Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 570
Visiteurs actuellement sur le site: 32

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Full Metal XX

Unfold, Celeste, Elizabeth

04.02.12 / Nouveau Monde - Fribourg

Flyer

Skartnak.com Voilà une date que j’attendais avec une grande impatience! Je me souviens encore du jeudi 17 février de l’année 2011. L’organisateur des soirées Metal du Nouveau Monde de Fribourg et moi revenions du concert que Celeste avait donné à Lausanne. Une fois le show terminé, nous n’avions qu’une seule envie : les revoir donner un concert dans notre belle Romandie. Une année plus tard, pour la vingtième édition « Full Metal », nous avons eu le plaisir d’accueillir en backstage pour une soirée de folie, trois groupes, trois monstres, trois styles. Unfold, Celeste ainsi que Elizabeth ont été réunis afin de réchauffer notre fameuse salle fribourgeoise. Avec l’organisateur, on a tellement attendu cette date que lorsque le jour est enfin arrivé, un mélange de stress et d’excitation nous a envahis. Mais pas le temps de s’extasier sur le fait qu’on allait vivre une soirée exceptionnelle, il fallait préparer les loges avant l’arrivée des groupes. Avant l’arrivée des groupes ? Pas tout à fait. Celeste aura pris possession des loges avant notre arrivée. Voir ces musiciens en backstage a eu pour effet que le sérieux a immédiatement repris le dessus laissant flotter dans nos têtes d’hôtes une question primordiale : Est-ce que les gens allaient à se déplacer ? Et bien... Oui ! Malgré le froid sibérien qui a envahi notre pays, le public a rempli le Nouveau Monde.





Les Genevois d’Elizabeth ont été les premiers à ouvrir le bal. J’avoue avoir une préférence toute particulière pour ce groupe. Non seulement ce sont d’excellents musiciens mais en plus ils ont un chanteur d’expérience qui envoie, qui crache toute son agressivité sur scène. En bref, un show d’Elizabeth ça chie, ça t’explose à la figure. Sans compter que le genre musical du groupe, se raccordant à du Hardcore complètement déstructuré, n’est pas sans me rappeler l’un de mes groupe favori : Converge. Les lumières baissent, le groupe rentre en scène. Dès la première chanson, c’est un chaos qui s’empare de la scène. Face à cela, le public fribourgeois qui accueille pour la première fois en ses terres cette formation semble quelque peu intimidé. Les yeux sont grands ouverts, le public est attentif. Dès la deuxième chanson, la folie s’empare de quelques personnes dans le public poussant celles-ci à s’avancer vers la scène pour mieux se laisser submerger par l’ambiance. La folie Elizabeth les a envahis et sincèrement, cela fait plaisir à voir! Durant le show, je change plusieurs fois de place dans la salle. Il est assez impressionnant de voir qu’importe l’endroit de la salle dans lequel on se trouve, le public reste bouche bée face à autant d‘énergie dégagée avec une maîtrise des plus parfaite. A la fin du concert, je me délecte des commentaires du public qui ne peut s'empêcher d'exprimer son contentement et sa découverte, pour certains, face à cette prestation. N’étant pas à mon premier concert de ce groupe, je dois avouer qu’à chaque fois que je les vois en concert, j’ai l’impression qu’ils gagnent en puissance et par conséquence que je me ramasse une nouvelle claque dans la figure. Ce soir-là, les genevois ont réussi à proposer un live de haut vol et le public fribourgeois n’est pas prêt de l’oublier.





Seigneur ! C’est au tour de Celeste. Un rapide contrôle en backstage et direction la salle. « - Il va faire tout noir ! - Ta gueule ! » J’ai le cœur qui bat à 100 à l'heure. Ça y est, Satan va monter sur scène. Satan est français. Ou plus exactement de Lyon. Une question se bloque dans ma tête. Est-ce que le public fribourgeois va être conquis par Celeste comme je l’ai été ? Je n’ai pas vraiment le temps de plonger dans un stress, l’euphorie m’envahit. Extinction des feux. Oui, précisons immédiatement pour les personnes qui ne connaitraient pas ce groupe que ces derniers jouent dans le noir complet sur fond de stroboscopes et avec de magnifiques lampes frontales rouges. Dès les premiers accords, c’est un rouleau compresseur qui assomme le public. Comme la dernière fois que je les ai vus en concert, je me sens hypnotisée par la scène et plongée dans une démence qui me poussent à secouer mon corps au rythme de la musique. La voix écorchée du chanteur, teintant telle la voix d’un chanteur de Black Metal, me transperce la tête. Les riffs sont noirs et lourds. Ma sensibilité est mise à rude épreuve durant ce show, me plongeant dans une atmosphère pseudo-dépressive mais teintée d’une joie immense. Oui, cela semble complètement contradictoire et pourtant, c’est ce que je ressentais. Petit à petit, l’oiseau fait son nid, ou plutôt, petit à petit, ou même à grands pas, Celeste va réussir à conquérir le public fribourgeois qui rentrera dans une longue frénésie. Lorsque les lumières se sont rallumées à la fin du concert, je suis impressionnée de voir le public se frotter les yeux comme au réveil d’un long rêve. Ce concert a été une véritable baffe. J’en ai d’ailleurs toujours mal à la joue... Et à en croire le public, je ne suis pas la seule à avoir eu la joue toute rouge.





