Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 344
Visiteurs actuellement sur le site: 29

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Rise Against

Pennywise, Swimmers

14.11.14 / Le Bataclan - Paris

Flyer

Skartnak.com Rise Against était de passage à Paris le 14 Novembre 2014. Il jouaient cette fois encore au Bataclan, accompagnés de Pennywise et Swimmers.

Je débarque vers la fin du set de Swimmers, anciennement connu sous le nom Emily’s Army (le changement ne doit pas dater de longtemps puisque même les merchs n’étaient pas à jour…), pour voir une bande de petits jeunes sur scènes. Ils jouent de mémoire un pop punk gentillet typé californien. Pour information Joey Armstrong, le fils du lead singer de Green Day, est à la batterie.



La salle n’était pas encore très active mais on se réveille rapidement lorsque le backdrop de Pennywise est mis en place. Si vous n’avez jamais entendu parler d’eux c’est que vous sortez d’une grotte où vous avez passé les vingt-cinq dernières années de votre vie, où alors que le punk rock c’est pas votre tasse de bière. En tous les cas ils débarquent en force, bière à la main, avec leur punk agressif qui penche dangereusement vers le hardcore punk, n’ayant pas peur de critiquer ce qui ne leur plait pas. Jim Lindberg au micro semble être partout à la fois et n’a de cesse d’encourager le public - les faisant sauter, pogotter, slamer - et de jouer avec les photographes, allant jusqu’à emprunter un des appareils pour faire une photo du public. Fletcher Dragge à la guitare sirote sa bière accrochée au support de son micro à la moindre occasion. Byron McMackin à la batterie à la chance d’être plutôt sur l’avant de la scène, la batterie du groupe suivant étant déjà en place. Randy Bradbury à la basse fait l’éloge de Rise Against et annonce qu’ils sont su rester égaux à eux même malgré leur succès et leur dédicace la chanson « My Own Way ».



Ils demandent au public s’ils connaissent les grand noms du punk tels que Nirvana, Black Flag ou Bad Religion et comme la foule semble être emballée à par Bad Religion, ils démarrent une reprise de « Do What You Want ». Ils enchainent les chansons qu’ils dédicacent quasi systématiquement, employant leurs quelques connaissances de français dont le très répété « faite du bruit ! ». Après « 25 years of bullshit » ils sont toujours autant la pêche ! D’ailleurs ils enchaineront le lendemain un concert au Glazart en tête d’affiche, leur set étant un peu court.



On a le droit à un gros moshpit sur « Society », un middle finger sur « Fuck Authority » et on finit en beauté sur « Bro Hymn » avec le public qui chante en cœur. Le public est maintenant gonflé à bloc et prêt à accueillir la tête d’affiche de ce soir !

Toutes les photos de Pennywise sont visible en cliquant ICI.



Setlist de Pennywise :

1. Pennywise
2. Rules
3. Something to Change
4. My Own Country
5. The World
6. My Own Way
7. Do What You Want (Bad Religion cover)
8. Same Old Story
9. Perfect People
10. Society
11. Fuck Authority
12. Bro Hymn



Rise Against débarque au milieu des machines à fumée (pas évident pour nous pauvres photographes…) et comme à son habitude nous en met plein la vue dès le début avec « Ready To Fall ». Zach Blair semble voler sur scène, montant un peu partout pour s’élancer dans des jumps de manière très régulière. Joe Principe, le bassiste, est un peu moins actif sur scène, il devrait pourtant être déchainé vu que c’était son anniversaire ce soir-là. Tim McIlrath voulait d’ailleurs qu’on cherche le Tigre perdu à Paris pour l’offrir à Joe. Entre la fumée et la batterie complètement au fond de la scène, nous avons à peine vu Brandon Barnes ce soir-là. Et bien sûr Tim au micro est intenable lorsqu’il n’est pas coincé derrière sa guitare, il va dès le début prendre un bain de foule.



