Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 764
Visiteurs actuellement sur le site: 41

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Apocalyptica

06.02.17 / Théâtre du Léman - Genève

Flyer

Skartnak.com C’est avec grand enthousiasme que je me rends au théâtre du Léman pour découvrir ce quatuor finlandais hors du commun. La salle est quasiment pleine et le public est constitué de plusieurs générations, ce qui fait vraiment plaisir à voir.

Apocalyptica c’est 4 violoncellistes actifs depuis 1993, originaires d’Helsinki et formés à l’académie Sibellius. Pour cette tournée, ils ont décidé de rejouer leurs plus vieux titres présents sur leur tout premier album intitulé « Plays Metallica by Four Cellos » qui les avait propulsés sur le devant de la scène. Cet opus a fêté ses 20 ans en 2016 et une réédition a vu le jour avec quelques titres bonus dont Battery.
Ces morceaux n’ont, jusqu’à ce jour, plus été joués selon le leader du groupe Eicca Toppinen qui est entouré de Paavo Lötjönen, du grand Antero Manninen et de Perttu Kivilaakso que j’ai trouvé très impressionnant.

Ils entament tranquillement leur set avec des titres relativement calmes comme Enter Sandman ou Sad but True. On entre dans une dimension qui mélange poésie et mélancolie agrémentée d’une énergie inépuisable. Leur prestation est entrecoupée par quelques explications et des remerciements envers le public de la part d’Eicca Toppinen. Je trouve d’ailleurs cela toujours très sympathique de la part d’un groupe d’essayer d’instaurer un contact afin d’être plus intime avec le public. Perttu Kivilaakso, lui, chauffe la salle et y arrive très bien !
Ils enchaînent sur Creeping Death, Wherever I May Roam et Welcome Home (Sanitarium) qui clôt la première partie du spectacle.
Bref, c’est une monstre claque et le public a 30 minutes pour s’en remettre.

Durant la pause, une batterie est installée sur la scène, ce qui prédit une seconde partie beaucoup plus énergétique. Le deuxième set débute avec Fade to Black. Dès lors, Mikko Sirén accompagne le quatuor à la batterie. Viennent ensuite Fight Fire With Fire, Orion et l’un des nouveaux titres inclus sur la réédition du disque à savoir Battery.
Tout au long de la prestation, je reste bouche bée par leur dextérité et leur niveau inégalable mais ce qui m’a le plus impressionnée est lorsque Perttu Kivilaakso se met à faire sonner son violoncelle comme une guitare électrique. Pour moi, c’est du jamais vu ! On comprend toute la puissance qu’un instrument peut avoir si l’on sait l’utiliser parfaitement…
Dans la salle il y a une super ambiance, tout le monde se lève et danse notamment durant Seek & Destroy, morceaux qui marque la fin de leur second set.

Vient (déjà !) le moment du rappel, le titre le plus attendu de la soirée est alors joué : Nothing Else Matters. Moment magique, le groupe est accompagné des voix du public lors du refrain. Apocalyptica clôt sa prestation avec One mettant à nouveau le feu dans la salle, tout le monde est debout et profite de ce dernier morceau.

Sincèrement, moi qui n’écoute pas souvent ce groupe (dû au fait que c’est principalement de l’instrumental), le temps est passé très vite. Leur prestation a comblé mes attentes (je remercie d'ailleurs Skartnak pour l'invitation) ainsi que ceux du public au vu de sa réaction.
Capables de passer d’une musique plutôt classique à un métal symphonique, leur niveau est hallucinant. Les 4 violoncellistes ne font qu’un avec leur instrument et n’ont, à juste titre, rien à envier aux groupes « classiques » de métal ou rock.
Apocalyptica, fait selon moi, partie des groupes à voir au moins une fois dans sa vie que l’on soie amateur de rock ou non.

Setlist :

1. Enter Sandman
2. Master of Puppets
3. Harvester of Sorrow
4. The Unforgiven
5. Sad but True
6. Creeping Death
7. Wherever I May Roam
8. Welcome Home (Sanitarium)

Second Set with drums

9. Fade to Black
10. For Whom the Bell Tolls
11. Fight Fire With Fire
12. Until It Sleeps
13. Orion
14. Escape
15. Battery
16. Seek & Destroy

Encore:

17. Nothing Else Matters
18. One

Live Report : punkygirl72

Ajouté le : 16.02.17

Live Report cliqué : 574 fois

Apocalyptica



Live Reports des mêmes artistes :

Hellfest 2011

Hellfest 2011

Total Fucking Destruction, Hammerfall, Apocalyptica, Black Label Society, Kreator

Date : 18.06.11

Lieu : Open AIr - Clisson (France)

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Future Faces

Future Faces

Revolt

Kroniks
Las Furias

Las Furias

"Senorita Rock'N Roll"


Date de sortie : 2016

Note : 4/5

Go Spleen

Go Spleen

"Slow Moves"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

88 Fingers Louie

88 Fingers Louie

"Thank You For Being A Friend"


Date de sortie : 2017

Note : 5/5

Mudbath

Mudbath

"Brine Pool"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Crash Ton Rock

Crash Ton Rock

"Volte-Face"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

Setbacks

Setbacks

"Ocean Apart"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Toutes les kroniks...

Interviews
The Bennies

The Bennies

avec Jules, Craig


ajouté le : 19.03.17

Less Than Jake

Less Than Jake

avec Chris DeMakes


ajouté le : 16.11.16

Hollywood Undead

Hollywood Undead

avec Johnny 3 Tears (bassiste, chanteur, rappeur et compositeur)


ajouté le : 20.05.16

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

Alesana

Total des commentaires : 9

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com