Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 889
Visiteurs actuellement sur le site: 43

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Shining

Der Weg Einer Freiheit, Imperium Dekadenz

13.11.15 / Keller Klub - Stuttgart

Flyer

Skartnak.com Vendredi matin, je me mets en route pour Stuttgart ! La mini tournée Allemande de Shining me fait les yeux doux depuis maintenant 6 mois et nous nous sommes mises d'accord sur une date avec une amie. On se rejoint là-bas, c'est parti ! Après quelques petites heures de shopping et des sushis, on se met en route pour trouver la fameuse salle puisqu'aucune de nous deux y est déjà allées : le Keller Klub. On imagine tout de suite que c'est une petite salle, mais à ce point là… Bref.

On pose la voiture à quelques mètres de l'entrée et pendant que nous terminons de nous remaquiller (tellement trve, on sait), Niklas et 2 autres membres du groupe nous passent devant. Niklas s'arrête et vient me parler… De mes cheveux. Apparemment très intéressé par mon sidecut, il engage la discussion en venant directement à ma portière.

What have you done to your hair ?
Uhhh I shave a part of it…
Well, it looks fucking great !

Et il s'en va aussi vite qu'il est venu. Regards étonnés avec mon amie, puis fous-rires. 5minutes plus tard nous nous dirigeons vers la salle, ouverture des portes d'ici 5minutes. Tu parles, il y aura du retard et nous devrons attendre dans le froid avec un début de pluie. Les portes ouvrent enfin, il est temps de découvrir la salle. Nous descendons des petits escaliers, on se retrouve en face du merch, puis nous voyons la scène. La soirée promet ! Une scène un minimum surélevée, de peut-être 30cm, pas de barrières, rien, un espace pour la foule qui sera tout simplement minuscule, bref, c'est la salle parfaite pour ce genre de soirée. Le premier groupe à jouer sera Imperium Dekadenz, déjà vus, et pas vraiment ma tasse de thé, on en profite pour aller se prendre à boire et partir à la recherche des toilettes. On découvre un coin fumeur et je croise les bonhommes de Der Weg Einer Freiheit. Nous irons regarder les dernières chansons. Ils sont mieux que dans mes souvenirs, mais toujours pas aussi bien que ce que j'en attendais d'eux. On s'avance vers le premier rang pour le prochain concert.

Der Weg Einer Freiheit. J'avais surtout fait le d√©placement pour eux √† vrai dire, je ne me voyais pas terminer 2015 sans les revoir au moins une fois et c'√©tait l'occasion parfaite puisque je n'avais pas revu Shining depuis une ann√©e. Soundcheks, on se dit bonjour avec des petits signes et il est temps de commencer. Der Weg montent sur sc√®ne et retournent tout ce que j'avais dans la t√™te. D√©j√†, ils commencent avec la chanson qui a toujours √©t√© leur ''encore'' depuis la premi√®re fois que je les avais vu en 2012. Ruhe, s√Ľrement ma pr√©f√©r√©e de toutes. On embarque directement avec eux, et toute la salle est imm√©diatement conquise par les premi√®res secondes de show. Les cheveux volent et les voix hurlent, des poings se l√®vent, les coeurs se brisent, DWEF prennent aux tripes et continuent le massacre en enchainant avec Eiswanderer, tir√©e du dernier album Stellar. Un type derri√®re moi se brise la voix en hurlant toutes les paroles et je souris doucement en l'entendant. Mention sp√©ciale √† Tobias, le batteur, qui √† chaque concert nous offre tout simplement une prestation √©poustouflante ; il a l'air si paisible quand il joue, il m'√©tonnera toujours. Nachtsam, pour faire un petit passage sur Unstille, une magnifique chanson instrumentale. Ils n'ont m√™me pas besoin de paroles. Et les guitares r√©sonnent dans ce petit Keller Klub, un lourd silence se pose sur la salle. Personne ne manque d'applaudir. Verg√§ngnis. Le calme avant la temp√™te. Le concert passe bien trop vite, la temp√©rature monte, les √Ęmes s'√©l√®vent. Je ferme les yeux et me laisse aller. Retour √† Stellar avec le petit chef d'oeuvre qu'est Einkehr. Les larmes me montent carr√©ment aux yeux et je me retrouve √† aussi hurler les paroles, toujours avec la voix de ce type derri√®re moi. Il est d√©j√† temps d'annoncer la derni√®re chanson, nous aurons eu droit √† environ 1h de set et nous le termineront avec la fameuse Der Stille Fluss qui emportera tout le monde pour un dernier voyage ; plut√īt chaotique pour moi. Der Weg terminent sous un tonnerre d'applaudissements et mille demandes pour encore une chanson, juste une, alleeeeer ! Mais pas le temps, place √† Shining.

