Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 163
Visiteurs actuellement sur le site: 12

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Summer Breeze 2011

Benighted, Grand Magus, Corvus Corax, Týr, Primordial, Moonsorrow

20.08.11 / Open Air - Dinkelsbühl (Allemagne)

Flyer

Skartnak.com Samedi 20 août :

Un réveil plus doux que la veille, sans tempête. Tiens en parlant de tempête, celle annoncée par les organisateurs n'a pas daigné se montrer. Pas une seule petite rafale de vent, pas une seule petite goutte de pluie, on serait presque déçus. On mange en vitesse pour ne pas louper le groupe recommandé par tant de Français ...

Benighted
Du brutal death tirant sur le grindcore, ça stimule! En témoigne un public plus important que la veille pour Nervecell, majoritairement composé de Français venus soutenir leur compatriote. Pogos et circle pits au rendez-vous pour le traditionnel groupe gras et brutal de la matinée, avec des musiciens sympathiques (mention spéciale à l'accent marqué du chanteur, un peu étonnant après plus de dix ans de carrière). Ces derniers invitent même à aller faire la fête avec eux une fois le concert terminé! Pour le public français, c'est pas fini, ils entament en choeur une Marseillaise. Je me casse, dégoûté.

Grand Magus
Du grindcore au heavy, de la France à la Suède, on passe à Grand Magus également sur la scène principale. Un concert très sympathique donné par ces trois gaillards nordiques, qui évoluent dans un style traditionnaliste proche du doom. Le public était majoritairement composé d'initiés, en témoigne le nombre capable de chanter en choeur les paroles. Malheureusement pour moi, je découvrais le groupe, j'aurais plus apprécié avec un peu plus d'expérience. Mais ça m'a suffit pour décider d'aller à leurs dédicaces prévues plus tard dans la journée.

Corvus Corax
Corvus Corax! Déjà vus deux fois au Wacken, et les deux fois c'était un moment incroyable! Du coup, je ne mentirai pas en disant que c'était un des groupes qui m'avait traîné depuis la Suisse à Dinkelsbühl. On se dépêche donc devant la scène et on constate consterné que il manque un peu de place pour y mettre un choeur et un orchestre. Les membres arrivent, le noyau dur de Corvus Corax : cette fois-ci, ce sera sans Cantus Buranus. Dommage. Le concert fut plus festif que mes deux souvenirs, plus folk qu'orchestral, avec de nombreux instruments médiévaux et traditionnels, et moins majestueux qu'au Wacken. Ca n'a apparemment pas déplu au public qui trahissait sa joie, augmentée encore par un jet d'eau qui aspergeait la foule durant le concert. Un concert sympathique, mais lorsqu'on s'attendait à un spectacle du type Cantus Buranus on ne peut s'empêcher d'être un peu déçu.

Il fut ensuite temps d'aller se faire un petite séance dédicace, de constater que celles de Primordial avait été déplacées et d'aller en consolation à celles de Sodom, devant laquelle n'attendait aucune queue (un peu triste, pour ces légendes du thrash metal). Un peu plus tard donc, on se tape celles de Primordial, l'occasion de serrer la main à un des plus grands chanteurs de notre temps, celles de Grand Magus, et celles du noyau dur de Corvus Corax. Alors que Tarja pousse à la mélancolie des beaux jours de Nightwish en contrefonds, un gros dilemme s'impose, Týr ou Sodom pour le prochain concert? Ragaillardi par l'ambiance démente du concert de Turisas, j'opte pour Týr.

Týr
Venu des îles Féroé, Týr joue un viking metal à voix claire, épique et originale. Cependant, quel public mou! Peut-être était-ce l'excuse du dernier jour, mais une seule chanson démarra avec un pogo, qui fut quasi immédiatement avorté par des crowd-surfers franchement agaçants. Dommage, car le groupe ne manquait pas d'énergie, et faisait preuve d'une bonne interaction avec le public, on aurait bien voulu leur montré un meilleur accueil! On a pas pu éviter la légendaire chanson "Hold the heathen hammer high", une des seules ou le public peut chanter avec le groupe, vu la langue barbare qui prédomine dans les autres morceaux. Le dernier album eut droit à la majeure partie du gateau au niveau de la setlist, et à son bon p'tit coup de pub, heureusement avec humour, de la part des musiciens.

À ce qui paraît, Sodom, c'était de la tuerie! Bon, pour se consoler (si il y a encore besoin de trouver une excuse pour boire), on termine la Jäger et on entame la vodka, histoire de se chauffer pour le plus grand moment du festival : Primordial.

