Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 248
Visiteurs actuellement sur le site: 46

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Purgatorium Europe MMXVII

Mayhem, Dragged Into Sunlight

05.04.17 / Les Docks - Lausanne

Flyer

Skartnak.com Petite mise en contexte: quand on pense black metal, qu'on soit un connaisseur √©clair√© ou un novice total, on pense, √† un moment ou un autre, √† la p√©riode historique du black metal norv√©gien et des √©glises br√Ľl√©es ainsi que des meurtres c√©l√®bres dans ce milieu. Mayhem est probably le groupe central autour duquel ces histoires ont eu lieu. Je ne vais pas vous √©taler ladite histoire, je vous laisserai le soin de vous renseigner l√† o√Ļ vous pouvez, mais je rajouterai que l'album mythique, celui qu'on √©voque en premier quand on pense √† Mayhem, voire m√™me quand on pense au black metal (norv√©gien) en g√©n√©ral, c'est bel et bien "De Mysteriis Dom Sathanas". Cet opus de 1994 a, pour certains, red√©fini le black metal a plusieurs niveaux et s'est rapidement √©tabli, notamment suite aux controverses autour du disque et de ses anciens membres (de nouveau, je vous laisse aupr√®s de votre ami Google), comme un des grands classiques du genre, si ce n'est l'apoth√©ose m√™me. Pour ma part, il se situe clairement dans le top 5 des meilleurs sorties black metal de tous les temps, et c'est un album que je remets encore r√©guli√®rement tellement son identit√© est merveilleusement conserv√©e.

Cela m'am√®ne √† parler du concert de ce soir et la raison pour laquelle nous √©tions nombreux √† longuement anticiper cette date, et pourquoi nous avions tellement h√Ęte de voir ce disque interpr√©t√© en son int√©gralit√© aux Docks. Avec comme slogan "The Past Is Alive", le combo norv√©gien veut affirmer une v√©rit√© d√©j√† bien √©tablie et que j'ai √©voqu√© juste avant: "De Mysteriis Dom Sathanas" est encore aujourd'hui un des meilleurs albums black metal de tous les temps et n'a pas pris une ride.

La lourde t√Ęche d'ouvrir les feux avant cette performance historique revient aux Anglais de Dragged Into Sunlight, qui passent pour la deuxi√®me fois √† Lausanne, quelques ann√©es apr√®s avoir massacr√© le public au Romandie avec leur hargne sonore. Offrant un m√©lange savant entre black metal, grind et sludge, avec comme caract√©ristique principale la violence par le bruit, je ne sais pas quel autre groupe serait plus adapt√© √† entamer les hostilit√©s avant Mayhem. Evolution par rapport √† quelques ann√©es en arri√®re, les Britanniques disposent d'un plus grand budget et installent donc un immense chandelier sur le devant de la sc√®ne ainsi que des √©crans LCD aux c√īt√©s de la sc√®ne sur lesquels sont projet√©s des sc√®nes de torture, d'essais m√©dicaux, de maltraitance animale, de t√©moignages de serial killers, et autres extraits de snuff movies, un appui visuel fort qui introduit chacun de leurs morceaux de mani√®re ad√©quate. Les dos tourn√©s au public √† la Fudge Tunnel, ils expriment et assument leur m√©pris total vis-√†-vis du public, faisant partie int√©grante de leur spectacle, exception faite pour le bassiste, dont nous apercevons le visage les quelques fois qu'il se dirige vers le micro au devant de la sc√®ne pour appuyer les cris stridents du chanteur par ses growls inhumains, ce qui donne un c√īt√© ultra-violence √† la Revenge. Un concert choc et donc une excellente mise en bouche pour Mayhem.

Mayhem sera court, concis, et clair. Il y aura seulement "De Mysteriis Dom Sathanas" du début jusqu'à la fin, ce qui indique un temps de jeu de trois quarts d'heure environ, ni plus ni moins. Jouer d'autres morceaux serait certes jouissif pour les fans présents mais ce serait aussi incohérent et déplacé dans ce que les nordiques veulent accomplir. Ils ont pensé à tout. Pas de backdrop, mais on projecteur qui montre de manière alternée et très fluide la mythique pochette devant et derrière, dans son espèce de bleu-violet-noir caractéristique, et la salle restera illuminée ainsi pendant toute la durée. A ce propos, un message pré-enregistré est passé en début de soirée indiquant l'interdiction absolue du flash et la prise d'images photo ou vidéo fortement déconseillé, pour ne pas ruiner l'ambiance du rituel. La couleur est annoncée. S'ensuit donc, sans surprise, et je n'ai pas besoin de vous mettre la setlist, l'album du début à la fin, la seule différence avec le CD étant les quelques interludes ambiants. Le son est caverneux mais ultra-rentre-dedans, avec un Hellhammer qui blaste selon moi encore plus vite que sur l'album, et je ne crois pas me fourvoyer en disant que je n'ai jamais entendu quelqu'un blaster aussi vite pendant aussi longtemps. Les riffs sonnent comme s'ils sortaient droit de la galette de 1994, et la voix d'Attila Csihar est également restée pareille depuis la sortie du grand classique. Bref, impossible de ne pas apprécier ce concert, sauf si on n'aime pas l'album en question, ce qui rendrait caduque tout acte de présence à ce concert. L'inverse vaut également: les absents qui se veulent fans de Mayhem et de cet album en particulier, ils ont vraiment tort. Parfois, il convient de ne pas essayer de mettre plus de mots à une telle expérience spirituelle, et c'est bien ce que je vais faire, paradoxe absolu considérant le but d'une chronique. Mais il n'y a rien à rajouter, ce concert a rempli toutes les exigeances et rares ont été les dates dans ma vie qui étaient à ce point à la hauteur de mes attentes.

Live Report : Sanders

Ajouté le : 27.04.17

Live Report cliqué : 664 fois



Live Reports des mêmes artistes :

Rock Altitude Festival 2016

Rock Altitude Festival 2016

Behemoth, Mayhem, Entombed AD, Steve 'n' Seagulls, Rorcal

Date : 10.08.16

Lieu : Patinoire - Le Locle

Dragged Into Sunlight

Dragged Into Sunlight

Schammasch

Date : 19.11.14

Lieu : Le Romandie - Lausanne

Inferno Festival (Samedi)

Inferno Festival (Samedi)

Mayhem, Death, Gorguts, Arch Enemy, Solstafir

Date : 28.06.14

Lieu : Les Docks - Lausanne

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Future Faces

Future Faces

Revolt

Kroniks
Las Furias

Las Furias

"Senorita Rock'N Roll"


Date de sortie : 2016

Note : 4/5

Go Spleen

Go Spleen

"Slow Moves"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

88 Fingers Louie

88 Fingers Louie

"Thank You For Being A Friend"


Date de sortie : 2017

Note : 5/5

Mudbath

Mudbath

"Brine Pool"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Crash Ton Rock

Crash Ton Rock

"Volte-Face"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

Setbacks

Setbacks

"Ocean Apart"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Toutes les kroniks...

Interviews
The Bennies

The Bennies

avec Jules, Craig


ajouté le : 19.03.17

Less Than Jake

Less Than Jake

avec Chris DeMakes


ajouté le : 16.11.16

Hollywood Undead

Hollywood Undead

avec Johnny 3 Tears (bassiste, chanteur, rappeur et compositeur)


ajouté le : 20.05.16

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

Alesana

Total des commentaires : 9

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com