J'√©tais dans un √©tat second et je ne me rappelle de ''presque rien'' si l'on veut bien. Tout est vague et j'ai l'impression d'avoir assist√© au concert de derri√®re, d'avoir √©t√© spectateur de ce qu'il se passait √† ce premier rang. J'avais d√©cid√© de ne pas boire mais avec la dose d'alcool que Niklas m'a donn√© et me crachait au visage, autant dire que j'√©tais bien. Je ne me rappelle ni de l'ordre des chansons, ni m√™me de quelles chansons ont √©t√© jou√©es (√† part quelques unes pour s√Ľr, mais sinon, c'est une sorte de m√©lange de souvenirs et de convictions). A peine le temps de comprendre que le concert commence, aucun signal, rien‚Ķ Niklas monte sur sc√®ne et empoigne mon labello, s'en met une couche et me le redonne brusquement. Et bien de rien ! Il ouvre sa bouteille de Whisky, prend une √©norme gorg√©e, me regarde avec grand sourire et me crache tout au visage dans les 2 premi√®res minutes du show. Mais en m√™me temps, √† quoi donc pouvais-je bien m'attendre ? Et bien √† rien : car la derni√®re tourn√©e √©tait la tourn√©e la plus sage de Shining que j'avais pu voir et rien de tout cela n'avait eu lieu. Pas de sang, pas de drogue, toujours cette bouteille de whisky, aucun contact avec le public. On est clairement revenu quelques ann√©es en arri√®re, voire m√™me pire. Puisque je ne me rappelle de rien je vais parler du concert en g√©n√©ral et des chansons dont je suis s√Ľre et certaines d'avoir entendue, j'ai trouv√© la setlist du show du lendemain √† Essen, mais il ne me semble pas avoir eu le m√™me ordre de chansons, du coup‚Ķ Question ambiance g√©n√©rale, Niklas et les autres √©taient clairement au taquet, on retrouve le vieux Shining de 2011 (ou comme je l'ai dit plus, 2013, voire bien pire). Je ne les avais jamais vu aussi remont√©s et √† fond. Niklas d√©barque sur sc√®ne avec une cravache et s'y donne √† coeur joie sur les cuisses des filles √† c√īt√© de moi et sur mon propre dos puisque j'√©tais pile en face de lui. Pendant tout le show il me renversera du whisky ou du vin rouge dans les cheveux, m'en fera boire √† outrance, m'en crachera directement dans la bouche, me giflera avec ses gants, il m'agrippera les cheveux dans la nuque, me tirera contre lui avec son pied de micro, ma t√™te contre son torse, il fait mine de me trancher la gorge, balade sa cravache sur mon visage (mais je le regarderai en disant non, et il finira par frapper dans mon dos), il br√Ľlera avec une clope quelques personnes dans le public mais √† √ßa aussi, je dirai non. Niveau ambiance, on ne pouvait pas mieux faire, Niklas vivait sa musique et m'a clairement emport√© avec lui. 4 ans que je suis le groupe en live, en 4 ans aucun concert n'avait √©t√© aussi extr√™me. Niveau son et choix de morceaux, clairement, on ne pouvait pas faire mieux. Un peu de Halmstad, un peu du dernier album, on passe par F√∂dd F√∂rlorare, Redifining Darkness, Eerie Cold, Angst, bref, un peu de tout et c'est tout simplement parfait. On aura droit aux plus grands ''tubes'' de Shining comme √† des chansons que je n'avais encore jamais entendues en live, une setlist tout simplement incroyable avec des passages liant directement des chansons, etc‚Ķ Malgr√© tout cet alcool, on pourrait penser que le show en prendrait un coup. Non ! Faux ! La voix de Niklas √©tait incroyable et oui, aussi en chant clair (on pense √† For The God Below par exemple), les autres musiciens √©taient un peu en retrait sauf pour le bassiste qui se permit de chercher un peu quelques encoureagements dans la foule ainsi que d'aller cravacher un type qui voulait faire le m√Ęlin sur le c√īt√© de la sc√®ne. D'ailleurs, en parlant de m√Ęlins, on avait 3 imb√©ciles qui se tenaient en retrait de la sc√®ne mais parfaitement en √©vidence pour que Niklas les voient tirer des fuck √† tout va. Apr√®s quelques chansons et quelques tentatives en leur disant de s'approcher pour voir s'ils en avaient le courage et d'assumer leur geste (√©videmment non), Niklas prend le micro et annonce ouvertement que quiconque les tabasse pourra aller demander 100 euros au stand de merch apr√®s le concert (personne n'a boug√©, surprenant d'ailleurs venant des fans de Shining, je m'attendais √† ce qu'au moins quelques t√™tes br√Ľl√©es s'y mettent), et pour en revenir au petit malin du premier rang, le bassiste a donc arrach√© la cravache des mains de Niklas et s'est acharn√© sur le torse du bonhomme, et l'insultant. Niklas, suit avec un pied de micro qu'il lui balancera aussi dessus. ''Is your mother proud of yourself ?'' qu'il demandera, mettant fin aux discussions. Silence. On continue le show. Quel bonheur d'avoir assist√© √† un show o√Ļ le public √©tait autant r√©ceptif. On a l'habitude du public plat ou qui a peur de Niklas, ici les gens bougeaient, chantaient, hurlaient, tendaient leurs bras, certains l'ont m√™me br√Ľl√© eux-m√™me, etc‚Ķ Si le groupe se donne √† fond, le public suivra.

