Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 92
Visiteurs actuellement sur le site: 27

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Hellfest 2011

Total Fucking Destruction, Hammerfall, Apocalyptica, Black Label Society, Kreator

18.06.11 / Open AIr - Clisson (France)

Flyer

Skartnak.com Samedi 18 Juin :

Une deuxième journée qui s'annonce sur un meilleur angle pour moi, dans un premier temps il fait beau, (c'est aussi ce jour la que je me suis rendu compte que la “Rock Hard tent” était maudite), et quelques bons groupes qui me font bien pulser vont s’exhiber au “Hellfest” aujourd'hui. Mais une fois encore c'est pas les têtes d'affiches, malgré le fait qu'il y'ait “Coroner” et “Scorpions”. C'est avec la mine bien fraîche du mec qui a bien dormi et qui est en forme (pour une fois), que je me dirige vers le festival, (Notez que mon périple de cette année est beaucoup moins “épique” que les précédentes fois) alors que des cadavres ont du mal à émerger par-ci, par-là. Je commence la journée par un groupe déjà bien connu par ces contrées.

“Lyzanxia” : pas grand chose à dire, sur c't'équipe mis à part que c'est une mise en jambe agréable pour un début de journée, des compos groovies, avec ce qu'il faut de Thrash pour bien commencer en douceur. Évidemment le premier groupe du matin c'est pas toujours évident de se lancer dans le pit comme ça, mais pour l'heure c'est déja pas mal de voir les premier motivés de la journée bouger les sacs à bières.

Vraiment vus de passage, je file direct à la scène maudite qu'on ne présente plus, pour aller voir, pour moi, le premier groupe bordélique de la journée j'ai nommé :

“Total Fucking Destruction” : premier constat, c'était drôle, le batteur a une de ces tronches quand il blaste que c'était dur de se concentrer sur l'objectif (photo). Faut dire que les Ricains ont trouvé le bon dosage, un peu de noise, du grind, et même du punk pour le morceaux les plus crados. Ils ont réussi à soulever tout de même un bon petit nuage de poussière dans la “Rock Hard”, j'aurais presque préféré les voir dans la “Terrorizer” ou ce genre de groupe aurait plus trouvé sa place : (petite salle = petite capacité = une putain d'ambiance compacte jouissive), là ou tout leur bruit aurait trouvé réponse dans le pit, car ce genre de concert faut que ça bouge, et malheureusement la taille de la scène et le peu de monde présent à quand même rendu plus difficile la pose de l'ambiance! Dommage.

L'heure du pick-nik approchait. Poussé par l'instinct du métal, j'ai renié le solide pour me contenter de l'or liquide. Après mettre requinqué à gros coups de binches (et c'est fou comme le temps passe vite à ces moments la), je devais déja retourner sous la fameuse tente au micro-climat. Pour ce qui allait être un des groupes de Death les plus importants de ma journée.

“Severe Torture” : un show bien élancé, sobre comme il faut pour ce style de sik et un public bien cramé qui était la pour s'en prendre plein la face. Et on y a eu droit! C'est à grand coups de blast dans le coin de la gueule, passages techniques pulsés et rythmiques déstructurées, que “Severe Torture” à posé l'ambiance dans la “R.H”. La notoriété de ce groupe injustement “inconnu” à du faire un sacré bond, car le curieux passant par la, entendant, porté par le vent, des rafales de double et de fracassements de caisse claire ne pouvait vraiment pas laisser indifférent l'amateur de Death qui n'est pas encore convaincu par le talent de la formation!

“HammerFall” : Beaucoup à dire et finalement pas grand chose, super show, simple et efficace, un concert bien rôdé. Franchement du Heavy comme ça, franchement ça chie (franchement!)! Juste pas trop convaincu par “Last Man Standing” qui est venue casser le rythme soutenu du concert. Mais tout est pardonné sur le départ de “Blood Bound” et son coté épique. Rien que la transition de ces deux chansons valait la peine de voir le concert! Les sikos étaient en plus très présent renforçant la bonne ambiance qu'il y avait. En somme un très bon moment, groupe que j'ai eu énormément de plaisir à regarder!

