus agressives et épiques de leur registre : “Varyags of Miklaagard”, “Pursuit of vikings” et “Runes to my memory“. Plus le groupe évolue, plus leurs shows deviennent puissants et impressionnants (malgré l'absence des décors).


Image Image
Amon Amarth


Manowar : enfin LE groupe tant attendu va faire son apparition. Les fans sont tous agglutinés devant la mainstage, en hurlant à chaque fois qu'un roadie empile l'un des amplis qui forment le mur sonore démentiel du groupe. L'intro résonne, les décibels, dépassant largement le seuil de la centaine, font cramer les tympans. Etrangement, il n'y aucune mise en scène. Les Fans se tiennent le poignet gauche au dessus de la tête pendant que les musiciens montent sur scène pour envoyer le son. Et paf le déluge commence!Et c'est tout? Oui c'est tout, n'étant pas fan de Manowar j'ai été déçu de voir qu'il n'y avait rien de “warrior” là derrière, à part des papys en tenue en cuir sur scène jouant ultrafort des titres même pas crocheurs! Pas de mises en scènes avec des nanas ultra-sexy, pas de chevaliers, pas de conans sur scène, rien! Vraiment décevant venant d'un groupe ayant un charisme pareil.

Du coup je suis rentré au camping, question de finir les dernières bières et de faire une rétrospective des trois jours, et aussi pouvoir admirer le magnifique feux d'artifice derrière la scène où Manowar s'exhibait pour clore le festival. Un magnifique feux d'artifice qui a clôt en beauté ce festival. Au retour, les discussions sont pleines d'anecdotes, de trucs marrants, de concerts mémorables et tous avons pensé presque au même moment : “L'année prochaine, y'a pas moyen, on y retourne!”

Les photos : ICI.

Live Report : Ar-Findel

Ajouté le : 13.07.09

Live Report cliqué : 5770 fois


Chroniques similaires :

Aborted

Aborted

"Strychnine.213"


Date de sortie : 2008

Note: 3.5/5

Aborted

Aborted

"Slaughter and Apparatus"


Date de sortie : 2007

Note: 4.5/5

Aborted

Aborted

"The Auricular Chronicles"


Date de sortie : 2006

Note: 4/5

Hatebreed

Hatebreed

"S/T"


Date de sortie : 2009

Note: 4/5

Whitechapel

Whitechapel

"This is exile"


Date de sortie : 2008

Note: 2.5/5



Live Reports des mĂŞmes artistes :

Kataklysm

Kataklysm

Graveworm

Date : 20.10.17

Lieu : Les Docks - Lausanne

Sylak Open Air 2015

Sylak Open Air 2015

Dark Tranquillity, Kataklysm, Death Angel, Krisiun, Epica, ...

Date : 09.08.15

Lieu : Open Air - Saint Maurice De Gourdans

Impericon Festival 2015

Impericon Festival 2015

Suicide Silence, The Ghost Inside, Whitechapel, Comeback Kid, Obey The Brave, Carnifex

Date : 30.04.15

Lieu : Le Bataclan - Paris

Inferno Festival warm up

Inferno Festival warm up

Vader, Aborted, Bloodshot Dawn, Bonded By Blood, Fhobi

Date : 01.02.13

Lieu : Les Docks - Lausanne

Oh My F*cking God ! - The Decimation Of Europe Tour

Oh My F*cking God ! - The Decimation Of Europe Tour

Decapitated, Aborted, Fleshgod Apocalypse & Cyanide Serenity

Date : 16.12.11

Lieu : FRI-SON - Fribourg

Liste des commentaires :

Pat.O

"Si tu n'aime pas Manowar, tape dans tes mains"

Posté le : 31.07.2009 à 13:44

Ar-Findel

Je les ai déjà vu 2 3 fois, et j'avais vraiment envie de voir Pain qui jouait en même temps de l'autre coté du site :p mais d'après mes potes le concert était aussi monstrueux

Posté le : 14.07.2009 à 17:05

sickness

haha fendard le début bouffe/deathcore.

Par contre, je suis surpris que t'aies pas été voir Skinless ;)

Posté le : 14.07.2009 à 11:58

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Abraham

Abraham

Look, Here Comes The Dark!

Kroniks
Run Up, The

Run Up, The

"Good Friends, Bad Luck"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

PFK, The

PFK, The

"Yeah"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

Circles

Circles

"Demo 2017"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Woodwolf

Woodwolf

"Golden Road"


Date de sortie : 2018

Note : 3.5/5

Lame Shot

Lame Shot

"Try Again"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Harker

Harker

"No Discordance"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Toutes les kroniks...

Interviews
Abraham

Abraham

avec Groupe


ajouté le : 08.05.18

Spanish Love Songs

Spanish Love Songs

avec Dylan


ajouté le : 02.04.18

Guerilla Poubelle

Guerilla Poubelle

avec Till


ajouté le : 07.12.17

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

Alesana

Total des commentaires : 9

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Maroon

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com