Concernant la setlist, voici celle du lendemain √† Essen, c'√©tait s√Ľrement la m√™me que ce √† quoi j'ai eu droit √† Stuttgart (car aucune setlist n'√©tait au sol, du coup ils font s√Ľrement la m√™me chose chaque soir), mais impossible de me souvenir de tout cela. J'√©tais dans un autre monde, je ne peux pas tout confirmer √† 100%. Mais merci pour tous ces titres de Halmstad. Mine de rien, ils auront quand m√™me fourni un sacr√© long show, intense, fort en √©motions, tout le monde √©tait en place, un son du tonnerre, un public en feu‚Ķ Bref, tout ce qu'on attendait de Shining.

Intro (Den Påtvingade tvåsamheten)
Vilja & Dröm
Framtidsutsikter
Människotankens Vägglösa Rum
Besvikelsens Dystra Monotoni / Neka Morgondagen
Ohm (Sommar Med Siv)
Intermission (Att Med Kniv Göra Sig Illa)
Låt Oss Ta Allt Från Varandra
For The God Below
----
Människa O'avskyvärda Människa
Submit To Selfdestruction

Après le concert nous irons vite fait demander une photo avec Niklas et je tenais à lui demander s'ils allaient revenir en Suisse. Eh bien mes chers amis, je pense qu'on peut aller se faire… Car sa réponse ne laisse place à aucun doute : Switzerland sucks. Mais je continuerais de croiser les doigts, encore et encore.

Alors √† une prochaine s√Ľrement en Allemagne Niklas, ravie d'avoir fait ta connaissance.

Live Report : Julythetavernwench

Ajouté le : 17.11.15

Live Report cliqué : 1703 fois


Chroniques similaires :

Der Weg Einer Freiheit

Der Weg Einer Freiheit

"Stellar"


Date de sortie : 2015

Note: 5/5

Shining

Shining

"VII : Född Förlorare"


Date de sortie : 2011

Note: 2.5/5



Live Reports des mêmes artistes :

Graspop Festival 2015

Graspop Festival 2015

SepticFlesh, Der Weg Einer Freiheit, Hollywood Undead, Marilyn Manson, ...

Date : 19.06.15

Lieu : Festival - Dessel

Ragnarök Festival 2015

Ragnarök Festival 2015

Behemoth, Nargaroth, Harakiri For The Sky, Der Weg Einer Freiheit, Negura Bunget, Thulcandra, Bifröst, ...

Date : 10.04.15

Lieu : Stadthalle - Lichtenfels

Darktroll Festival 2014

Darktroll Festival 2014

Agrypnie, Der Weg Einer Freiheit, Falloch, Harakiri For The Sky, Heidevolk, ...

Date : 06.06.14

Lieu : Burguine Schweinsburg - Bornstedt

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Scott Sellers

Scott Sellers

Being Strange

Kroniks
Guilhem

Guilhem

"Born & Bored"


Date de sortie : 2020

Note : 4/5

Fast Lane

Fast Lane

"Life On A Slackline Strap"


Date de sortie : 2020

Note : 4/5

Matchup, The

Matchup, The

"Straight To The Core"


Date de sortie : 2020

Note : 4/5

Krang

Krang

"Singalong"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Darkrise

Darkrise

"Circles Of Failure"


Date de sortie : 2019

Note : 4/5

Run Up, The

Run Up, The

"Good Friends, Bad Luck"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

Toutes les kroniks...

Interviews
Among Vultures

Among Vultures

avec Edmond


ajouté le : 27.03.19

Abraham

Abraham

avec Groupe


ajouté le : 08.05.18

Spanish Love Songs

Spanish Love Songs

avec Dylan


ajouté le : 02.04.18

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

Alesana

Total des commentaires : 9

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com