On passera ensuite aux vagabondages (un vrai clodo) sur le site, (notamment tiré par la main par la copine au merchandising). S'ensuit la petite surprise, sur la “Mainstage 02” ou, “The Haunted” ont du céder la place à un groupe du coin pour les remplacer à la dernière minute. “Hemorragia” si je me souviens bien. Groupe qui a remplacé en catastrophe et tellement à l'arrache que le deuxième guitariste n'est arrivé sur scène qu'à la deuxième chanson! “Il cuvait encore de la veille!” selon les dirs du chanteur. Malgré ça le groupe n'était pas des plus entrainants ; du peux que je me souviens, c'était assez n'importe quoi, et qui plus est, le vent déformait tellement le son qu'il était presque impossible d'entendre ce qu'ils jouaient. Enfin, ils auront connu un moment de gloire sur une des scènes principales du fest. Cool pour eux!

“1349” : comme chaque année, y'a forcément un moment ou je vais crachouiller sur un groupe de Black, et cette année c'est sur “1349”. Honnêtement j'adore ce groupe sur cd, mais la il faut pas abuser, l'un des sikos déguisé en moine apocalyptique ridicule, le chanteur avec un look d'enfant de coeur rebelle (sûrement un pote du chanteur de “Suicide Silence”) et boucan sonore Brutal Black incompréhensible, m'a franchement coupé l'envie de rester jusqu'à la fin. C'était tellement apocalyptique (dans le mauvais sens du terme donc) que je me suis résigné à aller vers l'une des grandes scène ou jouait un groupe qui me soule grave... “Apocalyptica” (!!! Décidément) .


“Apocalyptica” : Je suis arrivé au moment ou le groupe reprenait “Seek & Destroy” ( ou du moins ce que j'ai cru entendre), en effet un vent violent soufflait sur les violons (hohoho) ce qui déformait de façon assez impressionnante le son. Et franchement je dois dire, que maintenant, je comprend vraiment pas ce que les gens trouvent à ce groupe. Certes le talent des sikos à leur instruments respectif est impressionnant. Mais, il manque quelque chose, il manque de la profondeur, ça manque de rage, de niaque. Même “Refuse/Resist” de “Sepultura” paraissait insipide. Et pire encore! Leur propres compos, tellement étouffantes, tellement fades que j'en ai presque eu le cafard. On repassera!

En attendant “Kreator” : j'ai un peu joué à pile ou face pour savoir quel concert j'irais voir le plus longtemps entre “Black Label Society” et “Septic Flesh”. La pièce à choisi ; “Septic Flesh”. Mais voir Zakk Wylde monter sur scène était juste inratable, et j'ai pas été déçu, faut dire que les 'siciens de “Black Label” sont vraiment ultra-charismatiques avec leur dégaines de bad-asses motards nord-ricains. Je suis resté jusqu’à l'explosive chanson “Bleed For Me” qui à franchement foutu une ambiance mortelle, après avoic checké la seule chanson que je connaissais, j'ai pu , sans remords, aller regarder “Septic Flesh” se produire sous la “Rock Hard Tent”...


“Kreator” : Seul concert ou je me suis enfoncé dans le ventre de la bête, seul concert ou mes cheveux ont réussi naturellement et sans forcer à se laisser aller.! “Kreator”! Du pur Thrash old School comme on en fait plus! Tellement puissant! Tellement balèze qu'en écrivant ces lignes j'ai presque envie de pogoter. L'ambiance était explosive, la set list monstrueuse. Pour moi clairement le meilleur concert du festival. La zone pogo était furieuse, et le son complètement dément. Ca démarre sec avec “Hordes of Chaos”, enchainé par (de tête) “Warcurse”, “Pleasure to Kill”, “Coma of Souls”, (enchainement de dégénéré) avant de continuer sur des hits encore plus monumentaux. On regrettera toutefois un manque flagrant de compos de “Enemy of God” du genre “Dystopia” ou “ Suicide Terrorist”. Un concert, qui, comme à chaque fois que je vois les allemands monter sur scène, restera gravé! Et cette fois, il n'y aura pas eu de fumigènes verts qui viendront cacher la scène pendant 5 minutes!

