Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 734
Visiteurs actuellement sur le site: 51

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Frank Turner

Andrew Jackson Jihad, Ducking Punches

11.03.14 / Les Docks - Lausanne

Flyer

Skartnak.com Frank Turner aux Docks, ça a failli ne pas avoir lieu. En effet la dernière fois, il avait dû annuler pour cause de problèmes de dos. Cette fois, pas de faux plan, Il est bel et bien venu à Lausanne pour nous faire son show!

La soirée commence bien à l’heure avec Ducking Punches, en version Dan Allen en solo. C’est certes moins développé musicalement que la version “groupe complet” mais ça permet d’apprécier la qualité de la voix du personnage. Notons au passage une reprise sympa de Friday I’m In Love des Cure et c’est déjà le moment pour lui de quitter les planches. Une très belle prestation pour entamer la soirée, malgré un set un peu trop court.

Après un changement de scène express vu que tout était déjà en place, c’est une version “light” également d’Andrew Jackson Jihad, avec Sean Bonnette (chant/guitare) et Preston Bryant (clavier, guitare et voix), qui débarquent. Les deux musiciens débordent d’énergie et enchaînent les morceaux qu’on regrette de ne pas connaître davantage car l’humour et le second degré semble omniprésents. Il faudra donc aller voir ça de plus prêt ! Au milieu du set, surprise, c’est Frank Turner himself qui prend place derrière la petite batterie qui servait de décors jusqu’à présent et qui accompagne le duo pour la fin de son set. Encore une prestation réussie, mission accomplie donc pour les deux groupes qui auront sans doute conquis la majorité du public présent aux Docks.

La salle est maintenant bien remplie, ça change du passage précédent du groupe à Lausanne à la Cave du Bleu Lézard ! L’arrivée des musiciens sur scène est accompagnée du titre Haul on the Bowline de Bob Neuwirth et le concert démarre sur les chapeaux de roue avec le tube Photosynthesis et une grosse motivation générale du groupe affichée d’entrée. En frontman expérimenté qu’il est devenu, Frank Turner ne manque pas l’occasion de se mettre directement le public en poche (au cas où ça n’était pas déjà le cas), en annonçant que toutes les discussions entre les morceaux seront menées en français. Et le bougre se débrouille plutôt bien ! Les morceaux sont principalement tirés des deux derniers albums, avec Plain Sailing Weather, Losing Days et The Way I Tend to Be de Tape Deck Heart et Peggy Sang the Blues, Glory Hallelujah et Wessex Boy d’England Keep My Bones, sans oublier de piocher dans Poetry of the Deed avec Try This at Home et Love Ire & Song avec Reasons Not to Be an Idiot. C’est propre, carré, efficace, et très pro !

Les Sleeping Souls laissent ensuite le champ libre à Frank Turner pour quelques titres en solo. Une très bonne idée, qui fait un petit retour aux bases du projet. On début avec deux “morceaux” en français : un titre inédit, Putain de Bordel de Merde et une version francisée de Eulogy, suivis de Song for Eva Mae et Dan's Song.

Le groupe fait ensuite son retour sur la seconde partie de I Am Disappeared et enchaînent sur le très attendu The Road. Dommage par contre d’avoir supprimé la fin… La suite est semblable au début du set, une grosse part des morceaux est tirées des deux albums récents (If Ever I Stray et One Foot Before the Other d'England Keep My Bones et Polaroid Picture et Recovery de Tape Deck Heart), le tout accompagné d’un passage par Love Ire & Song pour I Knew Prufrock Before He Got Famous et une version très énergique de Long Live the Queen, sans toutefois perdre l’émotion du morceau original.

Le rappel nous propose un extrait du tout premier album Sleep Is for the Week avec le titre The Ballad of Me and My Friends et les indispensables I Still Believe et Four Simple Words. Le groupe salue une dernière fois le public après un set qui aura duré près d’1h45. On salue le choix de la setlist qui aura satisfait les fans de la première heure tout comme ceux des derniers disques. Frank Turner a su trouver une recette qui fonctionne parfaitement et le tout est extrèmement bien rodé. Il est loin le temps où il parcourait l’Angleterre en train, accompagné uniquement de sa guitare...

Les photos de la soirée sont à voir ICI.

Live Report : Sandra

Ajouté le : 22.03.14

Live Report cliqué : 2286 fois

Frank Turner



Live Reports des mĂŞmes artistes :

Anti-Flag

Anti-Flag

Frank Turner, Nafta

Date : 19.06.09

Lieu : Abart - Zurich

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Abraham

Abraham

Look, Here Comes The Dark!

Kroniks
Run Up, The

Run Up, The

"Good Friends, Bad Luck"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

PFK, The

PFK, The

"Yeah"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

Circles

Circles

"Demo 2017"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Woodwolf

Woodwolf

"Golden Road"


Date de sortie : 2018

Note : 3.5/5

Lame Shot

Lame Shot

"Try Again"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Harker

Harker

"No Discordance"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Toutes les kroniks...

Interviews
Abraham

Abraham

avec Groupe


ajouté le : 08.05.18

Spanish Love Songs

Spanish Love Songs

avec Dylan


ajouté le : 02.04.18

Guerilla Poubelle

Guerilla Poubelle

avec Till


ajouté le : 07.12.17

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

Alesana

Total des commentaires : 9

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com