Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 696
Visiteurs actuellement sur le site: 57

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Ultimate Brutal Night

Blockheads, Mumakil, Yog, KSK

09.05.08 / Baramine-squat - Versoix

Flyer

Skartnak.com Quoi de mieux que de quitter allégrement son chez soi, empli de quiétude, silence et tranquilité, pour rejoindre le coeur même du chaos, les tréfonds des enfers les plus sombrissimes?

C'est donc par cette belle soirée de mai que je partis ainsi en direction de Versoix, passant à l'occasion sous un buisson de lilas en fleurs, humant le doux parfum du printemps renaissant, m'emplissant mes délicats tympans du doucereux courroux des oiseaux en pleine saison d'amour, et après une série de couilles avec ces putains de trains et les correspondances de merde qu'on rate, j'arrivai à temps pour profiter de la prestation des premiers de ces tueurs, Kess'khtak, les seuls que je n'avais encore déjà vu d'ailleurs.

Une prestation id√©ale comme mise en bouche, je d√©crirais leur musique comme un m√©lange entre du hardcore bourrineur √† la Terror et du death metal bien pesant, quelques blasts bien plac√©s et le reste plut√īt en mid-tempo dansant, avec un jeu √† 2 chanteurs aussi muscl√©s que couillus, ils nous firent m√™me quelques mosh-parts que je dus √™tre le seul √† relever en ce vivier de crusts hahaha. Ils firent quelques morceaux supl√©mentaires, et ce d√Ľ au fait qu'on se trouvait dans un squat o√Ļ le but est avant tout de s'amuser et non dans une putain de grande salle officielle o√Ļ les groupes ont un temps limit√© et d√©fini. Tout allait encore bien, le public se dodelinait gentillement sans entrer dans la sauvagerie √† laquelle nous allions devoir faire face un peu plus tard...

Passons la pause qui s'ensuivit dont vous avez probablement rien √† branler cher lectorat, o√Ļ je m'affairai √† visiter un peu les lieux, comme √ßa, pour me enrichir ma culture alternative hahaha.

Après passablement de chichis pour installer leur matos, ce furent les p'tits Yog, de Neuch, qui commencèrent leur bataille, faisant ainsi encore monter de quelques crans la pression qui ne tarderait plus à friser les bords de l'explosion. Malgré un chanteur à la mèche tombante et à l'allure trop "emo-love-sexxx-cool",(c'est une remarque un peu futile en fait, m'enfin...) on peut dire que leur chaos sonore balançait bien, une belle énergie déployée par les mignons petits musiciens, nous gratifiant d'un grind pas trop grindeux avec des sonorités plus post-apocalyptiques à la Converge, quelques mélodies bien intégrée, une voix relativement humaine du boêleur-précieux, mais le tout toujours placé sous le signe du Grand Blast tout puissant, comme le fit judicieusement remarquer le chanteur. Amen.

Ce n'est qu'ensuite que les choses les plus s√©rieuses commenc√®rent, le d√©but de l'apocylpse, la descente vers la porte ouvrant droit sur les enfers les plus destructeurs, une longue agonie vers les royaumes du chaos, et ce gr√Ęce √† l'ultimation de la boucherie et de la guerre sonore, j'ai nomm√© Mumakil: des rafales de blasts d√©vastateurs sans piti√©, faisant office de mitrailleuse fauchant le public comme des mouches, des riffs de buldozers ne laissant aucun r√©pis, une voix des plus massives et annihilatrices, √©ruct√©e par un d√©mon non moins massif, le tout donnant une impression de massacre, de fin du monde, et mettant sans que je puisse les en emp√™cher mon index et mon auriculaire en √©rection. La tension se fit grondante, on sentit dans le public une envie de folie meurtri√®re du pit, et les premiers allum√©s commenc√®rent d√©j√† √† se bousculer, pr√©mices de la terreur qui allait s'ensuivre. Un massacre. Jouissif.