“Scorpions” : Au risque d'en choquer certains. Les deux têtes d'affiches absolues du festival ne m'intéressaient vraiment pas. Donc j'ai rapidement zappé “Scorpions”. Les ayant déjà vu, j'ai été frustré de constater que leur set/show était absolument pareil que lors du “Long'i'rock” de l'année dernière. Je suis donc allé, le temps du concert au camping me reposer. Je suis quand même revenu pour la fin du concert des vieux. Et là! Choc! Au rappel il manquait une des chansons les plus connues de leur répertoire. En effet, “Winds of Change” à été complètement zappée! Seul “Still Loving You” et “Rock you Like a Hurricane” on été jouées! Franchement j'ai pas compris pourquoi il n'ont pas joué cette chanson, surtout que beaucoup de “moins jeunes” étaient venus uniquement pour les voir, je pense qu'ils ont dû être bien soulés par cet oubli. Actuellement regarder un concert de “Scorpions” il faut vraiment être fan, ou ne les avoir jamais vus pour vraiment apprécier le concert de ces légendes.

S'ensuit le moment vraiment émouvant du festival. L'hommage au politicien français Patrick Roy (grand défenseur du Metal. décédé d'un cancer récemment). Malgré le fait que je (nous) soyons pas vraiment impliqués, j'ai été touché par ce moment : lors de la diffusion sur l'écran géant, de l'extrait, ou ce dernier prend la parole au parlement français, un immense hurlement collectif s'est élevé. Juste avant d'enchainer avec un beau feu d'artifice avec la chanson de “AC/DC” : “For Those About To Rock – We Salute You”, qui apparemment était un de ses titres préférés, tout en diffusant un diaporama de son dernier passage sur le site du “Hellfest”, en compagnie des festivaliers. Un moment forts d'émotions pour beaucoup.

Live Report : Ar-Findel

Ajouté le : 18.07.11

Live Report cliqué : 3275 fois

Hellfest 2011Hellfest 2011Hellfest 2011Hellfest 2011

Chroniques similaires :

Kreator

Kreator

"Hordes of Chaos"


Date de sortie : 2009

Note: 4.5/5

Total Fucking Destruction

Total Fucking Destruction

"Hater"


Date de sortie : 2011

Note: 4/5

Total Fucking Destruction

Total Fucking Destruction

"Zen And The Art Of Total Fucking Destruction"


Date de sortie : 2008

Note: 3.5/5



Live Reports des mĂŞmes artistes :

Apocalyptica

Apocalyptica

Date : 06.02.17

Lieu : Théâtre du Léman - Genève

Hellfest 2011

Hellfest 2011

Judas Priest, Turisas, Last Days of Humanity, Ozzy Osbourne

Date : 19.06.11

Lieu : Open Air - Clisson (France)

Hellfest 2011

Hellfest 2011

Rob Zombie, Vader, In Flames, Morbid Angel, Suicide Silence

Date : 17.06.11

Lieu : Open Air - Clisson (France)

Liste des commentaires :

Le_Fut

La meilleure journée du fest ! Avec de fabuleux concerts de Municipal Waste, UFO, Destruction, Sodom, Kreator et Coroner !

Le seul concert qui m'a déçu c'était Thin Lizzy, j'en avais entendu parler en bien mais mon avis est plutôt négatif ^^

Dommage que j'ai loupé Septicflesh, heureusement qu'ils viennent jouer au docks avant amon amarth :)

Posté le : 19.07.2011 à 00:47

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Shank

Shank

Honesty

Kroniks
Hierophant

Hierophant

"Mass Grave"


Date de sortie : 2016

Note : 3/5

Facing The Enemy

Facing The Enemy

"EP"


Date de sortie : 2016

Note : 4.5/5

Straightline

Straightline

"Vanishing Values"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

One Ok Rock

One Ok Rock

"35xxxv"


Date de sortie : 2015

Note : 4.5/5

Slimboy

Slimboy

"Sail On Sailor"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Darko

Darko

"Bonsai Mammoth"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

Toutes les kroniks...

Interviews
The Bennies

The Bennies

avec Jules, Craig


ajouté le : 19.03.17

Less Than Jake

Less Than Jake

avec Chris DeMakes


ajouté le : 16.11.16

Hollywood Undead

Hollywood Undead

avec Johnny 3 Tears (bassiste, chanteur, rappeur et compositeur)


ajouté le : 20.05.16

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

Alesana

Total des commentaires : 9

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Total : 446 commentaires



Banner on Skartnak.com