Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 757
Visiteurs actuellement sur le site: 22

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Schammasch

Asthar, Kernal

22.04.16 / Fri-son - Fribourg

Flyer

Skartnak.com Nous voilà de retour au Fri-son pour une nouvelle soirée sous le signe des Oh my F*cking God ! Premier constat, la Suisse romande frappe encore (et toujours... Ad Aeternam...). Le peu d'affluence dans la salle est la triste preuve que les gens peinent à venir à des soirées de moyennes envergures (bon en même temps, l'argent pour organiser les grosses soirées se trouve dans le chaudron au bout de l'arc-en-ciel, alors les associations peuvent aller se servir à volonté en faisant le chemin à dos de licornes... Pas besoin de les soutenir...). Et de plus, c'est tellement plus evil de soutenir la scène en écoutant le dernier Abbath chez soit après l'avoir downloadé sur metal-tracker, au moins comme ça, on combat le capitalisme et l'ordre établi. Et puis bon, en partageant un lien youtube via facebook sur lequel on écrit "support your local scene" c'est largement suffisant. (Pour ceux qui se demandent encore si je suis ironique ou pas... la corde s'achète chez votre magasin de bricolage LOCAL !!!)

C'est donc devant une salle quasiment vide que débute le premier concert. Kernal n'était connu que de nom pour beaucoup, la seule information résidant dans le fait que le musicien était aussi le guitariste de Rorcal. C'est donc impatient que nous nous avançons pour ce concert. Le coup du musicien seul sur scène avec sa chaise, sa guitare, ses pédales d'effets,... c'est un pari toujours risqué. Musicalement c'est intéressant mais, à mon avis, pas dans ce contexte. Les relents drone, ambiant,... sont loin de me déranger. Mais pas ce soir. J'écouterai volontiers cela tranquillement chez moi, mais là, ça ne croche pas. Nous sortons, comme plusieurs, en attendant la fin du set. Ce sera pour une prochaine fois, nous n'étions pas dans l'humeur adéquate. Mea Culpa...

Les changements se font vite et place √† Ashtar. Je me r√©jouissais √©norm√©ment de ce concert et, le moins que nous puissions dire, c'est qu'il fut sup√©rieur aux attentes. C'est lourd, c'est sombre, c'est hypnotique. Un plaisir pour les oreilles (bon d'accord aussi pour les yeux de certains √† voir les regards de tous ces prototypes de testost√©rone culminante fixant la bassiste). Les coups de basse ber√ßant le public, comme un √©ternel mantra nous portant vers cet √©tat de transe, tandis que la voix semble √™tre la main tenant le poignard qui nous transperce la poitrine. Les compos s'encha√ģnent avec une fluidit√© ma√ģtris√©e et le concert se termine avant m√™me que nous ayons eu le temps de redescendre. Un bilan plus que positif pour cette deuxi√®me prestation de la soir√©e.

Place √† la t√™te d'affiche... Schammasch. Les ayant vus, pour la derni√®re fois, l'ann√©e pass√©e √† Fribourg en premi√®re partie d'Amenra, il me tardait de r√©it√©rer l'exp√©rience. Le quatuor helv√©tique se trouve d√©sormais en t√™te d'affiche pour le vernissage de leur nouvel album Triangle qui sortira le 29 avril. Cet opus marque le franchissement d'un nouveau stade dans la carri√®re du groupe. En effet, les extraits d'une Ňďuvre construite, int√®gre et aboutie nous serons pr√©sent√©s tout au long de ce set qui, comme pour leurs pr√©d√©cesseurs, √† ce don de nous renvoyer dans une sph√®re introspective profonde, sombre et d'une densit√© rafra√ģchissante pour le style. Il est difficile de mettre des mots sur un moment lors duquel nous n'avons √©t√© que physiquement l√† en quelque sorte. Sans surprise, le set est majoritairement acc√®s sur le nouvel opus. Et c'est avec grande joie que nous d√©couvrons tout le potentiel sc√©nique de ces nouveaux morceaux (le passage de l'album √† la sc√®ne √©tant toujours un pari risqu√© pour un groupe). Des titres black (le nouvel opus √©tant divis√© en trois albums contenant, dans l'ordre, des titres dans le style plus "traditionnel" de Schammasch, des titres avec voix claire et les titres plus ambiants) ainsi que les autres s'encha√ģnent et se m√™lent dans un magma √©motionnel naissant au fond de nous. Nous les remarquables Metanoia, Awakening from the Dream of Life,... C'est une palette √©motionnelle, digne de la richesse/vari√©t√© de couleurs que nous pourrions retrouver dans la chapelle Sixtine, qui s'offre alors √† nous. En observant le "jeu de sc√®ne" (bougie, ornementation,...), la premi√®re comparaison qui me vient √† l'esprit est celle pour les iconographies orthodoxes slaves. En effet, au m√™me titre que ces derni√®res, l'aspect aust√®re provenant de l'immobilit√© du combo est relev√© par l'ornementation des costumes et la profondeur spirituelle des titres. Cependant, d'anciens morceaux tels que Black but Shining ou encore Golden Light viendront r√©jouir les fans de la premi√®re heure. En r√©sum√©, un tr√®s bon concert qui permet √† cette soir√©e de culminer et d'atteindre son apog√©e... Les lumi√®res se rallument et nous voil√† √† nouveau au Fri-son. Une tr√®s bonne soir√©e qui ne peut que nous r√©jouir pour la suite, en esp√©rant que l'art noir retrouve le chemin de Fribourg tr√®s rapidement.

Je tenais à remercier le Fri-Son pour le bon déroulement de la soirée, ainsi que Christoph Noth pour son invitation.

Ah oui j'ai failli oublier... Support your local Scene !!!

Live Report : Onbra.Oscoura

Ajouté le : 23.05.16

Live Report cliqué : 872 fois



Live Reports des mêmes artistes :

Bloodshed Rituals European Tour

Bloodshed Rituals European Tour

Inquisition, Rotting Christ, Mystifier, Schammasch

Date : 30.10.16

Lieu : Les Docks - Lausanne

Dark Fortress

Dark Fortress

Secrets Of The Moon, Schammasch

Date : 17.10.14

Lieu : RKC - Vevey

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Sordide

Sordide

Fuir La Lumière

Kroniks
Setbacks

Setbacks

"Ocean Apart"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Mighty Bombs

Mighty Bombs

"Not Of This Earth"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Hierophant

Hierophant

"Mass Grave"


Date de sortie : 2016

Note : 3/5

Facing The Enemy

Facing The Enemy

"EP"


Date de sortie : 2016

Note : 4.5/5

Straightline

Straightline

"Vanishing Values"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

One Ok Rock

One Ok Rock

"35xxxv"


Date de sortie : 2015

Note : 4.5/5

Toutes les kroniks...

Interviews
The Bennies

The Bennies

avec Jules, Craig


ajouté le : 19.03.17

Less Than Jake

Less Than Jake

avec Chris DeMakes


ajouté le : 16.11.16

Hollywood Undead

Hollywood Undead

avec Johnny 3 Tears (bassiste, chanteur, rappeur et compositeur)


ajouté le : 20.05.16

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

Alesana

Total des commentaires : 9

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Maroon

Total des commentaires : 8

Total : 446 commentaires



Banner on Skartnak.com