Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 647
Visiteurs actuellement sur le site: 42

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Dødheimsgard

Troll, Hetroertzen, Borgne

24.10.13 / Le Romandie - Lausanne

Flyer

Skartnak.com Soirée collector au programme ce jeudi 24 octobre au Romandie de Lausanne! En effet, la plupart des groupes à l’affiche jouent très rarement, ne faisant une tournée qu’une fois tous les 12-15 ans, et encore faut-il avoir la chance de les voir passer en Suisse. Cette fois-ci on y est, et le Romandie sera riche en sonorités ténébreuses.

Ouverture des jeux (des yeux, ha ha) avec Borgne, groupe lausannois, que nous avons la chance de voir sur scène plus ou moins régulièrement depuis 2011, même si le groupe existait depuis 1996 en tant que projet solo de Bornyhake (guitare/chant), faute de line-up live constant. Il me semble déjà avoir décrit le parcours du groupe dans un Live Report précédent, que vous trouverez ici. Jouer à la maison, c’est plus ou moins gagné, les gens savent ce à quoi il faut s’attendre chez Borgne, à savoir du black metal on ne peut plus misanthrope, un désespoir véhiculé par 3 guitares, une batterie programmée et donc d’autant plus mécanique et inhumain, ce qui va de pair avec les harmonies dépressives du synthé, qui semble avoir pas mal de problèmes techniques ce soir. Public convaincu à répétition car musique convaincante, même si aucun applaudissement ne se fait entendre tout au long des 30 minutes consacrées à leur dernier album ‘Royaume Des Ombres’, rajoutant encore une couche d’antipathie à ce concert. Ne prenez pas ce terme au négatif, même si la négativité est le maître mot de Borgne.

En revanche, le groupe suivant n’a pas une mission si claire que les Lausannois. A vrai dire, je ne comprends pas ce que veulent atteindre les Chiliens de Hetroertzen (déjà que le nom est juste imprononçable). Faire comme Watain ? Arriver dans le monde magique d’Harry Potter ? Le groupe arrive sur scène avec un véritable autel comportant calices, bougies aromatiques, pergaments, couteaux, gong chinois, et on passe. A priori, cela semble du black metal plutôt orthodoxe et standardisé, j’ai envie de redire Watain, mais les nombreuses variations dans le style de chant et les chants tibétains (ouais, j’ai aussi perdu le fil), font de tout leur concert un ensemble confus. Les blasts plus ou moins propres et les riffs caractéristiques du genre y sont, qui nous servent de points de repère à cette prestation peu claire. J’avoue ne jamais avoir entendu parler de ce groupe, puis ce n’est pas après ce concert que ma curiosité a été éveillée.

Les prochains à monter sur la scène sont les Norvégiens de Troll, avec d’emblée des problèmes au niveau de l’intro qui ne se met pas en marche, des soucis de synthé (encore) et des larsens à répétition… Mais pour finir, tout est mis en place et Troll a fait une sélection de morceaux recouvrant la totalité de leur carrière, qui a commencé en 1992. Passant d’un black metal qu’on pourrait aisément qualifier de « true Norwegian » avec parfois des côtés très sympho (‘Neo-Satanic Supremacy’, ‘Fields Of A New Sun’, ‘Drep De Kristne’) à leurs péripéties de folk traditionnel (‘Trollberg’), ils ont véritablement présenté tous les aspects et tous les styles de Troll au fil des années. Un concert par conséquent très complet et pas décevant !

Dødheimsgard, groupe de black metal norvégien aussi culte qu’inconventionnel, notamment par les insertions de samples électroniques et les manières différentes de chanter, sortant souvent du cadre du black metal traditionnel. Dødheimsgard a connu une évolution très particulière au fil de sa carrière, et est également renommé de faire très peu de lives, et quasiment jamais une tournée (d’après mes souvenirs, la dernière grande tournée avait lieu il y a 9 ans environ). C’est donc une performance très rare et éclectique que nous font ici les Norvégiens. Le statut culte est alimenté par les membres très connus de la scène norvégienne qui ont tous passé un certain temps au sein du groupe : Fenriz (Darkthrone), Galder (Dimmu Borgir) ou encore Apollyon (Aura Noir, ex-Immortal), pour en nommer que certains. La setlist couvre tous les albums et toutes les époques, de leurs débuts ‘Kronet Til Konge’, ‘Monumental Possession’ et ‘Satanic Art’ à leur matériel plus déviant au black metal de base, qui figure sur les albums ‘666 International’ et ‘Supervillain Outcast’. Le concert rassemble donc vieux et nouveaux fans, chaque chanson revêtant la folie des musiciens, que l’on croirait sans hésiter s’ils nous disaient venir d’une autre galaxie. Rythme supersonique assuré par un des meilleurs batteurs de la scène norvégienne, mais qui sait aussi ralentir lors de ‘Monumental Possession’, par exemple. Heure tardive oblige, la salle se vide avant même la fin, même si les absents ont absolument tort de couper court à un groupe que l’on ne reverra probablement plus en Suisse, s’ils ne prennent pas l’initiative de faire plus de tournées. En plus d’avoir vu un excellent concert, le public peut être fier d’avoir assisté à un moment plutôt exclusif : Dødheimsgard en live.

Live Report : Sanders

Ajouté le : 28.10.13

Live Report cliqué : 2082 fois


Interviews similaires :

Borgne

Borgne

Réalisée le 26.09.11 avec Bornyhake, l'homme derrière le projet



Live Reports des mêmes artistes :

Metal Assault Festival 2016

Metal Assault Festival 2016

Melechesh, Mithras, Borgne, Deathrow, Stortregn, Kakothanasy, Serpens Luminis, Haruspex

Date : 08.10.16

Lieu : Grand-Vennes - Lausanne

Moonspell

Moonspell

SepticFlesh, Borgne

Date : 21.03.15

Lieu : RKC - Vevey

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Future Faces

Future Faces

Revolt

Kroniks
Las Furias

Las Furias

"Senorita Rock'N Roll"


Date de sortie : 2016

Note : 4/5

Go Spleen

Go Spleen

"Slow Moves"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

88 Fingers Louie

88 Fingers Louie

"Thank You For Being A Friend"


Date de sortie : 2017

Note : 5/5

Mudbath

Mudbath

"Brine Pool"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Crash Ton Rock

Crash Ton Rock

"Volte-Face"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

Setbacks

Setbacks

"Ocean Apart"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Toutes les kroniks...

Interviews
The Bennies

The Bennies

avec Jules, Craig


ajouté le : 19.03.17

Less Than Jake

Less Than Jake

avec Chris DeMakes


ajouté le : 16.11.16

Hollywood Undead

Hollywood Undead

avec Johnny 3 Tears (bassiste, chanteur, rappeur et compositeur)


ajouté le : 20.05.16

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

Alesana

Total des commentaires : 9

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com