√Ē violence supr√™me, d√©cha√ģnant notre fiel haineux trop longtemps contenu dans nos √Ęmes tortur√©es et oppress√©es par une soci√©t√© que nous rejetons, aux valeurs fausses et ali√©nantes, que le chaos final s'en vienne. Et putain il s'en vint. C'est dans une marre de bi√®re et de boue que la guerre prit sa forme finale, que toutes nos frustrations accumul√©es lors de nos journ√©es oppressantes purent s'√©chapper, le monde autour n'exisait plus, seule la centaine de personnes pr√©sente dans cette salle existaient pour de vrai: une musique affolante, bouillie imparable de blasts et de riffs semant mort et destruction, couverte par les hurlements d√©moniaques d'un homme fou, furieux et d√©g√©n√©r√©, incitant le public √† le suivre dans sa trance ultraviolente, √† s'empiler les uns sur les autres sans autre id√©e en t√™te que la haine du monde alentour, mais la passion pour l'ambiance supr√™mement apocalyptique de cet endroit, ce qui me fit totalement perdre connexion avec la r√©alit√© et je ne puis dire combien de temps qu'ils massacr√®rent. Mon index et mon auriculaire de d√©band√®rent pas de toute la bataille.

Une soir√©e putain de bien, une de celles du genre o√Ļ on ressort avec le sentiment d'avoir foutu sa branl√©e √† ce syst√®me de mes couilles, on peut d√©sormais crever en paix.

Live Report : Lionel

Ajouté le : 17.05.08

Live Report cliqué : 3641 fois

Ultimate Brutal Night

Chroniques similaires :

Blockheads

Blockheads

"Shapes Of Misery"


Date de sortie : 2006

Note: 5/5

Mumakil

Mumakil

"Behold The Failure "


Date de sortie : 2009

Note: 5/5

Yog

Yog

"Years of Nowhere"


Date de sortie : 2007

Note: 3/5


Interviews similaires :

Mumakil

Mumakil

Réalisée le 19.05.09 avec Seb (batteur) et Jeje (guitariste)



Live Reports des mêmes artistes :

KSK

KSK

Promethee, Elizabeth, Deadly Sin Orgy

Date : 07.10.10

Lieu : Usine - Genève

Brutal Grind Assault 5

Brutal Grind Assault 5

Yacöpsae, Blockheads, Ingrowing, The Arson Project, Infest, KSK

Date : 30.01.10

Lieu : Usine - Genève

Napalm Death

Napalm Death

Knut, KSK

Date : 19.09.09

Lieu : Usine - Genève

Infamous Festival Vol. II

Infamous Festival Vol. II

Sybreed, Cardiac, Skizoo, The Animen, KSK

Date : 06.02.09

Lieu : L'usine - Genève

Mumakil

Mumakil

Near Death Condition

Date : 06.10.07

Lieu : Meanmachine - Sion

Liste des commentaires :

tranquility overdose

salut a tous je suis ala recherche de fotos de cette soirée la! reponse par mail svp!
marci

Posté le : 08.07.2008 à 15:31

Mich

C'est exactement la bonne description de Mumakil.

Posté le : 18.05.2008 à 10:39

lionel

toute la nuit après le concert c'était bien crust hahaha, avec la bande de bourrés autour du feu..

Posté le : 17.05.2008 à 21:44

Ar-Findel

P'tain c'était furieux c'te soirée. Le lendemain c'était bien crust!

Posté le : 17.05.2008 à 21:25

lionel

ah ouais putain j'ai oublié de mentionner leur nom hahaha!!!

bah c'est pas grave par déduction les gens subtils ont compris héhé.

Posté le : 17.05.2008 à 19:34

ganjannibal

Tu te souviens meme plus de blockheads pour pas en avoir parlé ? ;))

Posté le : 17.05.2008 à 14:15

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Scott Sellers

Scott Sellers

Being Strange

Kroniks
Krang

Krang

"Singalong"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Darkrise

Darkrise

"Circles Of Failure"


Date de sortie : 2019

Note : 4/5

Run Up, The

Run Up, The

"Good Friends, Bad Luck"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

PFK, The

PFK, The

"Yeah"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

Circles

Circles

"Demo 2017"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Woodwolf

Woodwolf

"Golden Road"


Date de sortie : 2018

Note : 3.5/5

Toutes les kroniks...

Interviews
Among Vultures

Among Vultures

avec Edmond


ajouté le : 27.03.19

Abraham

Abraham

avec Groupe


ajouté le : 08.05.18

Spanish Love Songs

Spanish Love Songs

avec Dylan


ajouté le : 02.04.18

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

Alesana

Total des commentaires : 9

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com