Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 719
Visiteurs actuellement sur le site: 49

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Metal Assault Festival

Psycroptic, The Resistance, Dew-Scented, Prostitute Disfigurement, etc.

27.09.13 / Grand-Vennes - Lausanne

Flyer

Skartnak.com C’est déjà la quatrième édition du Metal Assault qui s’est déroulé le 27 et 28 septembre à Grand-Vennes, Lausanne. Rendez-vous quasiment incontournable pour les fans romands de death et thrash, le public était nombreux et s’était surtout montré d’excellente humeur. Penchons-nous sur la multitude de concerts ayant eu lieu ce weekend-là :

Vendredi 27 septembre : Thrash Day

La soirée débute avec Algebra, groupe de thrash lausannois qui a déjà amplement fait ses preuves dans la région, et en fait ici encore une belle démonstration. Avec à l’appui, une sélection de titres de leur album ‘Polymorph’, agrémenté de deux nouvelles compositions, dont une ballade mélangeant à merveille le côté calme de Testament avec des pulsions Anathemesques. Ne vous laissez pas leurrer, Algebra est du thrash pur et dur, mais qui sait se renouveler et sortir du lot. En outre, une sélection variée de reprises, de Testament (‘Into The Pit’) à Death (‘Lack Of Compréhension’), en passant par Sepultura (‘Dead Embryonic Cells’). En parlant de groupes qui ne sortent pas du lot, Battalion en est un cas d’école. Faisant partie de la grande vague du thrash revival, ces Zurichois nous reproduisent les riffs des premiers Metallica et Heathen, sans originalité particulière mais avec une allure correspondant parfaitement au début des 80’s ; petit point bonus pour la bande originale de Terminator en intro ! Suivi par Scarred, groupe ayant remporté le Wacken Battle par le passé, groupe luxembourgeois jouant un mélange subtil de death-thrash à tendance coreuse. Le premier groupe me venant en tête est Scar Symmetry avec des influences de Lamb Of God et une voix à la Mudvayne. Dew-Scented, qui a bravé des scènes depuis plus de 20 ans, nous éblouit encore à chaque fois avec leur thrash-death incisif à tempo soutenu, avec comme points forts les titres ‘Sworn To Obey’, ‘Cities Of The Dead’, ‘Never To Return’ et ‘Acts Of Rage’. Le nouveau line-up, composé exclusivement de musiciens néerlandais ainsi que l’éternel Leif Jensen au chant (faisant de lui le seul Allemand dans un groupe… allemand), possède une fraîcheur qui fait très plaisir. Dew-Scented anno 2013, un régal ! On arrive à la tête d’affiche de la journée thrash, et c’est The Resistance à qui incombera la tâche de clore cette première soirée avec succès. Comportant dans ses rangs le chanteur Marco Aro (The Haunted) et les guitaristes Jesper Strombläd et Glenn Ljungstrom, les meilleurs songwriters de toute la carrière d’In Flames et probablement l’un des meilleurs duos du death mélodique, cette formation a un air de supergroupe. En effet, ils sont supers dans le sens où ils combinent death-thrash avec des tendances hardcore, notamment par la voix, tout en gardant un son de guitare 100% suédois. Cette distorsion respire la Suède à mille lieues, réminiscence des premières années de Dismember et Entombed. Devenant progressivement une référence incontournable dans la scène des deux groupes cités avant, The Resistance achèvent avec une intensité et un groove infectieux, les personnes qui sont restés jusqu’au bout de cette première soirée de festival. Dommage que Jesper soit absent, mais son roadie le remplace de façon impeccable.