Grosse ambiance, et après avoir fait mon quota de trois chansons je m’en vais dans le pit avec mon sac à dos plein de matos photo, le vestiaire étant plein. Le public est en délire, il fait chaud comme souvent au Bataclan, ça se bouscule gentiment, ça saute sur place mais surtout ça chante à tue-tête, car oui, les fans de Rise Against connaissent les paroles ! Très peu de chansons du dernier album, avec uniquement « Tragedy + Time », « I Don’t Want To Be Anymore » et la version acoustique de « People Live Here » si je ne m’abuse, ce qui m’arrange n’ayant pas trop eu l’occasion de vraiment l’écouter. Pas mal d’anciens titres par contre, et ça, ça me plait car je préfère de loin les 4 premiers albums, avec leur son moins propre et ces riffs un peu plus agressifs. « Behind Closed Doors », “Prayer Of The Refugee”, “Voices Off Camera”, la foule est en délire!



Le groupe quitte la scène pour revenir avec une session acoustique pendant laquelle nous aurons le droit à l’excellente « Swing Life Away » et une chanson du nouvel album « People Live Here ». Mais surtout nous voyons un gringalet invité sur scène par Tim. La communication n’a pas l’air facile pour ce jeune Irlandais qui est timide comme tout. On pense qu’il va venir chanter ou quelque chose dans le genre, mais en fait non, il est venu à Paris pour faire sa demande de mariage à sa compagne qui le rejoint sur scène.



On enchaine ensuite sur un deuxième rappel pour finir en beauté sur « Savior ». Déjà présent en 2012, dans la même salle, j’avais apprécié le concert mais celui-ci était encore plus mémorable. Enfin, tout le monde a bien transpiré, tout le monde a bien chanté, et il est temps de rentrer à la maison. Et bonne nouvelle le matériel photo a résisté à la fosse !

Toutes les photos de Rise Against sont visible en cliquant ICI.



Setlist de Rise Against

1. Ready to Fall
2. Give It All
3. Re-Education (Through Labor)
4. Behind Closed Doors
5. Tragedy + Time
6. The Good Left Undone
7. Like the Angel
8. I Don't Want to Be Here Anymore
9. Help Is on the Way
10. Chamber the Cartridge
11. Voices Off Camera:
12. Prayer of the Refugee
13. Alive and Well
14. Audience of One
15. Satellite

Acoustic
16. People Live Here
17. Swing Life Away

Encore
18. Make It Stop (September's Children)
19. Savior

Merci à Roger de Replica Promotion pour l’accréditation.

Crédit Photo : ABSE Photography

Live Report : Milky

Ajouté le : 10.12.14

Live Report cliqué : 1347 fois


Chroniques similaires :

Pennywise

Pennywise

"Reason To Believe"


Date de sortie : 2008

Note: 3.5/5



Live Reports des mĂŞmes artistes :

Rise Against

Rise Against

Rise Against

Date : 14.06.12

Lieu : Le Bataclan - Paris

Pennywise

Pennywise

The Nuttcutters, Your All TIme Favorites

Date : 02.02.11

Lieu : Kofmehl - Soleure

Pennywise

Pennywise

Strike Anywhere, A Wilhelm Scream

Date : 03.05.10

Lieu : Dynamo - ZĂĽrich

Rise Against

Rise Against

Poison the Well

Date : 02.11.09

Lieu : X-tra - ZĂĽrich

Pennywise

Pennywise

A Wilhelm Scream

Date : 01.09.08

Lieu : Volkshaus - ZĂĽrich

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Lastkaj 14

Lastkaj 14

Becksvart

Kroniks
88 Fingers Louie

88 Fingers Louie

"Thank You For Being A Friend"


Date de sortie : 2017

Note : 5/5

Mudbath

Mudbath

"Brine Pool"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Crash Ton Rock

Crash Ton Rock

"Volte-Face"


Date de sortie : 2017

Note : 4.5/5

Setbacks

Setbacks

"Ocean Apart"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Mighty Bombs

Mighty Bombs

"Not Of This Earth"


Date de sortie : 2017

Note : 4/5

Hierophant

Hierophant

"Mass Grave"


Date de sortie : 2016

Note : 3/5

Toutes les kroniks...

Interviews
The Bennies

The Bennies

avec Jules, Craig


ajouté le : 19.03.17

Less Than Jake

Less Than Jake

avec Chris DeMakes


ajouté le : 16.11.16

Hollywood Undead

Hollywood Undead

avec Johnny 3 Tears (bassiste, chanteur, rappeur et compositeur)


ajouté le : 20.05.16

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

Alesana

Total des commentaires : 9

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com