Primordial
Avec Corvus Corax, je m'étais déplacé pour eux, je ne fus pas déçu. Une énergie incroyable de la part du chanteur, qui emporte le public par sa prestation vocale impressionnante et par son interaction régulière. A titre d'exemple, alors que la foule réclamait un bis, il revient seul sur scène, et présente ses excuses en disant qu'ils ont dépassé leur temps prévu, et qu'ils ne peuvent malheureusement pas revenir sur scène, mais qu'on les reverra sûrement très bientôt! Un geste humble, qui incite au respect. Au niveau de la setlist, l'excellent Redemption at the Puritan's Hand fut la vedette, avec notamment "Bloodied Yet Unbowed", "Lain with the Wolf ", et d'autres. La superbe "Empire Falls" fut entonné en choeur par une foule nombreuse d'adeptes, conquise par l'atmosphère puissante du groupe, capable de charmer même un non-connaisseur. On pourrait regretter l'omission de "Gallows Hymn", mais on se rattrape sur la superbe "The Coffin Ships", qui soulevait le coeur et faisait couler les larmes.
Définitivement, ce concert était un des plus mémorables du festival.

Moonsorrow
Une heure du matin dimanche et le festival n'est pas terminé, on retourne à la Party Stage sous tente pour aller voir Moonsorrow, les vikings finnois. On trouve là-bas une ambiance beaucoup moins festive que Turisas ou ce que donnent les concerts d'Ensiferum. Les derniers albums l'avaient montré : c'est une musique plus atmosphérique et progressive qu'adopte Moonsorrow. Un concert composé au final de cinq ou six morceaux (pour trois quarts d'heure de concert!), mais qui faisait pâle figure niveau émotions suscitées après le choc de Primordial. Sympathique tout de même.

Un petit mot pour terminer avec ce compte-rendu du Summer Breeze sur l'organisation, c'est dommage de louper un groupe à cause d'une erreur dans le running order, ça ne m'était jamais arrivé au Wacken. De plus, on était obligé de faire un long chemin chaque fois pour accéder aux deux scènes principales, ce qui était, en plus de puer l'opération marketing, une perte de temps fatigante qu'on devait subir plusieurs fois par jour. Je me demande si l'opération marketing est réussie, vu que de toute façon dans tous festivals on fait quand même un saut au merchandising pour passer le temps. Par rapport au Wacken, la majorité parle allemand, et les fans venus de l'étranger sont plus rares. Un festival sympathique, mais qui ne m'attirera pas par son ambiance (au contraire du Wacken), aussi, la prochaine affiche a intérêt d'être intéressante.

Live Report : Loulou

Ajouté le : 24.08.11

Live Report cliqué : 4851 fois

Summer Breeze 2011Summer Breeze 2011Summer Breeze 2011Summer Breeze 2011

Chroniques similaires :

Benighted

Benighted

"Carnivore Sublime"


Date de sortie : 2014

Note: 3/5

Grand Magus

Grand Magus

"Iron Will"


Date de sortie : 2008

Note: 4.5/5

Moonsorrow

Moonsorrow

"Tulimyrsky"


Date de sortie : 2008

Note: 2/5

Primordial

Primordial

"Redemption At The Puritan's Hand"


Date de sortie : 2011

Note: 4/5

Primordial

Primordial

"To The Nameless Dead"


Date de sortie : 2007

Note: 5/5


Interviews similaires :

Primordial

Primordial

Réalisée le 08.04.12 avec A.A. Nemtheanga, chanteur et parolier



Live Reports des mêmes artistes :

The Ghosts Of The Charnel House Tour

The Ghosts Of The Charnel House Tour

Primordial, Svartidaudi, Ketzer

Date : 28.04.16

Lieu : KIFF - Araau

Metal Retaliation

Metal Retaliation

Benighted, Oral Fistfuck, Herod, etc

Date : 01.11.14

Lieu : Grand-Vennes - Lausanne

Summer Breeze 2011

Summer Breeze 2011

Nervecell, Rev 16:8, Turisas, Bolt Thrower, Amorphis

Date : 19.08.11

Lieu : Open Air - Dinkelsbühl (Allemagne)

Summer Breeze 2011

Summer Breeze 2011

Vreid, Kvelertak, Marduk

Date : 18.08.11

Lieu : Open Air - Dinkelsbühl (Allemagne)

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Scott Sellers

Scott Sellers

Being Strange

Kroniks
Guilhem

Guilhem

"Born & Bored"


Date de sortie : 2020

Note : 4/5

Fast Lane

Fast Lane

"Life On A Slackline Strap"


Date de sortie : 2020

Note : 4/5

Matchup, The

Matchup, The

"Straight To The Core"


Date de sortie : 2020

Note : 4/5

Krang

Krang

"Singalong"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Darkrise

Darkrise

"Circles Of Failure"


Date de sortie : 2019

Note : 4/5

Run Up, The

Run Up, The

"Good Friends, Bad Luck"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

Toutes les kroniks...

Interviews
Among Vultures

Among Vultures

avec Edmond


ajouté le : 27.03.19

Abraham

Abraham

avec Groupe


ajouté le : 08.05.18

Spanish Love Songs

Spanish Love Songs

avec Dylan


ajouté le : 02.04.18

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

Alesana

Total des commentaires : 9

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com