Samedi 28 septembre : Death Day

On débute cette samedi sous le signe de la brutalité avec une fin : celle de Peace Is Just A Break (PIJAB), jouant ici leur dernier live devant le public qui les connait le mieux, à savoir leurs amis. PIJAB a concocté un mix de metalcore avec influences death (notamment dans la voix), assaisonné par quelques riffs de black metal. Les 2 chanteurs se complètent par des voix antagoniques, l’une plus criarde et l’autre carrément à la frontière du guttural. La musique en elle-même se définit majoritairement comme du metalcore, quelque part entre Heaven Shall Burn, Darkest Hour et Killswitch Engage, tout cela avec d’autres inspirations nommées ci-haut. Dernier concert marque par les déguisements excentriques et forts amusants des musiciens ! Suivis par Erzebeth Dane, récente formation de death metal, composé surtout de musiciens ayant acquis leur expérience dans d’autres groupes régionaux à influences variées. Cela s’entend dans leurs morceaux : que ce soit Nile, Morbid Angel, Incantation/Funerus, les cinq messieurs prennent ce qui leur plait dans chacun de ses groupes puis en font un apprivoisement poussé. Mention spéciale pour Florian au chant, ses cordes vocales rappelant Akercocke et son expressivité quasi théâtrale rajoutent une dimension surprenante à cette prestation. Burning Flesh ne sera malheureusement pas si convaincant, limité à un death metal qui n’ose pas sortir du mid-tempo, en plus de multiples fautes et moments où les musiciens sont carrément perdus. Peut-être lié au stress du jour, mais le concert n’a pas su conquérir des âmes parmi le public. Exhumer, groupe de death venant d’Italie, à ne pas confondre avec le groupe de thrash culte Exumer, joue en l’absence du batteur, une batterie programmé devant faire l’affaire pour ces trois quarts d’heure sur la petite scène de Grand-Vennes. Leur deathgrind à influences slam-death en ressort plus mécanique et peut-être même un peu plus brutal que sur album. Cependant, il serait intéressant de revoir ce groupe avec la présence du batteur. Les Allemands de Pighead viennent avec un seul but : nous annihiler avec leur slam-death groovy à souhait. Groovy ne veut pas dire mid-tempo infini, les blasts sont bel et bien au programme aussi, et l’ensemble constitue un concert idéal pour commencer ce début de soirée. Carnal Decay, héros du brutal en Suisse alémanique, poursuivent ce qui a été débuté par Pighead, ni plus ni moins, tout dans la bonne humeur. Les Anglais de Dyscarnate sont une de forces montantes dans le death technique actuel. Leur musique se rapproche le plus à ce que fait Misery Index ces dernières années, mais à moindre impact. Hour Of Penance en est au sommet de sa popularité en 2013, même si le niveau général de leur albums tend à baisser au niveau des compositions, celles-ci étant surdéveloppées à tel point qu’on n’y voit ni queue ni tête. Le même raisonnement pourrait valoir pour les lives. On remet dans le contexte, se disant que les meilleurs musiciens de l’ancien line-up sont allés rejoindre Fleshgod Apocalypse, et le show n’est pas si mal, pour finir. Katalepsy reprend le flambeau du brutal death laissé par Pighead et Carnal Decay quelques heures plus tôt, et déverse des milliers de litres d’essence sur cette petite flamme. Le résultat : un show explosif et un public dans tous ses états. La Russie est venue, a vu et conquis Lausanne. Prostitute Disfigurement, pour leur unique date suisse, nous font honneur de leur présence à Lausanne, un retour largement mérité et clamé après le triomphe des Néerlandais au Metal Assault en 2011. Munis de nouveaux titres depuis la dernière fois, à part cela, rien n’a changé à leur magnifique performance depuis 2 ans ! Pourquoi changer une formule qui marche ? Du brutal death supersonique, une voix sortant du plus profond des grottes infernales, et un public pris de folie ! Merci, et vivement la prochaine, godverdomme! Tête d’affiche du samedi soir, Psycroptic est une des grandes sensations du death technique, et ce depuis plusieurs années. Et c’est un engouement totalement légitime puisqu’il existe vraiment très peu de groupes dans le genre qui manient leurs instruments avec une telle précision et efficacité. Prenez le slam death le plus stéréotypé du monde, et vous savez à quoi vous devez vous attendre lors d’un concert de Dynamite Abortion. Projet musical né d’une idée des membres d’Oral Fistfuck, Amagortis et Omophagia, Dynamite Abortion utilise pleinement cette simplicité pour faire la fête au Metal Assault, à mon avis la manière idéale d’aboutir ce samedi ‘Death Day’.

Photos: Aless Photography

Live Report : Sanders

Ajouté le : 14.10.13

Live Report cliqué : 3290 fois

Metal Assault FestivalMetal Assault FestivalMetal Assault Festival

Chroniques similaires :

Psycroptic

Psycroptic

"(Ob)Servant"


Date de sortie : 2008

Note: 4.5/5



Live Reports des mêmes artistes :

Metaldays 2015

Metaldays 2015

Accept, Saxon, Carcass, Queensrÿche, Moonspell, etc.

Date : 20.07.15

Lieu : - Tolmin, Slovénie

Neurotic Deathfest 2015

Neurotic Deathfest 2015

Bloodbath, Entombed, Immolation, Obituary, Morgoth, Nader Sadek, Broken Hope, etc.

Date : 17.04.15

Lieu : 013 - Tilburg, Pays-Bas

Metaldays 2014

Metaldays 2014

Megadeth, Opeth, Heaven Shall Burn, etc.

Date : 21.07.14

Lieu : - Tolmin, Slovénie

Prostitute Disfigurement

Prostitute Disfigurement

Deranged, Katalepsy, Moker

Date : 25.07.10

Lieu : Baroeg - Rotterdam

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Abraham

Abraham

Look, Here Comes The Dark!

Kroniks
Run Up, The

Run Up, The

"Good Friends, Bad Luck"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

PFK, The

PFK, The

"Yeah"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

Circles

Circles

"Demo 2017"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Woodwolf

Woodwolf

"Golden Road"


Date de sortie : 2018

Note : 3.5/5

Lame Shot

Lame Shot

"Try Again"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Harker

Harker

"No Discordance"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Toutes les kroniks...

Interviews
Abraham

Abraham

avec Groupe


ajouté le : 08.05.18

Spanish Love Songs

Spanish Love Songs

avec Dylan


ajouté le : 02.04.18

Guerilla Poubelle

Guerilla Poubelle

avec Till


ajouté le : 07.12.17

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

Alesana

Total des commentaires : 9

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com