Petit passage en backstage. J’apprends que Celeste s’est fait dérober du merch’ pendant leur concert. Comme quoi, une salle plongée dans le noir n’apporte pas que de la joie mais aussi une dose de stupidité de la part de certaines personnes.


C’est au tour des Yverdonnois d’Unfold de monter sur scène. Après deux excellents concerts, deux fortes émotions, j’espère que le troisième show ne fera pas exception. Après les avoir vu en live cet été au Rock Altitude Festival, suite à une longue absence sur scène, j’attends avec une certaine impatience de voir ce que ce concert va donner en salle. Même avant que le show soit donné, le public fribourgeois semble déjà conquis par le fait de pouvoir (re)voir ce groupe sur une scène. Dès les premières notes, les gens se réveillent et envahissent les recoins de la salle. On sent l’expérience du groupe qui maitrise à la perfection leurs instruments. Comme dirait l’organisateur de la soirée : « 3 grattes, c'est terrible » ! On fait face à une musique carré, efficace, on est dans le summum du Post-Hardcore. On sent que le groupe a pris de la maturité durant son absence. Le chanteur nous crache sa hargne au visage, nous gratifiant de lignées vocales écorchées. On souffre avec lui et cela fait du bien! Unfold nous transporte par sa musique dans une atmosphère disloquée. De plus en plus de monde envahissent la salle du Nouveau Monde. Il fait chaud et le public l’est aussi. La salle semble apprécier le retour de ce groupe. J’espère qu’on aura l’occasion de les revoir de plus en plus sur scène car leur prestation fait du bien aux oreilles et on en veut encore! Comment j’ai ressenti ce concert ? Comme une belle troisième claque dans la figure !





Les concerts sont finis, je descends en backstage. Après une multitude d’émotions ressenties, je sens le poids de « la bonne soirée ». Une bonne ambiance flotte dans les loges. On sent les musiciens heureux et leur joie ne fait qu’augmenter la nôtre.


Un grand MERCI à Stéphane Schmutz pour les photos de la soirée et surtout un immense bravo pour les magnifiques photos de Celeste qui n’ont sûrement pas été faciles à prendre ! Pour en voir plus, n'hésitez pas à vous rendre sur son site, juste ICI.

Prochaine soirée « Full Metal » au Nouveau Monde, Fribourg : Mesmerised, Far Beyond Driven et Blasted, le 7 avril 2012. Je tiens également à vous rappeler la prochaine soirée Metal sur Fribourg qui aura lieu également au Nouveau Monde, le 25 février 2012, The Damassine Tour avec Spylown, Calcined ainsi que Henriette B . Allez, au plaisir !

Live Report : Vanessa

Ajouté le : 11.02.12

Live Report cliqué : 4534 fois


Chroniques similaires :

Elizabeth

Elizabeth

"Demo 2010 K7"


Date de sortie : 2010

Note: 4/5

Unfold

Unfold

"Cosmogon"


Date de sortie : 2011

Note: 4/5


Interviews similaires :

Elizabeth

Elizabeth

Réalisée le 31.03.12 avec Charly, Javier, Julien, Matthieu



Live Reports des mêmes artistes :

Impetus Festival 2018

Impetus Festival 2018

Celeste, Uniform, Spotlights, Pauwels

Date : 28.04.18

Lieu : Le Romandie - Lausanne

Rock Altitude Festival

Rock Altitude Festival

DEFTONES, CULT OF LUNA, ORANGE GOBLING, EYEHATEGOD, Elizabeth, Neosis, Kess'khtak, Nevborn

Date : 16.08.13

Lieu : Patinoire - Le Locle

KSK

KSK

Promethee, Elizabeth, Deadly Sin Orgy

Date : 07.10.10

Lieu : Usine - Genève

Fjord Festival III

Fjord Festival III

Elizabeth, Ward Hill, Daggers, Oathbreaker, Pneu, Drums are for Parades

Date : 20.03.10

Lieu : Usine - Genève

Fjord Festival

Fjord Festival

The Ocean, Defdump, Overmars, Impure Wilhelmina, Lost Sphere Project, Celeste, Shelving

Date : 27.10.07

Lieu : Usine - Genève

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Abraham

Abraham

Look, Here Comes The Dark!

Kroniks
Woodwolf

Woodwolf

"Golden Road"


Date de sortie : 2018

Note : 3.5/5

Lame Shot

Lame Shot

"Try Again"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Harker

Harker

"No Discordance"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Jesse Lebourdais

Jesse Lebourdais

"Grief Intensity Friendship"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Dani Llamas

Dani Llamas

"Dead Labor"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Red City Radio

Red City Radio

"Skytigers"


Date de sortie : 2018

Note : 3.5/5

Toutes les kroniks...

Interviews
Abraham

Abraham

avec Groupe


ajouté le : 08.05.18

Spanish Love Songs

Spanish Love Songs

avec Dylan


ajouté le : 02.04.18

Guerilla Poubelle

Guerilla Poubelle

avec Till


ajouté le : 07.12.17

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

Alesana

Total des commentaires : 9

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com